La grammaire  Les fonctions dans la phrase simple ► vous êtes ici 


Les fonctions dans la phrase simple :

Le sujet

Le sujet du verbe

Le groupe sujet est l’un des éléments indispensables de la phrase : il fait donc partie de l’énoncé minimal. Il se place habituellement avant le verbe auquel il donne ses marques de personne et de nombre. Au mode impératif, le sujet est effacé.
Exemple : Les domestiques n’allaient pas tarder. Viens ! (impératif).

Il peut être commun à plusieurs verbes (conjugués au même temps).
Exemple : Les passagers courent, se bousculent et pénètrent dans l’appareil.

Le sujet est le seul groupe qui peut être mis en relief par la tournure présentative.
Exemple : C’était le document qui se trouvait parmi ces milliers de papiers.

 Publicité

La classe grammaticale du sujet

Le sujet peut être :

La place du groupe sujet : le cas de postposition

Le groupe sujet se place habituellement avant le verbe. Il existe pourtant des cas où le sujet se trouve postposé (= après le verbe).

Le sujet est postposé ou peut l’être :

 Publicité
  •  dans l’une des structures interrogatives, dont c’est d’ailleurs la caractéristique, l’interrogation par inversion.
    Exemple : Est-il venu ?
  • dans les phrases incises.
    Exemple : « Tu dois trouver une solution », se dit l’homme, affolé.
  • lorsque la phrase commence par certains adverbes.
    Exemple : Sans doute est-il malade.
  • lorsque la phrase commence par certains groupes nominaux compléments circonstanciels.
    Exemple : Parmi ces papiers se trouvait le document.
  • dans certaines phrases exclamatives et avec le subjonctif.
    Exemple : Est-il mignon ! Vive la France !
  • dans certaines propositions subordonnées (lorsque le sujet est un groupe nominal).
    Exemple : Les chemins qu’empruntait Pierre… (= que Pierre empruntait).
  • lors d’énumérations, si la liste des groupes sujets est très longue par rapport au verbe.
    Exemple : Sont priés de se présenter au bureau : Pierre, Charles, Paul

La postposition du groupe sujet est possible dans de nombreux autres cas, surtout en poésie

→ À lire : La place du sujet (article détaillé).

Plusieurs sujets pour un seul verbe

● Si le verbe a plusieurs sujets, il se met au pluriel.
Exemple : L’homme et la femme se précipitaient vers la sortie.

 Publicité

Mais :

● Quand un mot résume l’ensemble des sujets, le verbe se met au singulier.
Exemple : Les jeux, les promenade, les films, tout l’ennuyait.

● Quand les sujets sont unis par ni et ou :
Exemples :

  • Ni l’un ni l’autre ne sont les enfants de Paul (addition → pluriel).
  • Ni l’un ni l’autre n’est le père de cet enfant (opposition → singulier).
  • La toile de jute ou la tapisserie donnent un style différent à une pièce (addition → pluriel).
  • Jean ou Bernard gagnera le match de tennis (opposition → singulier).

● Quand les sujets sont unis par comme et avec.
Exemples :

 Publicité
  • La femme comme l’homme se précipitaient (addition → pluriel).
  • Le chat, comme le tigre, est un félin (priorité d’un sujet → singulier).

→ À lire : Accord du verbe avec le sujet (article détaillé).

Les fonctions dans la phrase simple

Articles connexes

Suggestion de livres


La grammaire pour tous

Le Grevisse de l’enseignant

Le petit Grevisse : Grammaire française

Exercices de grammaire française

Le Petit Bon Usage de la langue française

Grammaire du français

Grammaire graduelle du français

Grammaire française pour les nuls


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...