EspaceFrancais.com

Médaille d'or mondiale des projets en construction identitaire francophone chez les enfants


La Francoderole ( voir : La plus grande œuvre artistique au monde réalisée par les enfants de la Francophonie), vient d'aller chercher d'autres lettres de noblesse. Outre les faits :
· qu'elle a déjà fait la première page de la revue officielle du Ministère de l'éducation du Québec, « Vie Pédagogique » comme exemple national au Québec pour la sensibilisation des enfants à leur identité francophone et à la langue française ;

· qu'elle a été le seul projet au monde impliquant des enfants de moins de 12 ans à avoir été officiellement homologué par le Secrétariat d'organisation du XIIe Sommet de la Francophonie ;

· et la seule réalisation exposée dans la salle des cérémonies d'ouverture de ce même sommet devant les 68 chefs d'états et de gouvernements présents.

La Francoderole continue de fracasser des records et de faire les manchettes dans tous les médias régionaux où l'on trouve des minorités francophones, à un tel point,. qu'on peut maintenant sans gêne la qualifier de « Projet Culte », sinon même, historique auprès des minorités.

La Francodrole fait des jaloux, mêmes les médias anglophones des régions où vivent les minorités francophones sont obligés d'en parler comme une œuvre phénoménale faisant aujourd'hui partie du patrimoine francophone mondial.

Pour le Canada, pays d'origine du concepteur du projet, c'est tout un honneur d 'avoir une telle réalisation sur son territoire, et pour le Québec, une chance inouïe de démontrer une belle collaboration avec la Francophonie canadienne.

Il ne faut pas avoir peur de le crier haut et fort « La Francoderole a la médaille d'or mondiale des projets en construction identitaire francophone chez les enfants ».

Aucun ministère, aucune organisation faisant la promotion de la Francophonie et de la langue française en milieu éducatif et même communautaire n'a réussi à mobiliser et rassembler autant de gens autour d'une telle réalisation collective. Les chiffres sont là pour le démontrer : on parle ici de plus de 325 écoles primaires et communautés impliquées, plus de 68 000 enfants, plus de 6500 enseignants, plus de 2 600 bénévoles, sans compter les dizaines de milliers de visiteurs de ses expositions ou de son site Internet, les centaines d'articles de journaux et reportages suivant ses périples.

Depuis un an, La Francoderole a fait ses preuves comme de quoi elle trône seule au sommet des projets en construction identitaire francophone chez les enfants. Depuis février 2009, 70 écoles franco-ontariennes et acadiennes on reçu la visite de celle-ci dans 3 provinces du Canada. Parmi celles-ci, une vingtaine récidivaient pour une seconde fois.

Son nouveau concept d'animation marque l'imaginaire des enfants pour la vie. On parle ici de plus de 14 000 enfants, qui dans la dernière année, ont vu leur école se transformer en véritable musée francophone, on été habillés avec des vêtements ornant les couleurs de la Francophonie, ont eu droit à une animation conférence touchant la Francophonie et la langue française, ont participé à la réalisation de la plus grande œuvre francophone au monde et ont décoré les murs de leurs écoles avec des toiles démontrant leur fierté d'être francophones.

Oui, La Francoderole en plus d'éduquer et de sensibiliser, laisse en permanence des œuvres de propagande de la langue française partout où elle passe.

Le plus surprenant reste ceci : Lorsque La Francopderole retourne après 7 ou 8 ans sur les lieux qu'elle a déjà visités, elle recroise des jeunes adultes qui ont déjà participé à celle-ci à ses débuts lorsqu'ils étaient enfants et ils se souviennent tous de chaque geste et chaque coup de pinceaux qu'ils ont posés. Ils affirment tous sans exception : « Cette journée là, j'étais un enfant, j'étais extrêmement fier d'être francophone et impressionné de participer à un tel projet. Je vais me souvenir de cette expérience pour toute ma vie. »

Rares sont les projets en construction identitaire francophone qui suscitent autant de fierté et de sentiment d'appartenance à la langue française. Par son traitement choc francophone utilisant le visuel et le gigantisme comme outil de persuasion , on peut affirmer que La Francoderole contribue grandement à sortir de leur isolement les enfants issus de communautés minoritaires francophones. Elle leur ouvre les horizons tout en suscitant chez eux un sentiment de fierté énorme.

La Francoderole n'a pas besoin de podium pour recevoir sa médaille, elle est devenue elle même un podium car c'est elle qui offre une médaille d'or à chaque enfant qui la touche.

Ne serait-ce que pour cela, on peut vraiment proclamer La Francoderole comme la grande championne incontestée des projets innovateurs dans le domaine de la construction identitaire francophone chez les enfants.

Contact :
Jean-Pierre Arcand
directeur général et artistique
La Francoderole
819 828 0181

http://francophonie.espacefrancais.com © EspaceFrancais. Tous droits réservés.