Genres littéraires La poésie ► Genres de posésie ► vous êtes ici  

Genres littéraires :  La poésie :

 Les genres de poésie :

La ballade

Qu’est-ce que la ballade ?

La ballade, de baller, qui voulait dire « danser ». On trouve ce mot pour la première fois en français chez Adam de la Halle  en 1260.

La ballade est une espèce de rondeau composé de trois couplets et d’un envoi, en vers égaux, avec un refrain, c’est-à-dire avec le retour du même vers à la fin des couplets, ainsi qu’à la fin de l’envoi. Les trois couplets sont symétriquement égaux, soit pour le nombre des vers, soit pour l’enlacement des rimes. Le couplet est une stance de huit, de dix ou de douze vers, divisée en deux parties égales, c’est-à-dire qui présente un sens complet au milieu. L’envoi, qui répond ordinairement à la seconde partie de la stance, n’est qu’un demi-couplet, de sorte que la pièce entière se compose de 28, 35 ou 42 vers. Il faut noter aussi que l’envoi nomme le dédicataire du poème: « Prince », « Princesse » ou « Sire ». Bref, les parties correspondantes des trois couplets sont sur les mêmes rimes; et l’envoi conserve les rimes de la partie à laquelle il répond.
Ce petit poème a de la grâce et de la régularité dans sa forme; et quand le refrain en est heureusement amené à la fin des couplets, il leur donne un tour très piquant. Nos anciens poètes, comme Villon et Marot, n’y ont employé que les vers de dix et de huit syllabes, celui de douze étant trop grave et trop pesant pour un poème qui doit garder la naïveté du vieux temps.

Les deux formes les plus fréquentes de la ballade sont :
● la petite ballade: trois huitains d’octosyllabes suivis d’un quatrain ;
● la grande ballade: trois dizains de décasyllabes suivis en principe d’un quitil, telle la célèbre ballade de Villon « Pour prier Notre Dame  », ornée dans l’envoi (de sept vers) du nom du poète en acrostiche.

On parle aussi de ballade balladante qui est un cas particulier de ballade, avec trois septains d’heptasyllabes (ababbc) et un envoi de quatre vers (bbcc). Après une longue période de très grand succès (du XIVe au début du XVIe siècle), la ballade est en désuétude dès le milieu du XVIe siècle et, au siècle suivant, Molière fait dire à Trissotin (personnage des Femmes savantes) :

La ballade à mon goût est une chose fade
Ce n’en est plus la mode, elle sent son vieux temps.

On trouve la ballade au XIXe siècle mais sans forme fixe sous la plume de Victor Hugo (Odes et Ballades) ou encore de Musset (« Ballade à la lune ») ; ce sont les Parnassiens qui reviennent au schéma originel.

Exemple de ballade

En voici une qui donne à la fois le précepte et l’exemple :

Trois fois dix vers, et puis cinq d’ajoutés,
Sans point d’abus, c’est ma tâche complète:
Mais le mal est qu’il ne sont point comptés.
Par quelque bout il faut que je m’y mette
Dussé:-je entrer an fond d’une tour,
Nenni, ma foi, car je suis déjà court.
Si que je crains que n’ayez rien du nôtre
Quand il s’agit de mettre une œuvre au jour,
Promettre est un, et tenir est un autre.

Sur ce refrain, de grâce permettez
Que je vous conte en vers une sornette…

Dans les huit vers suivants, l’auteur raconte la sornette, et achève ainsi le second couplet. Ensuite il ajoute :

Sans y penser j’ai vingt vers ajustés,
Et la besogne est plus qu’à demi faite.
Cherchons-en treize encor de tous côtés,
Puis ma ballade est entière et parfaite.
Pour faire tant que l’ayez toute nette,
Je suis en eau, taut que j’ai l’esprit lourd ;
Et n’ai rien fait si, par quelque bon tour,
Je ne fabrique encore nn vera en ôtre ;
Car vous pourriez me dire à votre tour :
Promettre est un, et tenir est un autre.

Envoi
O vous, l’honneur de ce mortel séjour,
Ce n’est pas d’hui que ce proverbe court ;
On ne l’a fait de mon temps ni du vôtre :
Trop bien savez qu’en langage de cour,
Promettre est un, et tenir est un autre.

On peut citer encore une gracieuse ballade de Clotilde de Surville  à son époux, une de Charles d’Orléans, celle de Villon sur les Dames du temps jadis, plusieurs de Marot, de La Fontaine, etc.

Genres littéraires

Le roman

● La poésie

□ Repères historiques

□ La versification

□ Genres de poésie

■ Le sonnet

■ La ballade

■ Le rondeau

■ L’ode

□ Étude détaillée de la rime

□ Les thèmes poétiques de Malherbe

● Le théâtre

● La fable

● Autres genres littéraires

À lire également...