Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#45
Nous avons tous là un petit temple où nous abritons religieusement toutes nos idoles, croyances, rêves, affections. Elles sont là, debout, en équilibre, chacune sur son piédestal... Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens qui traversent les rues, des plâtres dans les mains, sous chaque bras, sur la tête... Hélas ! un caillou sous le pied, le coude d'un passant, un rien suffit pour mettre en pièces tous ces beaux petits dieux ! Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son étalage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre vie avec toutes nos idoles. (Alphonse Daudet, La dernière idole)
#293
L'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut. (Jean-Jacques Rousseau)
#295
La nature commande à tout animal et la bête obéit. L'homme éprouve la même impression, mais il se reconnaît libre d'acquiescer ou de résister; et c'est surtout dans la conscience de cette liberté que se montre la spiritualité de son âme: car la physique explique en quelque manière le mécanisme des sens et la formulation des idées; mais dans la puissance de vouloir ou plutôt de choisir, et dans le sentiment de cette puissance on ne trouve que des actes purement spirituels, dont on n'explique rien par des lois de la mécanique... (ce qui le distingue), c'est la faculté de se perfectionner; faculté qui, à l'aide des circonstances, développe successivement toutes les autres...
Commentaire : Jean-Jacques Rousseau
#460
Il y a quatre types idéals: le crétin, l'imbécile, le stupide et le fou. Le normal, c'est le mélange équilibré des quatre. (Umberto Eco)
#508
La tendresse est respect et émerveillement de libre connaissance à travers la fibre de la fidélité... (Rita Lasnier)
#597
Le bourgeois moderne? C'est un type, c'est une résultante, c'est l'arrière-petit fruit de la grande Révolution, avec toute faiblesse de l'esprit fort et tout le jésuitisme du libre penseur; c'est le parvenu diplômé et le lampion de la liberté autoritaire, de l'égalité ambitieuse et de la fraternité égoïste. (Maurice Donnay, Pensées)
#927
En donnant la liberté aux esclaves, nous assurons celle des hommes libres. (Abraham Lincoln)
#954
Je ne m'exprime librement qu'avec des gens dégagés de toute opinion et placés au point de vue d'une bienveillante ironie universelle. (Joseph-Ernest Renan)
#971
Un homme qui a faim n'est pas un homme libre. (Adlaî Stevenson)
#1077
Fermer les yeux devant le danger, c'est se donner en proie et renoncer à son libre arbitre. (George Meredith, les Comédiens tragiques)
#1126
La vie, c'est comme une bicyclette: il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. (Albert Einstein)
#1405
Et la bannière étoilée, en triomphe, flottera
Sur la terre de l'homme libre et la maison du brave. (Francis Scott Key, la Bannière étoilée)
#1800
Les femmes libres ne sont pas des femmes. (Colette, Claudine à Paris)
#1908
La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune. (Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne)
#1983
L'esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié. (George-Bernard Shaw, Bréviaire de Révolutionnaire)
#2186
L'esprit libre et curieux de l'homme est ce qui a le plus de prix au monde. (John Steinbeck, A l'Est de l'Eden)
#2249
Le vers est libre. (Francis Vielé-Griffin, Joies, préface
#2400
... Il n'y a pas pour l'homme, demeuré libre, de souci plus constant, plus cuisant, que de chercher un être devant qui s'incliner... Ce besoin de la communauté dans l'adoration est le principal tourment de chaque individu et de l'humanité tout entière, depuis le commencement des siècles. (Dostoïevski)
#2601
... être libre, c'est à dire tellement soumis aux lois que ni moi ni personne n'en fût secouer l'honorable joug. (Rousseau)
#2617
Comme par hasard, frotter pour que le sang en jaillisse est peut-être la manière dont il faut frotter le texte pour arriver à la vie qu'il dissimule. Beaucoup d'entre vous penseront avec raison qu'en ce moment même je suis en train de frotter le texte pour en faire jaillir du sang. Je relève le défi! A-t-on jamais vu lecture qui soit autre chose que cet effort exercé sur un texte? Dans la mesure où elle repose sur la confiance accordée à l'auteur, elle ne peut consister qu'en cette violence faite aux mots pour leur arracher le secret que le temps et les conventions recouvrent de leurs sédimentations dès que ces mots s'exposent à l'air libre de l'histoire. Il faut en frottant enlever cette couche qui les altère. Je pense que vous trouverez cette méthode de travail naturelle. Raba en se frottant le pied donnait une expression plastique au travail intellectuel auquel il se livrait. (Emmanuel Lévinas)
#2899
Il est pour l'homme essentiel, au plus profond, de se donner lui-même des limites, mais librement, c'est-à-dire de telle sorte qu'il puisse de nouveau supprimer ces limites et se placer en dehors d'elles. (Georg Simmel)
#2928
Elle n'est ni plus moins libre ou amorale que les générations qui l'ont précédée. Seulement, elle néglige, elle, de tirer les rideaux. (Edwige Feuillère)
#3028
Le bonheur ne consiste pas à acquérir ni à jouir, mais à ne rien désirer, car il consiste à être libre. (Epictète)
#3687
Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après ils se démerdent. (Jean Yanne)
#3795
C'est cela la tendresse, l'équilibre des gestes, des mots qui sont à la mesure des sentiments. (Anne Bernard)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 2 citation(s) en attente de validation