Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#69
Quand on me dit qu'une personne est arrivée, je suis tentée de demander où, et par quels moyens, et dans quel but! Seuls se félicitent ceux qui se savent incapables d'aller plus loin. (Amine Maalouf)
#93
Si vous me demandez ce que je viens faire en ce monde, moi artiste, je vous répondrai: je viens vivre tout haut. (Emile Zola, Le Roman expérimental)
#201
J'aimerais autant demander à un vieillard quel jour mourrez-vous, qu'à une jolie femme qui n'est pas trop jeune, quel jour êtes-vous née? (Gayot de Pitaval)
#202
Je conseillerais aux femmes, lorsqu'elles viennent à se demander quel est l'effet des ans sur leur charme, de consulter moins leur miroir que le visage de leurs contemporaines. (Marie d'Agoult)
#233
Pendant que l'âme demande une chose, le plaisir en exige une autre; ainsi l'âme, devenue captive du plaisir, devient en même temps ennemie de la raison. (Bossuet)
#352
Je me demande pourquoi on n'aime et ne désire pas davantage la Mort. (Alain Fournier)
#844
Je vais donc enfin vivre seul! Et déjà, je me demande avec qui. (Sacha Guitry, toutes réflexions faites)
#1462
La lecture est un bonheur qui demande plus d'innocence et de liberté que de considération. (Maurice Blanchot, Le Livre à venir)
#1524
L'art n'a pas la vérité pour objet. Il faut demander la vérité aux sciences... (Anatole France)
#1648
Demander si "c'est pareil" ou s'il "y en a autant", en mettant en relation des "êtres physiques" est aussi absurde que de vouloir faire dire, en comparant deux personnes, qu'elles sont pareilles, ou qu'il y en a autant. (Stella Baruk, Échec et maths)
#1831
Je ne demande rien à la foule qui passe,
Il faut au coeur blessé peu de bruit,
Et de mon lit profond d'où nul sanglot ne sort,
Je me console enfin dans les bras de la mort. (Marceline Desbordes-Valmore)
Commentaire : sur le portrait de David d'Angers.
#1834
Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas. (Salvador DALI, Les Cocus du vieil art moderne)
#1856
Quel fils ne se croit plus sage que son père? (Jean Antoine Du Cerceau, À Monseigneur le Dauphin, Pour lui demander la permission de l'aller voir)
#2071
L'esprit sommeille dans la brute et c'est pourquoi elle ne connaît que la loi de la force physique. La dignité de l'homme demande l'obéissance à une loi plus haute, à la force de l'esprit. (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères", Unesco
#2094
Scintille, scintille, petite étoile!
Comme je me demande ce que tu es,
Au-dessus du monde si haut,
Comme un diamant dans le ciel! (Ann Taylor, L'Etoile)
#2116
Comment, s'était-elle demandé, peut-on savoir quoi que ce soit sur les gens, quand on songe à la façon dont ils se barricadent? (Virginia Woolf)
#2139
La gloire de la France n'a pas besoin d'être accrue, c'est sa liberté qui demande à l'être. (Émile Ollivier, Journal, 12 janvier 1859)
#2548
Aimer ou avoir aimé, cela suffit. Ne demandez rien ensuite. On n'a pas d'autre perle à trouver dans les plis ténébreux de la vie. Aimer est un accomplissement. (Victor Hugo)

#2946
Dès que le soleil se couche, le cafard commence à m'écraser le cœur. Quel cafard! Ne demande pas pourquoi! Je n'en sais rien moi-même. (Anton Tchékhov)
#3264
Mourir, c'est comme passer dans la pièce d'à côté, sauf que quand tu demandes "où sont mes chaussettes?", personne ne te répond. (Terry Pratchett)
#3430
L'explication du malheur de bien des gens, c'est qu'ils ont le temps de se demander s'ils sont heureux ou s'ils ne le sont pas. (George-Bernard Shaw)
#3541
Je demande à un livre de créer en moi le besoin de ce qu'il m'apporte. (Jean Rostand)
#3551
Soyez réaliste: demandez l'impossible. (Ernesto Guevarra de la Sierna)
#3976
Un jour, j'ai demandé à mon père: « Qui aimes-tu le plus de tous tes enfants? ». Il a répondu: « J'aime le petit jusqu'à ce qu'il grandisse, le malade jusqu'à ce qu'il guérisse et l'absent jusqu'à ce qu'il revienne.
— Et moi? Je ne suis pas petite, je ne suis pas malade, je suis à côté de toi.
— Le petit devient grand, le malade finit par guérir, l'absent finit par revenir, mais toi, tu es toujours mon enfant, jusqu'à la mort, même au-delà de la mort ». (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3977
Donner renferme un brin de vanité quand recevoir demande une grandeur d'âme. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 3 citation(s) en attente de validation