Le féminin des noms

Leçons d’orthographe ► Le nom ► vous êtes ici

Orthographe : Le nom

Le féminin des noms

Règle générale

● On forme généralement le féminin des noms en ajoutant un e au masculin.
Exemple : Un ami → une amie.

Cas particuliers

Cependant, il y a plusieurs cas particuliers :

● Les noms terminés par -er font leur féminin en -ère.
Exemples : Le berger → la bergère, le sorcier → la sorcière.

  Publicité
 

● Certains nom doublent la consonne finale.
Exemples : Le paysan → la paysanne, le chat → la chatte.

● Certains noms changent la consonne finale.
Exemples : Le loup → la louve, l’époux → l’épouse.

● Les noms terminés par -eur font leur féminin en :

— -eusse :
Exemple : Le coiffeur → la coiffeuse.
— -ice :
Exemple : L’inspecteur → l’inspectrice.
— -esse :
Exemple : Le docteur → la doctoresse.

● Certains noms en -e font leur féminin en -esse.
Exemple : Le pauvre → la pauvresse.

● Certains féminins ne sont pas construits avec leur féminin.
Exemples : Gendre / bru, mari / femme, parrain / marraine, bélier / brebis, bouc / chèvre, cerf / biche, jars / oie

⚠️ Remarque ⚠️
Certains d’animaux ne marquent que l’espèce ; pour préciser le sexe, on ajoute le mot mâle ou femelle.
Exemples : Un bouvreuil mâle / une bouvreuil femelle, une belette mâle / une belette femelle

Noms féminins sur le genre desquels on hésite

une anse, une azalée, une oasis, une oriflamme, une acoustique, une acné, une agrafe, une alcôve, une alèse, une algèbre, une amnistie, une anagramme, une ancre, une anicroche, une ankylose, une antichambre, une antilope, une apothéose, une artère, une atmosphère, une autoroute, une chrysalide, une ébène, une ébonite, une ecchymose, une écharde, une écritoire, une égide, une encaustique, une éphéméride, une épigramme, une épigraphe, une épitaphe, une épître, une équivoque, une gent, une gemme, une glaire, une immondice, une impasse, une mandibule, une octave, une odyssée, une omoplate, une orbite, une paroi, une penne, une primeur, une primevère, une réglisse, une sentinelle, une scolopendre, une vésicule.

Noms masculins sur le genre desquels on hésite

un alvéole, un chrysanthème, un éclair, un effluve, un aconit, un ail, un akène, un alcool, un amalgame, un ambre, un amiante, un amphibie, un anathème, un athracite, un antre, un apogée, un apothème, un appendice, un argent, un armistice, un arôme, un artifice, un asile, un asphalte, un astérisque, un augure, un autodafé, un automne, un balustre, un camée, un contralto, un coryphée, un coryza, un edelweiss, un élysée, un élytre, un emblème, un emplâtre, un épilogue, un épisode, un esclandre, un escompte, un girofle, un hallali, un haltère, un harmonica, un hémisphère, un hospice, un hymne, un incendie, un indice, un insigne, un interstice, un intervalle, un ivoire, un lange, un légume, un lignite, un mausolée, un myrte, un obélisque, un orbe, un ouvrage, un pétale, un pétiole, un planisphère, un pleur, un rail, un sépale, un tentacule, un tubercule, un volatile.

✏️ Testez vos connaissances ! ✏️
Masculin ou féminin ? Savez-vous de quel genre s’agit-il ? Pour le savoir, faites cet exercice sur les noms masculins et féminins sur le genre desquels on hésite.

Orthographe

Articles connexes

Suggestion de livres


Le Petit Grevisse : Grammaire française

Grammaire méthodique du français

Bescherelle – Le coffret de la langue française

Le Petit Bon Usage de la langue française : Grammaire

La Grammaire française en fiches

Grammaire française du XXIe siècle

Le Grevisse de l’étudiant

Précis de langue française


Articles recommandés pour vous…


À lire également...

EspaceFrancais.com