Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#28
La misère de l'homme ne consiste pas seulement dans la faiblesse de sa raison, l'inquiétude de son esprit, le trouble de son coeur; elle se voit encore dans un certain fond ridicule des affaires humaines. Les révolutions surtout découvrent cette insuffisance de notre nature: si vous les considérez dans l'ensemble, elles sont imposantes; si vous pénétrez dans le détail, vous apercevez tant d'ineptie et de bassesse, tant d'hommes renommés qui n'étaient rien, tant de choses dites l'oeuvre du génie, qui furent l'oeuvre du hasard, que vous êtes également étonné et de la grandeur des conséquences et de la petitesse des causes. (Chateaubriand, Pensées et Premières Poésies)
#37
«Que faisiez-vous au temps chaud?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez? j'en suis fort aise.
Et bien! dansez maintenant.» (Jean de La Fontaine, La Cigale et la Fourmi)
#45
Nous avons tous là un petit temple où nous abritons religieusement toutes nos idoles, croyances, rêves, affections. Elles sont là, debout, en équilibre, chacune sur son piédestal... Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens qui traversent les rues, des plâtres dans les mains, sous chaque bras, sur la tête... Hélas ! un caillou sous le pied, le coude d'un passant, un rien suffit pour mettre en pièces tous ces beaux petits dieux ! Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son étalage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre vie avec toutes nos idoles. (Alphonse Daudet, La dernière idole)
#96
Ajoutez à cela l'orgueil insupportable des humains, qui se persuadent que la nature n'a été faite que pour eux, comme s'il était vraisemblable que le soleil... n'eût été allumé que pour mûrir ses nèfles, et pommer ses choux. (Savinien de Cyrano de Bergerac, Voyage dans la Lune)

#163
Nos actes ne sont éphémères qu'en apparence. Leurs répercussions se prolongent parfois pendant des siècles. La vie du présent tisse celle de l'avenir. (G. Le Bon, Hier et Demain)
#167
La grandeur des actions humaines se mesure à l'inspiration qui les fait naître. (Louis Pasteur)
#199
L'âge moderne représente le triomphe de la médiocrité collective. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#229
C'est dans le mépris de l'ambition que doit se trouver l'un des principes essentiels du bonheur sur la terre. (Edgar Poe, le domaine d'Arneihm)
#244
Mon âme est une infame en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade. (Albert Samain, Au Jardin de l'Infante)
#307
Des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme: mais pour la maintenir, il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique. (Nietsche)
#309
Combien l'amitié mérite de respects et d'éloges! C'est elle qui fait naître, qui nourrit et entretient les plus beaux sentiments de générosité dont le cœur humain soit capable. (J. Boccace, le Décaméron)
#329
L'anarchie est partout quand la responsabilité n'est nulle part. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#332
Les anciens, monsieur, sont les anciens, et nous sommes les gens de maintenant. (Molière, Le Malade imaginaire)
#342
J'apprends chaque jour pour enseigner le lendemain. (Emile Faguet)
#345
Si l'orant s'approche de moi d'une main, je m'approcherai de lui d'une coudée, s'il s'approche d'un bras entier, s'il marche vers moi, je courrai vers lui en exauçant ses vœux. (Al Ghazali)
#360
L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser. (Pierre Louis, Aphrodite)
#382
Car l'amour d'une femme est semblable à l'enfant
Qui, las de ses jouets, les brise triomphant,
Foule d'un pied volage une rose immobile
Et suit l'insecte ailé qui fuit sa main débile. (Alfred de Vigny, Dolorida)
#395
Cœurs qui brûlent! Cheveux en désordre épandus!
Beaux seins lourds de désirs, pétris par des mains pâles!
Grands appels suppliants, et jamais entendus! (Albert Samain, Le Chariot d'Or)
#422
Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret. (Nouveau Testament, Math., VI, 3-4)
#430
L'avenir, fantôme aux mains vides,
Qui promet et qui n'a rien! (Victor Hugo, les Voix Intérieures)
#467
Lèvres! Lèvres! Baiser qui meurt, baiser qui mord.
Lèvres, lit de l'amour profond comme la mort! (Albert Samain, au Jardin de l'Infante)
#503
Le bien humain réside dans une activité de l'âme conforme à la vertu. (Aristote)
#509
Le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon sa meilleure puissance (virtus); ... Mais la meilleure puissance de l'homme est la raison et l'intellect. Elle assure en effet le suprême gouvernement de la vie humaine tant pour la spéculation que pour l'action. Donc le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon l'intellect. (Boèce de Dacie)
#518
En maintenant la beauté, nous préparerons ce jour de renaissance où la civilisation mettra au centre de sa réflexion, loin des principes formels et des valeurs vivante qui fonde la commune dignité du monde et de l'homme. (Albert Camus, l'Homme révolté)
#521
Les droits de l'homme en général ne sont pas les privilèges qu'un groupe humain plus ou moins clos revendique par rapport à un autre groupe humain... Le droit de vivre, le droit d'exister et de respirer, le droit à la liberté sont des droits élémentaires qui n'ont ni goût ni saveur, ils vont de soi... (Jankélévitch)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 2 citation(s) en attente de validation