Leçons d’orthographe ► vous êtes ici 

Orthographe

Les accents et autres signes orthographiques

– notions simplifiées –

Les accents sont aussi importants, que les lettres. Il y a trois accents : l’accent aigul’accent grave et l’accent circonflexe.

🚀 Testez-vous !
Exercice : Les accents.

L’accent aigu

Il se met sur la lettre e (e fermé) [e].
Exemples : épingle, général, propriété.

L’accent grave

Il se met sur la lettre e (e ouvert) [e] et sur a et u.
Exemples : crème, lumière, trèfle, à, çà, là, où.

L’accent circonflexe

Il se met sur la lettre e (e ouvert) [e] et sur a, iou.
Exemples : chêne, bâton, gîte, cône, flûte.

Les accents modifient la prononciation

Les accents modifient la prononciation de e, a, o, u, i.

● E accentué devient é [e], è [e], ê [e].
Exemple : lévrier, lèpre, chêne.

 Pour en savoir plus : L’accentuation de la voyelle E.

 ● A, o, i, u portant l’accent circonflexe deviennent longs. L’allongement est plus sensible dans â et ô que dans î et û.
Exemples : bateau / bâton, cime / abîme, polaire / pôle, chute / flûte.

● Les accents peuvent remplacer une lettre disparue, généralement un s, quelquefois un e, un a ou un u.
Exemples : forêt (forest) / sûreté (seureté) / âge (eage ou aage) / piqûre (piquure).

● Les accents distinguent certains homonymes.
Exemples : a (verbe) / à (préposition), mur (nom) / mûr (adjectif)…

● Les accents distinguent certaines formes verbales.
Exemples : il chanta (passé simple) / qu’il chantât (imparfait du subjonctif)…

 Publicité

Autres signes orthographiques

Il existe autres signes orthographiques que ces accents :

● le tréma, comme le h (trahi), indique qu’il faut prononcer séparément des lettres qui, sans lui, formerait des digrammes : aie / aïe, haie / haïe, noël / moelle, héroïne / moine
Ou signale que la lettre précédente se prononce et n’a pas de valeur auxiliaire.
Comparez : aiguë / algue.
 Pour en savoir plus : Le tréma : définition et emploi.
 Pour aller plus loin : Rectification de l’orthographe de 1990 : Le tréma.

● la cédille se place sous le c pour lui donner sa valeur de position [s] devant a, o et u : il reçoit.
 Pour en savoir plus : La cédille.

● l’apostrophe se place derrière une consonne pour marquer l’élision de e ou a : L’homme quon a croisé ta salué.
 Pour en savoir plus : L’apostrophe : définition et emploi.

 Publicité

💡 Info : Apostrophe 💡
L’apostrophe est aussi une figure par laquelle l’orateur, au milieu de son discours, se détourne de son public pour s’adresser à quelque personne ou objet particulier. L’apostrophe peut prendre pour objet les êtres présents ou les absents, les vivants ou les morts, enfin des êtres animés ou inanimés.
Exemple : Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! (La FontaineFables ; le Corbeau et le Renard)

le trait d’union s’emploie :

  • dans les mots composés, dans les nombres (au-dessous de cent), et devant même, ci, là associés à un pronom : coudepied, luimême, celuici, vingttrois, cette robe
  • dans les cas d’inversion du sujet, si celui-ci est un pronom : que ditesvous ?
  • dans les phrases impératives entre le verbe et son pronom COD et/ou son pronom COI : parlelui, dislelui
     Pour aller plus loin : Rectification de l’orthographe de 1990 : Le trait d’union.

Orthographe

Articles connexes

Suggestion de livres


Orthophoniste – Orthographe

100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques

Les fautes de français ? : Plus jamais !

Anti-fautes d’orthographe

Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie Nationale

ORTH CM1 : Apprendre l’orthographe

L’Orthographe pour tous

Pour ne plus faire de fautes d’orthographe : 300 trucs et astuces efficaces et faciles

Dictées pour progresser

L’orthographe est un jeu : 50 jeux pour soigner ses maux d’orthographe

Dictionnaire des difficultés de la langue française

Un jour, un mot Cycles 2 et 3 : Ateliers quotidiens pour l’observation réfléchie de la langue


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...