Leçons d’expression ► Exprimer et s’exprimerExpressions et locutions françaises expliquées  ► vous êtes ici

Exprimer et s’exprimer

Expressions et locutions expliquées autour du mot « bouche »

💡 Info 💡
Pour ajouter un peu d’originalité à votre production écrite, nous vous proposons, ci-dessous, plus de 55 expressions, locutions et syntagmes construits autour du mot « bouche ».
Vous trouverez également une liste pour exprimer la peurla joiela tristesse et des sensations, et une autre série d’expressions et de locutions françaises expliquées. Ainsi, vous ne rencontrerez plus de clichés entre vos lignes mais plutôt de nouvelles idées qui méritent d’être retenues !

Définition du mot bouche

👄 La bouche, chez l’homme, est la cavité située à la partie inférieure de la tête, délimitée à l’extérieur et à l’avant par les lèvres, à l’intérieur par la langue en bas, le palais en haut, le gosier à l’arrière, renfermant avec les mâchoires les gencives et les dents, les organes sécréteurs de la salive et ceux, récepteurs, du goût ; constituant l’orifice initial du tube digestif ; communiquant avec les voies respiratoires et contribuant à l’émission de la voix articulée, de la parole. L’adjectif relatif au mot « bouche » est buccal.e.

La bouche est aussi la cavité buccale des animaux montés ou attelés, des grenouilles, de certains poissons. Ce mot ne se dit pas, dans la langue courante, de la cavité buccale des animaux pour laquelle l’usage a imposé un autre terme, bec pour les oiseaux, gueule pour la plupart des carnassiers.

 Publicité

En musique, on parle d’instruments à bouche. Ce sont les instruments à vent qui résonnent par l’action d’un courant d’air se brisant sur le bord tranchant d’une petite ouverture circulaire ou longitudinale appelée bouche.

 Publicité

Dans le domaine de la construction des bâtiments, des travaux publics, de la chasse et de la géographie, on retrouve les emplois suivants :

  • Bouche de chaleur : Ouverture ménagée dans un appareil de chauffage (poêle, calorifère, cheminée) pour livrer passage à l’air chaud.
  • Bouche de chaleur ou bouche d’air : Ouverture ménagée dans un mur ou un plancher pour permettre la diffusion, dans un local, de l’air chaud provenant d’une chaufferie.
  • Bouche d’eau (plus rarement : bouche à eau), bouche d’arrosage, bouche d’incendie : Robinet de prise d’eau prévu sur une canalisation de la ville, se trouvant en bordure de la voie publique ou dans un jardin et auquel peut s’adapter une lance à incendie ou un tuyau d’arrosage.
  • Bouche d’égout : Orifice d’un regard d’égout permettant de le visiter et de le nettoyer; ouverture ménagée en bordure des trottoirs pour la réception des eaux des caniveaux.
  • Bouche de terrier : Entrée, à un ou plusieurs orifices d’un terrier.
  • En parlant d’un cours d’eau, en particulier d’un fleuve :  Embouchure (la bouche d’un fleuve, d’une rivière, d’une source). – Au pluriel, c’est l’embouchure à plusieurs bras d’un fleuve (les bouches du Rhône, du Rhin). – Au singulier ou au pluriel, c’est l’entrée, simple ou multiple, d’un golfe ou d’un détroit (la bouche du golfe de Venise, les bouches de Bonifacio).
📽 15 expressions et locutions françaises expliquées

Liste d’expressions et locutions utilisées dans la vidéo :

  • Arracher quelque chose de la bouche de quelqu’un : Décider, non sans difficulté, ou contraindre une personne qui s’y refuse, à parler.
  • Attendre que quelque chose tombe tout rôti dans la bouche : Attendre, sans y aider d’aucune façon, que quelque chose se fasse.
  • Avoir bonne, mauvaise bouche : Avoir un bon, un mauvais goût dans la bouche.
  • Avoir la bouche enfarinée : Naïf au point d’être ridicule.
  • Avoir la bouche pleine (de quelque chose) ; en avoir plein la bouche (de quelque chose) : En parler beaucoup, avec délectation, enthousiasme, vanité, etc.
  • Bouche à bouche : Oralement et sans intermédiaire, en face.
  • Bouche d’or : Bouche d’où ne sortent que de belles, de bonnes, de sages paroles (parler comme une bouche d’or).
  • De bouche à oreille : Oralement et en confidence.
  • En avoir l’eau à la bouche ; l’eau m’en vient à la bouche ; faire venir l’eau à la bouche (de quelqu’un) : Avoir la salive qui vient à la bouche à la vue ou à la seule idée d’un aliment appétissant. Synonyme : En saliver.
  • Être à bouche que veux-tu : Ne manquer de rien, avoir tout ce que l’on souhaite.
  • Être dans, sur toutes les bouches : Être le sujet conversation de tout le monde ; être public, célèbre. Synonyme : Être sur toutes les lèvres.
  • Être fort en bouche (familier) : Parler avec beaucoup d’assurance et une hardiesse volontiers impudente.
  • Faire la petite bouche sur/de quelque chose : Ne pas s’exprimer librement sur un sujet.
  • Prendre bouche avec quelqu’un : Entrer en relation avec lui. Synonyme : Prendre langue avec quelqu’un.
  • Une bouche amie, une bouche ennemie : Une personne bien ou mal disposée à l’égard d’une autre.
Autres expressions et locutions expliquées
  • À bouche close : Intérieurement.
  • À bouche(-)que(-)veux-tu : Avec abondance ; à profusion, sans compter.
  • Avoir bouche à (la) cour, en cour : [Sous l’Ancien Régime] Être admis à l’une des tables de la maison royale.
  • Avoir, demeurer, rester bouche close, (la) bouche cousue : Garder le silence, tenir une chose secrète.
  • Bouche bée ; bouche ouverte ; bouche béante : Pour exprimer une attentive admiration, la stupéfaction ou l’incompréhension, une attente anxieuse.
  • Bouche close, bouche cousue (familier) : Bouche silencieuse.
  • Bouche inutile : [Dans un contenu de guerre] Personne inapte au combat dont la nourriture cependant est prélevée sur les vivres de la communauté ; par extension, péjoratif,  individu dont la subsistance incombe à une personne ou à une collectivité.
  • Boucler la bouche de quelqu’un ; fermer la grande bouche : Faire taire quelqu’un, l’empêcher de parler.
  • C’est un saint Jean bouche d’or : (C’est) une personne qui s’exprime avec éloquence ou qui parle franc et net.
  • Dans la bouche de (quelqu’un) : Prononcé par, venant de, de la part de (telle personne) ; selon les propres termes, selon l’appréciation de (telle personne) ; exprimé, exposé, dit par (telle personne).
  • De bouche en bouche : Transmis oralement, d’une personne à une autre.
  • Dire quelque chose, crier, chanter, sacrer à pleine bouche : Dire quelque chose, crier, chanter, sacrer avec force, conviction.
  • Enlever à quelqu’un les mots de la bouche : Le précéder pour exprimer une idée que lui-même s’apprêtait à exprimer et avec les mêmes mots.
  • Être (porté) sur sa bouche : Être sujet à la bouche (vieux). – Aimer boire et manger, être porté sur les plaisirs de la table.
  • Être maître de sa bouche : Être maître de ses paroles.
  • Être suspendu à la bouche de quelqu’un : L’écouter parler avec attention, admiration. Synonymes plus courants : Être suspendu aux lèvres de quelqu’un, boire les paroles de quelqu’un.
  • Excès de (la) bouche : Excès alimentaires. Synonyme : Excès de table.
  • Exigences de bouche : Exigences alimentaires.
  • Faire la fine bouche : Se montrer dédaigneux devant ce qui est pourtant acceptables
  • Faire la petite bouche : Faire le difficile face aux plaisirs de la table et, par extension, face à quelque chose qui est apprécié ordinairement.
  • Faire venir, mettre l’eau à la bouche (à quelqu’un) (de quelque chose) : Susciter (chez quelqu’un) la forte envie (de quelque chose).
  • Fermer, clore la bouche à (plus rarement de) quelqu’un : Le faire taire en le décidant, en l’acculant ou en le contraignant au silence. Par extension ou par personnification, fermer la bouche à quelque chose.
  • Fine bouche / Être une fine bouche : Personne exigeante et raffinée en matière de nourriture. Synonymes : Gourmand, gourmet, bec fin (familier).
  • Garder, réserver quelque chose (un aliment) pour la bonne bouche : Garder pour la fin du repas ce qui est le meilleur. – Au sens figuré, garder le plus agréable pour la fin. – Par ironie, garder le plus désagréable pour la fin.
  • La bouche en cœur : En donnant à sa bouche et, par extension, à sa physionomie, à ses façons, une expression affectée, mignarde, généralement dans l’intention de plaire.
  • La bouche en cul(-)de(-)poule : La bouche arrondie et pincée en une moue peu naturelle, par recherche, pour plaire…
  • Laisser quelqu’un sur la bonne bouche : Terminer le repas qu’on lui a servi par quelque chose de particulièrement savoureux. – Au sens figuré, le laisser sur une impression finale agréable.
  • L’eau m’en vient à la bouche : L’envie m’en prend.
  • Mettre, placer (des mots, un discours, etc.) dans la bouche de quelqu’un : Attribuer certains propos à quelqu’un ou faire dire par son truchement quelque chose qu’on ne peut dire soi-même.
  • Mots, paroles, etc., qui viennent, montent, échappent à la bouche de quelqu’un ; phrases qui viennent dans la bouche de quelqu’un ; dire tout ce qui vient à la bouche : Parler très librement ou parler sans réfléchir.
  • N’avoir qu’un mot, qu’une chose à, dans la bouche : Ne pas cesser d’employer un mot, faire continuellement référence à une chose, au point d’irriter son auditoire.
  • Ne pouvoir tirer un mot de la bouche de quelqu’un : Ne pas réussir à le faire parler.
  • Ouvrir la bouche à quelqu’un : Parler à quelqu’un ; faire parler quelqu’un. Synonyme : Délier la langue de quelqu’un.
  • Ouvrir la bouche toute ronde (emploi rare) : Pour marquer la stupéfaction, l’incompréhension.
  • Ouvrir la bouche trop grande : Vouloir plus qu’on ne peut obtenir. Synonyme : Avoir les yeux plus grands que le ventre.
  • Ouvrir la bouche : Parler, prendre la parole.
  • Par la bouche de (quelqu’un) : Par le truchement de (telle personne). Synonyme : Par la voix de.
  • Prendre sur sa, sur la bouche : Économiser en restreignant les dépenses alimentaires.
  • Rester bouche bée : Rester muet de stupeur. Synonyme : Rester la bouche ouverte.
  • Rester, demeurer sur la bonne bouche : S’arrêter après quelque chose d’heureux en pensant que seule une déception pourrait suivre.
  • Rester, demeurer sur la bonne ou la mauvaise bouche : Cesser de manger après un aliment qui a donné bonne ou mauvaise bouche.
  • Se retirer, s’ôter le pain ou le(s) morceau(x) de la bouche : Se priver de nourriture et, par extension, du nécessaire, pour en faire profiter quelqu’un d’autre le plus souvent.
  • Traiter quelqu’un à bouche que veux-tu : Lui offrir un très bon repas, le traiter de la meilleure façon.

Expression

 Publicité

Articles connexes

Suggestion de livres

 Publicité

1001 expressions préférées des Français

365 expressions expliquées

Les Clefs de l’Expression Écrite

Enrichissez votre vocabulaire, expression écrite et orale

Les expressions idiomatiques

Expressions désuètes

Expression écrite

Les animaux dans les expressions françaises

Dictionnaire des expressions et locutions

Améliorez votre style : expression écrite et orale

L’expression écrite facile

Exercices pour enrichir son vocabulaire


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...