Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#11
Ce n'est pas la souffrance de l'enfant qui est révoltante en elle-même, mais le fait que cette souffrance ne soit pas justifiée. (Albert Camus)
#16
Certainement, Dieu est un très bon-enfant d'avoir donné le vin à l'homme. Si j'avais été Dieu, j'en aurais gardé la recette pour moi seul. (Théophile Gautier)
#36
Quand on doit diriger des enfants ou des hommes, il faut de temps en temps commettre une belle injustice, bien nette, bien criante: c'est ça qui leur en impose le plus! (Marcel Pagnol, Topaze)
#75
Je crois que l'homme est naturellement cruel: les enfants et les sauvages en font la preuve chaque jour. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon père)
#82
Il est permis de mentir aux enfants, lorsque c'est pour leur bien. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon père)
#161
Voyez-vous, mes enfants, quand le blé est mûr, il faut le couper; quand le vin est tiré, il faut le boire. (Alphonse Daudet, Lettres de mon Moulin)
#239
Sous la couche épaisse de nos actes, notre âme d'enfant demeure inchangée; l'âme échappe au temps. (François Mauriac, la fin de la nuit)
#382
Car l'amour d'une femme est semblable à l'enfant
Qui, las de ses jouets, les brise triomphant,
Foule d'un pied volage une rose immobile
Et suit l'insecte ailé qui fuit sa main débile. (Alfred de Vigny, Dolorida)
#437
Il y a toujours dans notre enfance, un moment où la porte s'ouvre et laisse entrer l'avenir. (Graham Greene, la puissance et la gloire)
#448
Si de Noé l'un des enfants maudits
De son seigneur perdit la sauvegarde,
Ce ne fut point pour avoir, comme on dit,
Surpris son père en posture gaillarde,
Mais c'est qu'ayant fait cacher sa guilbarde
Au fond de l'arche, en guise de relais,
Il en tira cette espèce bâtarde,
Qu'on nomme gens de robe et de palais.
Commentaire : Jean-Baptiste Rousseau, Epigrammes.
#462
Comment Cupidon fait-il? Quel secret a-t-il pour ne point sortir de l'enfance? C'est que, se moquant du sérieux et du solide, il s'en tient uniquement au badinage. (Erasme, Eloge de la Folie)
#469
O baiser! mystérieux breuvage que les lèvres se versent comme des coupes altérées! (Alfred de Musset, Confession d'un enfant du siècle)
#475
Donne, donne un baiser, fille aimable et naïve!
Tes lèvres sur ma bouche aussitôt ont volé;
Mais, comme un faible enfant par la frayeur troublé,
Tu retires soudain ta lèvre fugitive.
Ce n'est pas là donner le baiser du plaisir:
C'est laisser un regret et donner un désir. (Jean Second, Les baisers)
#536
Ce qui doit faire la gloire et la fierté d'une bibliothèque, ce n'est pas la quantité d'ouvrages rares qu'elle contient, éditions du XVIe siècle ou manuscrits du Xe, mais le nombre de livres lus par le peuple, le nombre de nouveaux lecteurs, la rapidité du service, le nombre de livres prêtés, le nombre d'enfants gagnés à la lecture et fréquentant la bibliothèque. (Lénine)
#623
Le calembour, enfant gâté
Du mauvais goût et de l'oisiveté,
Qui va guettant, dans ses discours baroques,
De nos jargons nouveaux les termes équivoques,
En se jouant des phrases et des mots,
D'un terme obscur fait tout l'esprit des sots. (Jacques Delille)
#632
Plus une calomnie est difficile à croire,
Plus pour la retenir les sots ont de mémoire. (Casimir Delavigne, les Enfants d'Edouard)
#669
Rappelez-vous bien, mes enfants, qu'il n'existe rien de constant si ce n'est le changement. (Bouddha)
#732
Le plus bel amour ne va pas loin si on le regarde courir. Mais plutot il faut le porter à bras comme un enfant chéri. (Emile Chartier, dit Alain)
#857
"Est-ce possible? L'ai-je donc tant aimé?" me disais-je. Ces matins, ces soirs, ces routes. Ces routes changeantes, mystérieuses, ces routes pleines du pas des hommes. Ai-je donc tant aimé les routes, nos routes, les routes du monde? Quel enfant pauvre, élevé dans leur poussière, ne leur a confié ses rêves? Elles les portent lentement, majestueusement, vers on ne sait quelles mers inconnues, ô grands fleuves de lumières et d'ombres qui portez le rêve des pauvres! (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#967
Bien doit chacuns son affaire arréer.
A ce qu'il puist sa vie en bien user. (Adenet Le Roi, Les enfances Ogier)
#976
N'épargne pas la correction à l'enfant;
Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.
En le frappant de la verge,
Tu délivres son âme du séjour des morts.
(Ancien Testament, Proverbes, XXIII, 13-14)
#978
Verge et correction procurent la sagesse,
Un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère.
(Ancien Testament, Proverbes, XXIX, 15)
#982
Aujourd'hui ou on s'épouse et on n'a pas d'enfant ou on ne s'épouse pas et on a des enfants. (Colette)
#1039
Il n'est qu'un être véritablement intéressant qui mérite que l'on vienne toujours sans cesse sans restriction à son secours parce qu'il peut être toujours malheureux sans jamais avoir été coupable, c'est l'enfant. (Alexandre Dumas)
#1044
Chaque culture traverse les phases évolutives de l'homme en particulier. Chacune a son enfance, sa jeunesse, sa maturité et sa vieillesse. (Oswald Spengler, le déclin de l'Occident)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 3 citation(s) en attente de validation