EspaceFrançais.com

                    

 
Lumière sur... | Exercices : Langue - Littérature - Culture | Apprendre en chansons | Jeux
 

Exercices, questionnaires et jeux Langue vous êtes ici

Exercice à trous

Le futur simple de l'indicatif (3)

- Verbes du 3e groupe -

 

Savez-vous conjuguer correctement au présent de l'indicatif ?

Complétez les quinze phrases de l'exercice en conjuguant les verbes entre parenthèses au futur simple de l'indicatif. Cet exercice s'attarde sur les verbes du 3e groupe.

Attention ! L'emploi des accents (aigu, grave et circonflexe) est obligatoire, si nécessaire. Sinon, votre réponse sera considérée comme incorrecte.
Niveau de l'exercice : moyen à difficile.

Le futur simple de l'indicatif marque surtout une action qui se fera dans l'avenir par rapport au moment où l'on parle.
Au besoin, vous pouvez consulter cette page :  Emploi du futur simple de l'indicatif.

 

Demain jeudi, je (prendre) le train de neuf heures et je serai à onze heures à la gare de Melun. (Henri Meilhac et Ludovic Halévy, La Cigale, 1877)
→ Votre réponse :

   

La nuit porte conseil. Dormons, nous (voir) demain ce qu'il faut faire. (Alfred Jarry, Ubu Roi, 1895)
→ Votre réponse :

   
Ils ne (partir) que dans huit ou quinze jours pour aller faire la demande, à cause de nos vendanges. (Nicolas Rétif De La Bretonne, Le Paysan perverti ou les Dangers de la ville, 1776)
→ Votre réponse :
   

Tu (vouloir) bien, cher ami, excuser cette courte digression de botanique ; elle était indispensable [...]. (Maxime Du Camp, Le Nil, Égypte et Nubie, 1854)
→ Votre réponse :

   

Sherlock Holmes te (faire) faire des bêtises, des bêtises de raisonnement plus énormes que celles qu'on lit dans les livres... (Gaston Leroux, Le Mystère de la chambre jaune, 1907)
→ Votre réponse :

   

Quand vous (avoir) mon âge, vous rougirez de ces phrases-là ! (Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels, 1883)
→ Votre réponse :

 
Les cieux (être) les ailes azurées, déployées et plus sublimes pour planer. (Edgar Quinet, Ahasvérus, 1833)
→ Votre réponse :
   
Avec ces 4, 000 francs je (pouvoir) payer les dettes pressantes de mon père, en commençant par celle qu'il vient de contracter, sans le savoir, avec son gendre. (Jean-Jacques Ampère, Correspondance, t. 2, 1829-1864)
→ Votre réponse :
   
Et maintenant vous (venir) à la campagne, n'est-ce pas ? (Champfleury, Les Bourgeois de Molinchart, 1855)
→ Votre réponse :
   
[...] l'enfant (aller) en Amérique : je l'y emmène avec moi. (Léon Gozlan, Le Notaire de Chantilly, 1836)
→ Votre réponse :
   

Je t'en ferai faire des robes, que tu (mettre) à la maison. (Gustave Flaubert, La Tentation de saint Antoine, 1874)
→ Votre réponse :

   
Dès que l'étoile du soir aura paru, je (sortir) du camp avec trois mille hommes [...]. (Jean-Pierre Florian, Numa Pompilius, 1786)
→ Votre réponse :
   

Vous (savoir) dans peu les motifs de ma prière. (Germaine de Staël, Corinne ou l'Italie, 1807)
→ Votre réponse :

   
Si elles m'aiment, pensai-je, elles (courir) après moi, et si elles ne le font pas, j'oublierai qu'elles existent [...]. (George Sand, Histoire de ma vie, 1855)
→ Votre réponse :
   
Cette personne (attendre) pour vous voir : je ne vous laisse pas partir avant ce soir. (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, 1898)
→ Votre réponse :

 

 

Votre note


Articles connexes

Exercices connexes