La conjugaisonLe verbe ► Les types des classements des verbes ► vous êtes ici 

Les types des classements des verbes

Les verbes intransitifs

 

Les verbes intransitifs sont ceux qui expriment un état, une action et qui n’ont jamais de complément d’objet parce que ne faisant jamais passer l’action accomplie par le sujet sur aucun complément d’objet. En termes plus simples, « intransitif » se dit de n’importe quel verbe qui exprime une action limitée au sujet et ne passant sur aucun objet.

■ Les verbes intransitifs se conjuguent en général, comme les verbes transitifs, avec l’auxiliaire avoir.
Exemples : J’avais marché longtemps ; cet enfant a péri dans ta rivière.

■ Cependant il y en a une cinquantaine qui se conjuguent à la voix active avec l’auxiliaire être, comme aller, arriver, tomber, mourir, venir, naître, etc.
Exemples : Je suis allé pour le voir ; il était mort avant mon arrivée.
C’est l’usage qui les fait connaître.

■ Parmi les verbes intransitifs, quelques-uns se conjuguent tantôt avec l’auxiliaire avoir, tantôt avec l’auxiliaire être, selon le point de vue sous lequel on envisage la pensée.
On emploie l’auxiliaire avoir avec ces verbes lorsqu’on veut surtout appeler l’attention sur l’action faite par le sujet. On emploie au contraire l’auxiliaire être lorsqu’on a principalement en vue l’état qui suit l’action et la situation qui en résulte.
Exemples : Le lièvre a parti sous les pieds du chasseur ; mon frère est parti depuis hier.
Cette personne a bien vieilli en peu de temps ; elle est bien vieillie aujourd’hui.
Cet enfant a grandi étonnamment en quelques années ; je ne le reconnaissais pas, tant il est grandi.

■ Les principaux verbes intransitifs qui peuvent ainsi s’employer à la voix active avec les deux auxiliaires, sont les suivants : Accourir, apparaître, disparaître, cesser, croître, décroître, dégénérer, échoir, déchoir, échouer, empirer, grandir, rajeunir, vieillir, demeurer, rester, partir, passer, trépasser, monter, descendre, etc.

■ Il y a quelques verbes intransitifs qui changent d’auxiliaire en changeant d’acception, et qui doivent être conjugués avec l’un ou l’autre, selon qu’on veut les employer dans telle ou telle acception, comme convenir, échapper.
Exemples : Cette maison nous a convenu beaucoup (pour dire qu’elle a plu) ; nous sommes convenus de prix avec le propriétaire (pour dire qu’on est tombé d’accord).
De même on dira : cette faute m’a échappé par suite d’une distraction, pour dire qu’on ne l’a pas remarquée, et : cette faute m’est échappée malgré mes bonnes résolutions, pour dire qu’on l’a commise.

■ Il y a aussi quelques verbes intransitifs qui, en changeant d’auxiliaire, changent non seulement de signification, mais encore de nature. Tels sont en particulier les verbes monter, descendre, passer, rentrer, et quelques autres, qui sont ordinairement intransitifs, mais qui peuvent quelquefois prendre une signification transitive et avoir un complément direct ; ils s’emploient alors avec l’auxiliaire avoir.
Exemples : Le temps des orages est passé ; le batelier a passé les voyageurs.
Mon frère est monté à sa chambre ; il a monté le blé au grenier.

La conjugaison

À lire également...