Rhétorique et style ► vous êtes ici

Rhétorique et style

Le style académique

 

Qu’est-ce que le style ?

Le style peut être défini comme une manière d’utiliser les moyens d’expression du langage. Le choix, qui peut être raisonné ou spontané, dépend du sujet traité ; des lois du genre (comique, lyrique…) et de la réaction personnelle de l’auteur en situation.

→ À lire : La langue et le style. – Le style littéraire.

 Publicité

Le style académique

On désigne par style académique (parfois appelé genre académique) certains sujet et une manière de les traiter qui semblent appartenir aux sociétés littéraires et aux académies. On appelle ainsi le style un peu apprêté et laborieux dont les discours de réception à l’Académie française ont donné l’exemple, le modèle et l’habitude à certains écrivains.

Il y a des vers, des poèmes, des compositions littéraires, des rapports, des mémoires et surtout des discours académiques. Ces derniers se rapportent au genre d’éloquence appelé démonstratif, et qui a pour objet le blâme ou la louange.

 Publicité

Dans les académies, c’est la louange surtout qui a cours. On y cultive l’éloge, particulièrement de ses prédécesseurs et de ses confrères, à charge de revanche. C’est le fond des discours de réception.

Faits pour être débités dans des réunions solennelles, les morceaux académiques ont pris naturellement une forme pompeuse, une élégance de convention, et comme ils s’adressent à un public délicat et capable de saisir les moindres nuances, ils tournent, par la subtilité de pensée ou par les effets ingénieux du style, à une sorte de raffinement. C’est le terrain classique de l’allusion et des sous-entendus.

Vauvenargues👤 demandait « pourquoi l’on appelle académique un discours fleuri, élégant, ingénieux, harmonieux, et non un discours vrai et fort, lumineux et simple ? » Le milieu où se produit l’éloquence académique et les sujets qui lui sont permis répondent à la question.

 Publicité

👤 Vauvenargues
Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, né le 5 août 1715 à Aix-en-Provence et mort le 28 mai 1747 à Paris, est un écrivain français, moraliste et aphoriste. Vauvenargues a laissé peu d’écrits, mais qui ont suscité un intérêt considérable. On le qualifie de « stoïque moderne ». Parmi ses œuvres les plus notables, citons Réflexions et maximes (1746) et Introduction à la connaissance de l’esprit humain (1746).

Articles connexes

 Publicité

Suggestion de livres


Rhétorique

Dictionnaire de rhétorique

Que sais-je ? La Rhétorique

Les Techniques de Style

La Rhétorique ou l’Art de parler

Introduction à la rhétorique

Manuel de rhétorique

Dictionnaire de poétique et de rhétorique

Les figures de style

Libérer son écriture et enrichir son style

Convaincre. Dialogue sur l’éloquence

Dictionnaire des symboles


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...