EspaceFrançais.com

                    

 
Lumière sur... | Exercices : Langue - Littérature - Culture | Apprendre en chansons | Jeux
 

Exercices, questionnaires et jeux Langue vous êtes ici

Exercice à trous

L'emploi des interjections

 

Savez-vous employer correctement les interjections ?

Complétez les quinze phrases de l'exercice par l'une des interjections suivantes (sans le point d'exclamation !) :

Ah ! Courage ! Ô !
Aïe ! Fi ! Oh !
Bon ! Hé ! Ouf !
Bravo ! Hélas ! Pouah !
Chut ! Miséricorde ! Zut !

 

Attention ! Chacune des interjections ci-dessus peut être employée une seule fois seulement. Pas besoin de taper le point d'exclamation parce qu'il est déjà mis dans les phrases. L'emploi des accents (aigu, grave et circonflexe) est obligatoire, si nécessaire. Sinon, votre réponse sera considérée comme incorrecte.
Niveau de l'exercice : difficile.

L'interjection est un mot invariable, autonome, inséré dans le discours pour exprimer, d'une manière vive, une émotion, un sentiment, une sensation, un ordre, un appel, pour décrire un bruit, un cri.
Au besoin, vous pouvez consulter ces pages :

 

(_________) ! Changer Lecocq en Beethoven, ça c'est très fort ! (Édouard Pailleron, Le Monde où l'on s'ennuie, 1869)
Votre réponse →

   

(_________) ! Voilà Châteaubedeau qui recommence de plus belle ! (René Boylesve, La leçon d'amour dans un parc, 1902)
Votre réponse →

   
(_________) ! Vous voudriez me faire jaser, compère ; mais je suis discret comme la tombe... je ne vous dirai point dans quel coin verdoyant de la forêt ce jeune Endymion va retrouver la Diane de ses rêves... (André Theuriet, Le Mariage de Gérard, 1875)
Votre réponse →
   

(_________) ! Comme j'ai eu honte aussi ! Et ma fille aussi donc, elle était tombée dans les escaliers ! (Pierre Loti, Mon frère Yves, 1883)
Votre réponse →

   

Et d'un, et de deux ! (_________) ! Me voilà dehors ! Sauvons-nous ! Suivez, les autres, et vivement ! (Alfred Jarry, Ubu Roi, 1895)
Votre réponse →

   

— Ah ! (_________) ! J'en ai assez, je file !
D'un bond, il s'était jeté dans le champ voisin, lorsque Chouteau l'imita, galopant à son côté. (Émile Zola, La Débâcle, 1892)
Votre réponse →

 
(_________) ! Cyrano ! (Cyrano se retourne.) Le récit ? (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, 1898)
Votre réponse →
   
« ... (_________) !... Pauvre enfant !... » La malheureuse femme accompagnait de ce cri toujours plus poignant chaque détail du récit que lui faisait le secrétaire de la mairie. (Louis-Édmond Duranty, Le Malheur d'Henriette Gérard, 1860)
Votre réponse →
   
Et tous les germes, (_________) déesse ! fermentent dans les obscures profondeurs de ton humidité (Gustave Flaubert, Salammbô, t.1, 1863)
Votre réponse →
   
L'on me dit que tu pleures toujours : (_________) ! Que cela est laid ! (Napoléon 1er, Lettres à Joséphine, 1807)
Votre réponse →
   

Un Enfant — Ma mère, ma mère, ce chemin est plein de pierres ; une épine m'a percé le pied. Est-ce là le pays de l'Iran où le griffon nous conduit ?
La Mère — Non pas encore, (_________) ! Nous arriverons bientôt.
(Edgar Quinet, Ahasvérus, 1833)
Votre réponse →

   
Je me verrai pourtant mettre au rang des ingrats, si pour un tel bienfait je ne t'exalte pas ! Je me lamente, (_________) ! J'étale des misères, Achille, et j'en rougis, qui te sont étrangères [...] (Jean Moréas, Iphigénie, 1904)
Votre réponse →
   

Rysoor — (bas et rapidement.) Monsieur le marquis, je suis un homme mort !
La Trémouille — (_________) ! C'est vrai ? ... Vous avez quitté la ville ?
(Victorien Sardou, Patrie, 1869)
Votre réponse →

   
« Ces ânes-là, avec leurs drogues, ils m'ont... (_________), ma jambe !... Ils m'ont... Ils m'ont démoli l'estomac !... » La douleur était si soudaine et si aiguë, qu'en un instant elle disloqua tous les traits de son visage. (Roger Martin du Gard, Les Thibault, La Consultation, 1928)
Votre réponse →
   
[...] elle lui prit la cigarette qu'il avait commencée, la porta à ses lèvres, tira une bouffée, la rejeta bien vite, détourna la tête, toussa, cligna des yeux, et fit : « (_________) ! Que c'est mauvais ! » (Edmond et Jules de Goncourt, Renée Mauperin, 1864)
Votre réponse →

 

 

Votre note


Articles connexes

Exercices connexes