Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#60
Nommer un objet, c'est supprimer trois quarts de la puissance du poème qui est faite du bonheur de deviner peu à peu ; le suggérer, voilà le rêve. (Mallarmé)
#83
Sans art, sans livre, sans grammaire ou précepte, sans fouet et sans larmes, j'avais appris du latin, tout aussi pur que mon maître d'école le savait. (Michel Eyquem de Montaigne, Essais)
Commentaire : Une consigne a été donnée au précepteur de Montaigne de ne jamais lui adresser la parole autrement que ds une langue ancienne
#121
Dans l'extrême jeunesse, l'on est trop enclin, comme les femmes, à croire que les larmes dédommagent de tout. (Raymond Radiguet, le Diable au corps)
#202
Je conseillerais aux femmes, lorsqu'elles viennent à se demander quel est l'effet des ans sur leur charme, de consulter moins leur miroir que le visage de leurs contemporaines. (Marie d'Agoult)
#401
Tout le secret des armes ne consiste qu'en deux choses, à donner et à ne point recevoir. (Molière, Le Bourgeois Gentilhomme)
#402
Un empire fondé sur les armes a besoin de se soutenir par les armes. (Montesquieu)
Commentaire : de: Considérations sur les causes de la grandeur des Romains
#403
L'armée est une nation dans la nation; c'est un vice de nos temps. (Alfred de Vigny, Servitude et Grandeur militaires)
#459
C'est votre père qui est votre obligé, et non point le contraire: vous payez de bien des années de larmes un sien moment de plaisant chatouillement. (Umberto Eco)
#656
La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres. (Stéphane Mallarmé, Poésies; Brise marine)
#690
La charité est l'arme maîtresse, celle qui pénètre les cœurs et y fait des blessures de vie éternelle. (Cardinal Lavigerie)
#708
Si les rosées posées sur la plaine Adashi n'arrivaient jamais à l'incorporer, si les fumées du mont Eoribé n'en venaient jamais à se dissiper, de combien le charme des choses ne se réduirait-ils pas? Pour ce qui est du monde, son inconstance même est l'essence de son charme. (Kenko, Mauvaises herbes de la Paresse)
#716
Alors tout s'avivant sous les lueurs décrues
Du couchant dont s'éteint peu à peu la rougeur,
Un charme se révèle aux yeux las du songeur:
Le charme des vieux murs au fond des vieilles rues. (Georges Rodenbach, la Jeunesse blanche, Vieux Quais)
#717
Combien j'aime la tendresse des rythmes, c'esr du charme sans nom, soupirer et vivre avec les génies que fit Dieu. La création n'est belle que parce qu'on la peut chanter. (Charles-Louis Philippe)
#718
Je veux autre chose que le charme de l'esprit; je veux le charme du cœur (Roger Peyrefitte)
#793
La civilisation signifie une société reposant sur l'opinion des civils. Elle veut dire que la violence, la loi des guerriers et des chefs despotes, les conditions des camps et de la guerre, de la révolte et de la tyrannie, cèdent la place aux parlements, où des lois sont élaborées, et aux cours de justice indépendantes dans lesquelles, pendant longtemps, ces lois sont maintenues. (Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#822
Où sont tes fils? J'entends un bruit d'armes et de chars et de voix et de timbales; ils combattent, tes fils, dans des contrées étrangères... (Léopardi, A l'Italie)
#1000
France, mère des arts, des armes et des lois. (Joachim du Bellay, les Regrets)
#1188
Jouir comme la foule du mythe inclus dans toute banalité, quel repos... (Stéphane Mallarmé; Poèmes en prose, Un spectacle interrompu)
#1226
Non, ce n'est point un vain rêve: ils ne se trompent point ceux qui disent qu'à la mort du poète, la nature muette prend le deuil et célèbre les obsèques de son ami; ceux qui prétendent que les flancs des rochers escarpés et les cavernes solitaires exhalent des bruits plaintifs; que les ruisseaux qui s'échappent des montagnes, que la rosée embaumée qui distille des fleurs, sont autant de larmes versées sur le barde. (Sir Walter Scott, le Lai du dernier ménestrel)
#1305
La dictature — dévotion-fétiche pour un homme — est une chose éphémère. Un état de société où l'on ne peut pas exprimer ses pensées, où des enfants dénoncent leurs parents à la police, un tel état de société ne peut pas durer longtemps. (Sir Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#1366
Il faut savoir, coûte que coûte,
Garder toute sa dignité
Et, malgré ce qu'il nous en coûte,
S'en aller sans se retourner
Face au destin qui nous désarme.
(Charles Aznavour, Il faut savoir)
Commentaire : Paroles de sa chanson
#1652
Ne te laisse pas distraire par le vacarme des hommes, par leur quête insatisfaite, désordonnée. Ils sont comme l'animal emprisonné dans l'enclos, qui tourne sans comprendre et cherche une issue qui n'existe pas. (Jean-Paul Bourre, Préceptes de vie issus de la sagesse amérindienne)
#1801
Les langues n'ont d'élégance qu'autant qu'il y en a dans l'esprit de ceux qui les parlent. (Étienne Bonnot, abbé de CONDILLAC, Cours d'étude pour l'instruction du prince de Parme, VI, Histoire moderne, livre XX, chap. 1)
#1948
L'aurore, d'une main, en sortant de ses portes,
Tient un vase de fleurs languissantes et mortes.
(François de Malherbe, Les Larmes de Saint-Pierre)
#1965
C'est la force de la passion qui crée la force de la règle. (Jean Jaurès, L'Armée nouvelle, chap. 4)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 2 citation(s) en attente de validation