Leçons d’orthographe ► Le nom ► vous êtes ici 

Le pluriel des noms

Pluriel des noms communs

● On forme généralement le pluriel des noms en ajoutant un s au singulier.
Exemple : Le chien → les chiens.

● Les noms en -au-eau-eu prennent un x au pluriel.
Exemples : Un tuyau → des tuyaux, le seau → les seaux

Exceptions
Quatre noms: landau, sarrau, bleu, pneu font exception et prennent un sles landaus, les sarraus, les bleus, les pneus.

● Les noms en -ou prennent un s au pluriel.
Exemple : Le verrou → les verrous.

Exceptions
Sept noms: bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou, pou font exception et prennent -x au pluriel.

● Les noms en -ail prennent un s au pluriel.
Exemple : Le chandail → les chandails.

Exceptions
Sept noms : bail, corail, émail, soupirail, travail, vantail, vitrail font exception et changent -ail en -aux (sanse).

● Les noms en -al font leur pluriel en -aux (sans e).
Exemples : Le cheval → les chevaux, le mal → les maux.

Exceptions
Quelques noms : bal, carnaval, chacal, festival, récital, régal font exception et prennent un s au pluriel. Seul idéal fait idéals ou idéaux.

● Les noms terminés par s, x ou z au singulier ne changent pas au pluriel.
Exemples : le poids / les poids, le silex / les silex, le nez / les nez.

Pluriel des noms propres

● Les noms propres se mettent au pluriel, s’ils désignent :

  • certaines familles royalesprincières ou illustres de très vieille noblesse ;
    Exemples : Les Bourbons / les Guises / les Condés
  • des personnages pris comme modèles, comme types ;
    Exemples : Les pasteurs / les Curies
  • des peuples, des pays, des noms géographiques.
    Exemples : Les Grecs / les Indes / les Alpes

● Les noms propres peuvent rester invariables ou s’accorder : les noms de famille non illustres ou de récente noblesse mais malgré la tolérance, l’usage maintient le singulier.
Exemples : Les Duval ou les Duvals, les Boussardel

● Les noms propres ne peuvent se mettre au pluriel: les noms propres avec un article singulier.
Exemples : Les La Fontaine, les Le Nôtre

● On peut écrire indifféremment au singulier ou avec la marque du pluriel les noms propres désignant des œuvres artistiques ou littéraires.
Exemples : Des Renoir ou des Remoirs, des Giono ou des Gionos...

● Les noms propres précédés de les restent invariables quand ils ne désignent qu’une seul personne.
Exemples : Les Hugo, les Lamartine… ont illustré la littérature romantique.

→ Lumière sur les noms propres.

Pluriel des noms étrangers

Les noms d’origine étrangère peuvent :

  • prendre un s au pluriel s’ils sont francisés par l’usage ;
    Exemples : Un alibi / des alibis, un duo / des duos
  • garder leur pluriel étranger ;
    Exemples : Un rugbyman / des rugbymen, un soprano / des soprani, un baby / des babies
    On écrit aussi : des rugbymans, des babys… Et la finale i marque le pluriel des noms masculins en italien.
  • avoir deux pluriels, l’étranger et le français ;
    Exemples : Un maximum / des maxima ou des maximums, un match / des matches ou des matchs
  • rester invariable.
    Exemples : un forum / des forum, un extra / des extra, un credo / des credo

Orthographe

● Généralités

● Le nom

● L’adjectif

● Le verbe

● Accords particuliers

● Questions de langue française

● Remarques orthographiques sur quelques homonymes

● L’orthographe de quelques mots à retenir

● Rectifications orthographiques de 1990

 

À lire également...