Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#19
Qui ne voit pas la vanité du monde est bien vain lui-même. Aussi qui ne la voit, excepté de jeunes gens qui sont tous dans le bruit, dans le divertissement et dans la pensée de l'avenir.
Mais ôtez leur divertissement vous les verrez se sécher d'ennui. Ils sentent alors leur néant sans le connaître, car c'est bien être malheureux que d'être dans une tristesse insupportable, aussitôt qu'on est réduit à se considérer, et à n'en être point diverti. (Blaise Pascal, Pensées)
#26
Mon coeur est fait comme celui de tout le monde. De quoi le vôtre s'avise-t-il de n'être fait comme celui de personne? (Marivaux, Le jeu de l'amour et du hasard)
#43
Restons un moment sans parler les uns et les autres, dit le premier bouvier. Ça nous éclairera. Après nous nous expliquerons. (Jean Giono, Le chant du monde)
#78
Ce qui m'effraie, ce n'est point tant le choix des mots ou des tournures, ni les subtilités grammaticales — qui sont, finalement, à la portée de tout le monde: mais c'est la position du romancier, et celle, plus dangereuse encore, du mémorialiste. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon père, Avant-propos)
#87
Quand il vint au monde, il n’était guère plus gros que le pouce, ce qui fit qu’on l’appela le petit Poucet. (Charles Perrault, Le Petit Poucet)

#93
Si vous me demandez ce que je viens faire en ce monde, moi artiste, je vous répondrai: je viens vivre tout haut. (Emile Zola, Le Roman expérimental)
#124
L'originalité consiste à essayer de faire comme tout le monde sans y parvenir. (Raymond Radiguet)
#131
Je suis le caillou d'or et de feu que Dieu jette,
Comme avec une fronde, au front noir de la nuit.
Je suis ce qui renaît quand un monde est détruit,
O nations! je suis la poésie ardente. (Victor Hugo, Les Châtiments)
#132
La poésie se poursuit dans l'espace de la parole, mais chaque pas en est véritable dans le monde réaffirmé. (Yves Bonnefoy, L'acte et le lieu de la poésie)
#136
La poésie est ce qu'il y a de plus réel, c'est ce qui n'est complètement vrai que dans un autre monde. (Charles Baudelaire, Puisque réalisme)
#137
Le poète doit tenir la balance égale entre le monde physique de la veille et l'aisance redoutable du sommeil, les lignes de la connaissance dans lesquelles il couche le corps subtil du poème, allant indistinctement de l'un à l'autre de ces états différents de la vie. (René Char, Partage formel)
#166
Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent. (La Rochefoucauld, Maximes)
#176
On admire le monde à travers ce qu'on aime. (Lamartine, Jocelyn)
#207
Après le verbe « aimer », « aider » est le plus beau verbe du monde.
Commentaire : (Baronne Bertha von Suttner)
#223
Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. (Oscar Wilde)
#271
L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir, sous une forme plus douce et symbolique, les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis. (Aldous Huxley, Le meilleur des Mondes)
#281
Et dans ce monde et dans l'autre, les méchants sont toujours bien embarrassants. (Jean-Jacques Rousseau)
#285
Le monde de la réalité a ses limites; le monde de l'imagination est sans frontières. (Jean-Jacques Rousseau)
#291
Les fripons sont d'honnêtes gens comme tout le monde! (Jean-Jacques Rousseau)
#312
Amour, fléau du monde, exécrable folie. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#322
L'amour est le drame et l'accomplissement de l'unification. (Henri Miller, Le Monde du sexe)
#361
L'amour, c'est l'occasion unique de mûrir, de prendre forme, de devenir soi-même un monde, pour l'amour de l'être aimé. C'est une haute exigence, une ambition sans limite, qui fait de celui qui aime un élu qu'appelle le large.
Commentaire : Rainer Maria Rilke, Lettres à un jeune poète
#371
Venez a son enterrement ...
Car en amour mourut martyr;
Ce jura il sur son couillon
Quand de ce monde vout partir,
Et je crois bien que pas n'en ment ...
Sachez qu'il fit au departir:
Un trait but de vin morillon
Quand de ce monde vout partir. (François Villon, Ballade finale)
#378
Chanter je ne vay point la pomme
Par laquelle le premier homme
Miserablement fut perdu,
Et tout le monde confondu:
Mais bien la pomme reluisante,
Pour laquelle deesse gente
au beau Pâris monstra le cu,
Dont s'ensuivit un Roy cocu. (Charles Coypeau d'Assoucy, Le Jugement de Paris)
#407
L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme, puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre. (Auguste Rodin)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 3 citation(s) en attente de validation