Méthodes et techniques Fiches techniques ► vous êtes ici  

Fiches techniques

Conseils pour la présentation des copies

💡 Astuce ! 💡
Il faut penser au correcteur qui se trouvera en présence de votre travail et vous efforcer de lui faciliter la tâche en accordant une grande importance à la présentation de vos copies.

L’écriture

● Certaines copies sont écrites avec un tel manque de soin qu’il n’est pratiquement pas possible de les déchiffrer ; d’autres sont lisibles, mais l’effort nécessaire au déchiffrage est tel qu’il reste peu d’énergie pour s’intéresser à la reflexion.

● Sans faire de la calligraphie, essayez de présenter une copie propre et facile à lire.

● N’employez pas d’encres trop claires. Évitez les stylos-bille baveurs.

● Pour avoir le temps d’écrire votre devoir correctement, il faut apprendre à ne pas faire tout le devoir au brouillon ; une partie doit être rédigée directement sur la copie.

 

La disposition du texte sur la feuille

● Pour en faciliter la lecture, il faut éviter que votre texte se présente comme un pavé compact.

● Sautez plusieurs lignes entre les différentes parties, après l’introduction et avant la conclusion.

 Ayez même le soin de ménager un espace plus grand entre l’introduction et le développement, et entre la fin du développement et la conclusion, qu’entre les différentes parties du développement. Le correcteur n’aura pas ainsi à hésiter pour saisir la structure même de votre démarche.

● Quand vous passez d’un paragraphe à un autre, allez à la ligne et utilisez l’alinéa (quelques centimètres en retrait par rapport à la marge).

● Ne mettez cependant pas de titres aux parties ou aux paragraphes et ne les numérotez pas.

Les titres de livres et de citations

● Soulignez les titres d’ouvrages ; cette règle vaut pour un titre de livre comme pour un titre de poème ou un titre de film.

 Il vaut mieux souligner les titres que les mettre entre guillemets.

● Mettez les citations entre guillemets.

● En soulignant les citations vous rendez plus aisée la tâche du correcteur, mais ce n’est pas là une obligation.

● La citation doit être exacte. C’est une règle absolue. Si vous ne connaissez pas le texte exact, faites simplement allusion à la pensée de l’auteur, sans mettre de guillemets.

● Ne citez pas en supprimant le milieu de la citation pour gagner du temps. Même si vous citez un passage extrait d’un texte que votre lecteur a sous les yeux, il faut éviter de procéder ainsi : « Je pense qu’une langue… belle littérature. »

● N’inventez pas de citations.

 À voir : Comment utiliser les citations ?

La citation des vers

 Si vous citez des vers, évitez de procéder ainsi : « Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant / D’une femme inconnue, et que j’aime et qui m’aime / Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la mêne / Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend ».

 Il faut à la fin de votre texte en prose mettre deux points et aller à la ligne. Il faut aller à la ligne pour chaque vers, et le commencer par une majuscule :

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

Conseils divers

 N’utilisez pas les parenthèses pour barrer un mot. Barrez le mot tout simplement.

● Surveillez la ponctuation.

● N’hésitez pas à garder cinq à dix minutes en fin d’épreuve pour relire votre copie. Cette relecture vous permet de vérifier l’orthographe, les accords grammaticaux variés… Si vous êtes incapable de relire toute votre copie, procédez à une relecture après chaque exercice ou grande partie (dans le cas de la dissertation, le commentaire composé, etc.).

 Il faut savoir absolument gérer son temps lors d’une épreuve/examen. Avant de commencer, lisez le sujet ou les questions. Une bonne lecture vous permet de mieux cerner les difficultés de l’épreuve et les attentes de l’examinateur. Commencez, ensuite, par ce qui vous paraît plus facile ou plus rapide à faire (si c’est le cas de questions/réponses). Travaillez au brouillon pour organiser vos idées, ordonner logiquement les informations en développant les grands thèmes uniquement (sinon, le brouillon devient une perte de temps. Finalement, rédigez vos réponses ou vos parties au propre et relisez-les calmement.

 Notez, au brouillon, le temps qu’il faut accorder pour chaque partie de votre travail ou pour chaque exercice. La montre sera un excellent outil pour gérer le temps. Travailler convenablement le plan, l’introduction et la conclusion de votre texte au brouillon est une étape obligatoire et primordial. Si vous pensez qu’il n’y a plus de temps pour travailler au brouillon, rédigez directement au propre (ce qui n’est plus un souci au cas où vous avez pris le temps de faire le plan, l’introduction et la conclusion au brouillon).

 La veille de l’examen, vérifiez que vous avez bien tout votre matériel : stylos neufs, une règle, un crayon à papier bien taillé, matériel nécessaire pour les mathématiques, etc. Ceci évitera de perdre du temps à chercher ses affaires ou déranger ses camarades.

📝 Prêt(e) pour l’examen ? 📝
Dissertation ? Commentaire composé ? Résumé ? Argumentation ? Autre ? Consultez toutes les méthodes et les fiches techniques proposées en ligne par EspaceFrancais.com !

Articles connexes

Suggestion de livres


Les perles des copies d’élèves

Corriger des copies

Préparation à l’examen du DELF A1 (1CD audio)

Préparation à l’examen du DELF A2 (1CD audio)

Prépabrevet examen français 3e

Tout pour réussir l’examen : Français 1re

Se préparer à l’oral

Aider les élèves en difficulté



À lire également...