Le Passeur de mots

– de Charbel Tayah –

Préface

L’Autre, sous le masque de tous les jours s’éreinte et éreinte tous ceux qui meublent son paysage quotidien, ceux qui s’accrochent à son pendule et qui entravent son chemin. « L’Autre » en qui nous reconnaissons « le Moi », il gémit, ricane, s’énerve, s’apitoie, ironise, rit, agresse, s’aventure, rêve, pleure, et… sous son masque quotidien, il cache des larmes givrées. Il est sincère. Tous les deux sont sincères : l’Autre et son alter ego, le Moi.

Le passeur de mots et les dix autres nouvelles sont une double biographie, romancée, de cet Autre et du Moi, mis à l’épreuve d’un temps qui s’écoule. Féroce et tendre à la fois est ce temps qui régit le pays de tous les personnages : la Méditerranée. Une Méditerranée, encore au vingt-et-unième siècle, prisonnière de traditions ou d’un mode de vie qui sont, au quotidien, ses joies et ses détresses. En un mot, son charme bien particulier. Une méditerranée qui s’enlise de jour en jour dans un  labyrinthe inextricable.

 Publicité

Trois maîtres, trois plumes inspirent ces nouvelles : Marguerite Yourcenar, Jean-Louis Borgès et William Faulkner. Mythe antique ou mythe sacré, ironie implacable de l’existence, et écriture du destin sillonnent la structure des nouvelles de ce recueil, elles dévoilent un sens à la vérité recherchée. Si chacune de ces nouvelles interpelle le lecteur, je considère que le but est atteint. Il ne faut cependant pas la soumettre à la loi du temps voire au respect de la chronologie temporelle. Elle provoque uniquement l’être.

Ô lecteur, « juge absolu » de toute œuvre littéraire et artistique, comme l’affirme Jean Racine, je me rendrais à votre verdict !

Ghazir (Liban), le 11 février 2009.

 Publicité

Dr. Charbel TAYAH

Qui l’auteur ?

Charbel TAYAH, est né à Ghazir (Liban) le 20 juillet 1953. Doctorat 3e cycle ès Lettres modernes de Paris IV – Sorbonne comme il possède un D.E.S. en Art dramatique (Université Libanaise).

Professeur à l’Université libanaise, il commença sa carrière d’enseignant universitaire à la Faculté des Lettres et des Sciences humainnes – section IV en 1985 puis fut transféré à la section II en 1989. De surcroît, il exerça le journalisme et fut responsable d’une rubrique Le dossier à l’hebdomaddaire « Annahar arabe et international » (1985 – 1989).

 Publicité

Actuellement, il administre l’enseignement de la Civilisation française au XXee siècle, la Littérature contemporaine et la Sociocritique. Il a notamment publié plusieurs études et articles dans le cadre de la recherche académique et il a participé à plusieurs colloques et congrès au Liban comme à l’étranger.

Le passeur de mots et autres nouvelles est son premier ouvrage littéraire. Singulière et première plume qui se consacre complètement à la narration de la nouvellegenre littéraire peu commun aux écrivains libanais d’expression française.

 À lire également…

 Publicité

Articles connexes

 


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...