La grammaire  Le groupe nominal Les pronoms ► vous êtes ici 


Le groupe nominal :

Les pronoms

Le pronom indéfini « chacun(e) »

Définition 

Chacun (chacune) est pronom exprimant la totalité d’une manière distributive, les éléments qui constituent cette totalité étant envisagés sous l’angle du singulier (chacun exclut le pluriel).

Emploi
« Chacun » se réfère soit à un substantif pluriel, soit une énumération de substantif singulier

 Chacun peut se référer soit à un substantif pluriel, soit une énumération de substantif singulier ou de noms de personnes. Il prend la marque de genre de l’élément qu’il représente.

● Chacun peut être employé seul dans une phrase.

  • Le plus souvent chacun est en fonction de sujet.
    Exemple : Qui oserait détacher un de ces éléments et le proclamer seul valable ? L’art de Titien est un ample concert où chacun est indispensable et confondu dans l’autorité de l’ensemble. (René Huyghe, Dialogue avec le visible, 1955)
  • Chacun fonctionne dans un groupe prépositionnel.
    Exemple : [Il déclara] qu’il allait interroger toutes les religieuses une à une pour leur demander leur résolution, et qu’il aviserait ensuite à prendre les mesures que Dieu et sa conscience lui suggéreraient. Il procéda immédiatement à l’interrogatoire, qui fut bref pour chacune. (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859)
  • Dans des cas rares, chacun peut être en fonction du complément d’objet direct (COD).
    Exemple : Prenant à pleines mains ces vieux gages des tendresses lointaines, je les couvris de caresses furieuses, et dans mon âme ravagée par les souvenirs, je revoyais chacune à l’heure de l’abandon […]. (Guy de Maupassant,Contes et nouvelles, t. 2, Suicides)
  • Chacun peut fonctionner comme complément du nom.
    Exemple : Sur le devant de la branche transverse, s’articulent deux pièces ovales […]. Sur le bord inférieur de chacune est tendue en dedans une membrane qui coupe à angle droit la direction de l’air […]. (Georges Cuvier,Leçons d’anatomie comparée, t. 4, 1805)

● Chacun peut être en apposition à un syntagme nominal de la phrase.
Exemple : Avant de revêtir celle-ci ou celle-là, la femme a eu à faire un choix entre deux robes non pas à peu près pareilles, mais profondément individuelles chacune, et qu’on pourrait nommer. (Marcel ProustLa Prisonnière, 1922)

 Publicité

 On retrouve le tour chacun à chacun qui exprime la réciprocité.
Exemple : […] deux triangles sont égaux lorsqu’ils ont un côté égal et deux angles adjacents égaux chacun à chacun[…] (Antoine Augustin Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851)

● Il y a également le tour chacun sa chacune qui fait partie du registre familier sans référence précise à un antécédent et qui désigne les personnes d’un couple. Ce tour, employé par plaisanterie, signifie : une fille avec chaque garçon.
Exemple : − Hé vous voyez. Ils sont quatre qui ont enlevé chacun sa chacune. Ils les emmènent peut-être en Suisse où il y a des ours, peut-être en Italie où il y a des brigands… (Henri Pourrat, Gaspard des montagnes, Le Pavillon des amourettes, 1930)

● On emploie aussi chacun de + substantif pluriel.
Exemple : La banque d’Angleterre a ses traditions : tout argent déposé est enfermé chaque soir sous triple serrure, dont chacun des trois directeurs a la clef. (Paul Morand, Londres, 1933)

 Au lieu d’un substantif, on trouve souvent un pronom qui représente lui-même un substantif extérieur à la phrase.
Exemple : […] quatre groupements bien délimités, de chacun desquels un général sera, sans ambiguïté, responsable. […] (Jules Romains, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938)

● Chacun d’entre… La préposition entre suggère le sens « à l’intérieur de la collectivité ».
Exemple : Immédiatement la mémoire l’y relie, l’y plonge ; elle lui donne une coloration inattendue et qui varie avecchacun d’entre nous, non seulement du fait de nos tendances particulières, mais de notre expérience vécue, différente de toute autre. (René Huyghe, Dialogue avec le visible, 1955)

« Chacun» nominal

Chacun nominal. Il ne se réfère pas à un substantif. Il désigne une totalité indéfinie de personnes. Il a toujours le genre masculin pluriel.

● En règle générale, chacun n’est pas précédé d’un déterminant.
Exemples : À cela se joignait alors la pitié qu’inspirait leur malheur, chacun de son mieux les secourut. (Paul-Louis Courier, Pétition aux deux Chambres, 1816)

● Dans un emploi plus fréquent, chacun est suivi du réfléchi soi ou d’un possessif singulier chacun pour soi ! à chacun son dû !
Exemple : Alors chacun demeurera chez soi et dirigera la force et l’éclair vers l’extérieur ; mais Sparte trônera sur vous, siège de la reine pour de longues années. (Gérard de Nerval, Le Second Faust, 1840)

● Chacun est précédé de untout un. Ces tours sont vivants.
Exemples : À la satisfaction d’un chacun. (Émile ZolaL’Assommoir, 1877) – En dépit d’un chacun (Victor HugoNotre-Dame de Paris, 1832) – Qui périt à la guerre comme tout un chacun (Jacques PrévertParoles, 1946) – Ainsi tout un chacun pouvait vous approcher. (Charles PéguyLe Mystère de la charité de Jeanne d’Arc, 1910)

⚠ Remarque ⚠
Tout chacun, dont l’emploi est beaucoup plus rare, est peut-être l’indice d’une nominalisation de chacun.
Exemple : Il faut que tout chacun te croie… (Paul ClaudelProtée, 2e version, 1927, II, 7)

Observations diverses sur « chacun(e) »

● Chacun, précédé d’un substantif pluriel, veut sonsases, ou leurleurs, avec le complément qui le suit.

 Publicité

 Chacun, précédé d’un complément direct, veut son, sa, ses, avant le complément indirect ou le complément circonstanciel qui le suit.
Exemples : Remettez ces livres chacun à sa place. (Académie française) — Les deux rois faisaient chanter des Te Deum chacun dans son camp. (Voltaire)

 Quand chacun est placé entre le verbe et son complément direct, il veut leur, leurs, avant ce complément.
Exemples : Ils ont payé chacun leur écot. (Académie française) — Les langues ont chacune leurs bizarreries. (Nicolas Boileau)

⚠ Remarque ⚠
Dans la phrase suivante, l’emploi de leur serait plus conforme à l’usage : Ils prêtèrent chacun à son tour le serment qui suit.

● Quand le verbe et son complément direct précèdent ou suivent chacun, on emploie leur avant le complément circonstanciel.
Exemples : Les citoyens, chacun selon leurs facultés, tenaient table ouverte. — Également intéressés à la répression des désordres, les Romains et les Gépides envoyèrent des troupes chacun de leur côté.

● Si chacun est placé entre un verbe intransitif et un complément circonstanciel, on emploie son, sa, ses, avant le complément.
Exemple : Tous les juges ont opiné chacun selon ses lumières.

⚠ Remarque ⚠
Dans les phrases analogues, on peut employer leur, leurs, en plaçant chacun entre deux virgules, et en l’isolant ainsi du verbe et du complément.
Exemple : Tous les juges ont opiné, chacun, selon leurs lumières.

 Publicité

● Mais si chacun est placé entre le verbe et son complément indirect, l’emploi de leur avant le complément circonstanciel est très régulier.
Exemple : Ceux qui s’aiment d’abord avec la plus violente passion contribuent bientôt chacun de leur part à s’aimer moins, et ensuite à ne s’aimer plus. (Jean de La Bruyère)

⚠ Remarque ⚠
La logique, d’accord en cela avec la grammaire, exige l’emploi de leur, leurs, quand le complément qui suit chacun est indispensable à l’achèvement du sens du verbe.
Exemples : Ils sont allés, chacun, visiter leurs terres. — Mettez ces livres chacun à leur place. — Ils se rendirentchacun au poste qui leur était assigné. — Toutes ces nations barbares se distinguaient chacune par leur manière de combattre et de s’armer. (Montesquieu)

● Mais on doit employer son, sa, ses, et les pronoms le, la, lui, quand la proposition qui précède chacun présente un sens complet.
Exemples : Ils ont donné leur avis chacun selon ses vues. — La loi lie les hommes chacun en ce qui le concerne.

✏ Testez vos connaissances avec ces exercices ! ✏
● Les pronoms personnels « en » et « y » (1) (Niveau : facile).
● Les pronoms personnels « en » et « y » (2) (Niveau : moyen à difficile).
● Les pronoms relatifs simples et composés.

Articles connexes

Suggestion de livres

Verbes, Sujets et Compagnie
Grammaire méthodique du français

Le petit Grevisse : Grammaire française

La grammaire française pour les Nuls

Exercices de grammaire française

Grammaire en dialogues : Niveau intermédiaire (+ 1CD)

Des jeux pour être bon en grammaire et en conjugaison : 9-11 ans
Grammaire expliquée du français


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...