Jacques-Bénigne Bossuet

Auteurs françaisXVIIe siècle ► vous êtes ici

Auteurs français

Jacques-Bénigne Bossuet

1627  –  1704

Sommaire

Annonce

Jacques-Bénigne Bossuet, surnommé l’« Aigle de Meaux », né le 27 septembre 1627 à Dijon et décédé le 12 avril 1704 à Paris, est un homme d’Église, évêque, prédicateur et écrivain français.

Notice biographique

Portrait de Jacques-Bénigne Bossuet.Homme d’église et de plume, grand orateur et théologien, membre de l’Académie française, il écrivit des sermons lyriques et profonds, et plusieurs ouvrages d’histoire et de théologie.

Né à Dijon dans la noblesse de robe, Jacques-Bénigne Bossuet était destiné à l’Église. Il fut instruit chez les Jésuites et découvrit émerveillé la Bible latine, révélation d’une grande influence sur sa carrière littéraire. Pourvu d’un canonicat à Metz à l’âge de 13 ans, il passa dix années dans le Paris érudit des années 1640,  étudiant la philosophie, la théologie et les arts. Sa rencontre avec saint Vincent de Paul détermina l’orientation de sa carrière religieuse vers la prédication et les missions de charité.

En 1652, il fut ordonné prêtre. La vie et l’œuvre de l’humaniste Bossuet se confondent dans un même souci d’être utile aux autres, dans ses prêches comme dans ses actions apostoliques.

Installé à Paris à partir de 1659, il se rendit célèbre par ses Sermons et Oraisons funèbres, et conquit bientôt la faveur du roi Louis XIV, qui lui confia l’instruction du dauphin en 1670, pour dix années durant lesquelles il délaissa son évêché pour enseigner l’histoire et la philosophie. Le 28 mai 1671, il fut élu membre de l’Académie française pour occuper le fauteuil 37. À l’usage de son élève prestigieux, il écrivit le Discours sur l’histoire universelle en 1681.

Après cette vie de cour, il fut nommé évêque de Meaux. Il consacra la fin de sa vie à son diocèse, tout en poursuivant son rôle de théologien. Il rédigea alors, suite à la demande du roi, la Déclaration de l’Église de France en 1682.

Le « Père de l’Église », qui avait lutté contre le protestantisme avec partialité, s’éteignit en 1704 à Paris. Il laissa une œuvre en partie non publiée, notamment des sermons d’une rare poésie.

Aujourd’hui, un musée est consacré à Bossuet. Il s’agit du musée d’art et d’histoire de la ville de Meaux, qui porte le nom de l’illustre orateur et théologien. Le Musée Bossuet est situé dans l’ancien palais épiscopal des évêques de Meaux.

→ À lire : L’oraison funèbre.

Bibliographie
Annonce

  • Exposition de la doctrine de l’Église
  • Discours sur l’Histoire universelle (1681)
  • Histoire des variations des Églises protestantes (1688)
  • Défense de la Tradition et des saints Pères (1693)
  • Maximes et réflexions sur la comédie (1694)
  • Explication de la prophétie d’Isaïe (1704)
  • La Politique tirée des propres paroles de l’Écriture sainte (posthume) (1709)
  • Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même(posthume) (1741)
  • Sermons (posthume) (1772)
  • Oraison funèbre de Henriette-Marie de France
Citations choisies
  • Pendant que l’âme demande une chose, le plaisir en exige une autre; ainsi l’âme, devenue captive du plaisir, devient en même temps ennemie de la raison.
  • La main du Seigneur vous a fait boire la coupe de sa colère; elle est remplie d’un breuvage qu’il veut faire boire aux pécheurs. (Sermons)
  • Apprenons, avant toutes choses, à n’être pas ébloui du bonheur qui ne remplit pas le cœur de l’homme. (Oraison funèbre d’Anne de Gonzague)
  • Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu’il en manque toujours.
  • Le plus grand dérèglements de l’esprit, c’est de croire les choses parce qu’on veut qu’elles soient, et non parce qu’on a vu qu’elles sont en effet. (Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même)
  • La liberté n’est pas de faire ce que l’on veut mais de vouloir ce que l’on fait !
  • Le propre de l’hérétique, c’est-à-dire de celui qui a une opinion particulière, est de s’attacher à ses propres pensées. (Histoire des Variations des Églises protestantes)
  • Mieux savoir pour mieux connaître !

 Autres citations de Bossuet.

Articles connexes

Suggestion de livres

Bossuet - La voix du Grand SiècleOeuvres historiques, philosophiques et politiques: Coffret en 2 volumes : Tomes 1 et 2
Bossuet - Sermons, Le Carême du Louvre (1662)Oraisons funèbres de Bossuet

[➕ Autres choix…]

Annonce

À lire également...

EspaceFrancais.com

You cannot copy content of this page