Méthodes et techniquesFiches techniques ► vous êtes ici 

Fiche technique

La prise de notes

Introduction

La prise de notes sert à garder une trace écrite d’une intervention orale, d’un cours, ou d’une recherche personnelle. Elle permet de noter, bien plus rapidement que sous la dictée, les informations nécessaires. Son objectif est la mémorisation : elle permet de retenir l’essentiel d’un cours par exemple.

Prendre des notes, ce n’est pas tout noter, c’est-à-dire recopier un article de dictionnaire, retranscrire tout ce que dit un professeur, etc. Au contraire, c’est noter le plus important, l’essentiel, c’est-à-dire les grandes lignes du cours, les mots-clés, les éléments qui sont pertinents. Il s’agit donc en quelque sorte de faire une sélection, un tri. Ainsi, il faut laisser de côté les détails ou exemples donnés par le professeur, les digressions, c’est-à-dire tout ce qui apparaît inutile ou hors sujet.

De la clarté

Pour avoir des notes claires :

  • On écrit toujours les titres des chapitres à la même distance de la marge de gauche. Pour les subdivisions suivantes, on glissera à chaque fois un peu vers la droite. On reconnaîtra ainsi d’un coup d’œil les différents alinéas et on saura exactement ce qui va avec quoi. Et on comprendra mieux ce qu’on étudie.
  • Il est préférable de toujours « numéroter » de la même façon les chapitres, les paragraphes, etc. Par exemple : I, II, III pour les chapitres, A, B, C pour les points, puis a, b, c… Pour les subdivisions suivantes, on peut ajouter un astérisque (*).
  • On peut encore mettre mieux en évidence les subdivisions, en encadrant le chapitre puis en mettant un O devant la subdivision suivante, puis un □ ou un ◊, etc.
  • Laisser un peu d’espace sous le titre des chapitres.
  • Prendre une nouvelle page pour commencer un nouveau chapitre.

La chasse aux erreurs

● Recopier sans faute les mots nouveaux qui sont notés au tableau. Certains petits mots comme « oui » et « non » peuvent être très importants. Il ne faut pas oublier de les noter.
● Ne pas faire de faute en notant les nombres et les années. On doit se rappeler que les années 19.. sont celles du XXe siècle !
● Sur les schémas, noter les indications (ou les chiffres, les lettres, les flèches) au bon endroit.
● En maths, être attentif quand on note les symboles ou les parenthèses.
● Ne jamais oublier de noter les références à une page ou à un exercice du manuel.

Le paralogisme et le sophisme

● Certains écrivent chaque nouvelle subdivision dans une couleur différente. Ils doivent continuellement changer de stylo et cela prend du temps. Il vaut mieux tout écrire de la même couleur, et utiliser après une deuxième couleur (le rouge, par exemple) pour mettre certaines choses en évidence. Attention, en mettre partout ne sert à rien.
● En classe, on a peu de temps pour noter. Alors, il faut attendre d’être à la maison pour encadrer un chapitre ou tracer une ligne sous un paragraphe.
● Que faire si on se trompe ? Il suffit de barrer proprement son erreur.
● Quand on prend des notes, on retrouve souvent les mêmes mots ou groupes de mots. Si on les abrège, on gagne du temps.

Exemples : Av. = avant ; c-à-d = c’est-à-dire, env. = environ, ex. = exemple, s. = siècle, seult. = seulement, etc. = et cætera, etc.

→ À consulter : Les abréviationsAperçu historique sur l’abréviation.

Méthodes et techniques

Articles connexes

Suggestion de livres


La prise de notes efficace

Les techniques de prise de notes

Lecture et prise de notes

Réunions : une prise de notes efficace

Prise de notes, compte rendu et rapport : les techniques pour gagner en efficacité

Approfondissement à l’écriture rapide : Lecture de prise de notes

Prises de notes et rapports

Organisez vos notes avec le Mind Mapping



À lire également...