AUF - Émis par EspaceFrancais.com

L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) agit en faveur de la déconcentration des savoirs et compétences scientifiques et universitaires en Méditerranée, gràce au projet MERSI
Paris le 21 avril 2010 " Conformément à son rôle de promotion de la communauté scientifique francophone dans le monde, l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a lancé un appel d'offres en vue de soutenir des projets MEditerranéens de Recherche Scientifique Interuniversitaire (MERSI).


Initié par trois des neuf bureaux régionaux de l'AUF " Bureau Europe de l'Ouest et Maghreb (BEOM), Bureau Europe centrale et orientale (BECO) et Bureau Moyen-Orient (BMO) " cet appel d'offres en faveur de projets de coopération scientifique interuniversitaire a mobilisé près de 250 universités issues de plus de 18 pays méditerranéens différents (plus 3 extérieurs à la zone).


La sélection s'est déroulée les 8 et 9 février à Pirano (Slovénie). Elle a été dirigée par la Présidente du Conseil Scientifique de l'AUF, Christine Colin, professeur à l'université de Montréal — siège de l'université internationale euro-méditerranéenne (EMUNI) — et neufs experts provenant de neuf pays méditerranéens.

Au terme du processus de sélection, 12 projets de recherche, sur 130 dossiers déposés et 106 recevables, ont été retenus. Ils bénéficieront d'une aide financière, pour un montant total de plus d'un million d'euro dont la moitié est prise en charge par l'AUF.

Ils concernent les problématiques suivantes : les ressources génétiques et moléculaires du palmier dattier ; les méthodologies pour l'élaboration des curriculums de FLE ; l'impact des activités agricoles au Maghreb ; les impacts écologiques et sanitaires des cyanobactéries toxiques ; l'étude, le développement et la caractérisation de composites verts ; la ville durable méditerranéenne ; le problème de diffusion en hydrologie ; la modélisation et simulation de systèmes environnementaux ; l'entrepreneuriat transméditerranéen ; les minorités en Europe centrale et dans la Méditerranée ; les métropoles du Maghreb et du Moyen-Orient ; les neuropathies héréditaires sensitivomotrices autosomiques récessives.

Chaque projet porté par au moins trois des pays de l'Union Pour la Méditerranée (UPM) (dont deux du Sud) montre que la recherche a tout à gagner de la mise en commun des compétences scientifique et universitaire de cette zone riche en potentiel et particulièrement dynamique. Comme l'explique Bernard Cerquiglini, Recteur de l'AUF : « Cet appel à projets vise le renforcement et la promotion de la recherche, de la coopération et de la coproduction scientifique des régions riveraines de la Méditerranée. Nous souhaitons que se développe un véritable espace méditerranéen de la science. Cette déconcentration des savoirs et des compétences semble en bonne voie ».

© AUF. Tous droits réservés.