Afrik.com

Pour sa deuxième édition, le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor a été décerné à Hassan Hamza, universitaire franco-syrien professeur à l"Université de Lyon 2, pour la traduction en arabe de l"ouvrage de Louis-Jean Calvet La guerre des langues et les politiques linguistiques (Éd. Hachette International), paru aux éditions de l"Organisation arabe de la traduction sous le titre Harb al-Loughat wal Siyasat al-loughawiya.


Le lauréat recevra son prix des mains de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et de M. Mohamed El Aziz Ben Achour, Directeur général de l"Organisation arabe pour l"éducation, la culture et les sciences (Alecso) le 24 septembre à Paris, à l"Institut du monde arabe. Une journée d"études consacrée à la traduction entre les deux langues réunira chercheurs et experts en amont de cette cérémonie.

Organisé conjointement par l"Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l"Alecso pour encourager toutes formes d"échanges culturels entre le monde arabe et l"espace francophone en vue de promouvoir la diversité culturelle et linguistique, le prix Ibn Khaldoun-Senghor récompense la meilleure traduction, en alternance du français vers l"arabe et de l"arabe vers le français, d"un ouvrage de sciences humaines.

Réuni le 13 juillet à Tunis à l"invitation de l"OIF et de l"Alecso, le jury*, présidé par Abdelwaheb Bouhdiba, Président de l"Académie tunisienne des Arts, Sciences et Lettres, a reconnu la fidélité et l"excellente qualité de la traduction, surmontant la difficulté du texte original riche de notions sociolinguistiques, tout en respectant l"esprit et la syntaxe de la langue arabe. Il a salué la teneur scientifique de l"ouvrage du linguiste français Louis-Jean Calvet qui présente la diversité linguistique comme une dimension intrinsèque de la diversité culturelle et de la variété des sociétés humaines, et qui réfute la prévalence d"une langue unique dans le monde.

*composé de : Zahida Darwiche-Jabbour, professeur à l"Université libanaise, Tahani Omar, présidente honoraire de l"Université française d"Égypte, Raja Farhat, conseiller, ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine (Tunisie), Mohamed Mustafa Al Kabbaj, rapporteur de l"Académie royale du Royaume du Maroc (Maroc), Bassam Baraké, secrétaire général de l"Union des traducteurs arabes (Liban).

Pour plus d"information, contacter :

Julien Kilanga Musindé, chef de la division de la Langue française et des Langues partenaires, OIF

julien.kilanga-musinde@francophonie.org

Dhouda Boukhris, directrice des Relations extérieures, Alecso

d.boukhris@alecso.org.tn

L"Organisation internationale de la Francophonie compte 56 États et gouvernements et 14 observateurs. L"Organisation arabe pour l"éducation, la culture et les sciences (Alecso), dont le siège est à Tunis, est l"une des organisations spécialisées de la Ligue des États arabes. Elle compte 22 États.

7 États sont à la fois membres de l"OIF et de l"Alecso.

http://www.afrik.com/article17213.html © 2009 Afrik. Tous droits réservés.