Les connecteurs logiques

Méthodes et techniques ► L’argumentation ► vous êtes ici 

Méthodes et techniques » L’argumentation

Les connecteurs logiques (ou les relations logiques)

Des relations implicites ou explicites

Les relations logiques (appelées aussi connecteurs logiques ou bien mots de liaison) sont parfois implicites. C’est alors au lecteur de les déceler à travers certains indices :

La ponctuation (les deux points peuvent introduire un exemple, les parenthèses intégrer un détail supplémentaire, le point d’interrogation annoncer une explication).
● La juxtaposition de deux arguments qui forment une suite logique.
● La composition du texte en paragraphe.
● Le jeu des temps verbaux.

Dans d’autres cas, les relations entre les différents points du raisonnement sont explicites par des connecteurs logiques (ou mots de liaison) : adverbes, conjonctions de coordination ou de subordination.

Publicité

Principaux mots de liaison

Addition ou gradation : et, de plus, en outre, par ailleurs, surtout, puis, d’abord, ensuite, enfin, d’une part, d’autre part, non seulement … mais encore, voire, de surcroît, d’ailleurs, avec, en plus de, outre, quant à, ou, outre que, sans compter que…

Classer : puis, premièrement…, ensuite, d’une part … d’autre part, non seulement … mais encore, avant tout, d’abord…

Restriction ou opposition : mais, cependant, en revanche, or, toutefois, pourtant, au contraire, néanmoins, malgré, en dépit de, sauf, hormis, excepté, tandis que, pendant que, alors que, tant + adverbe + adjectif + que, tout que, loin que, bien que, quoique, sans que, si … que, quel que + verbe être + non…

Cause : car, parce que, par, grâce à, en effet, en raison de, du fait que, dans la mesure où, à cause de, faute de, puisque, sous prétexte que, d’autant plus que, comme, étant donné que, vu que, non que…

Indiquer une conséquence : ainsi, c’est pourquoi, en conséquence, par suite, de là, dès lors, par conséquent, aussi, de manière à, de façon à, si bien que, de sorte que, tellement que, au point … que, de manière que, de façon que, tant … que, si … que, à tel point que, trop pour que, que, assez pour que…

Condition ou supposition ou hypothèse : si, peut-être, probablement, sans doute, éventuellement, à condition de, avec, en cas de, pour que, suivant que, selon (+ règle de si), à supposer que, à moins que, à condition que, en admettant que, pour peu que, au cas où, dans l’hypothèse où, quand bien même, quand même, pourvu que…

Comparaison ou équivalence ou parallèle : ou, de même, ainsi, également, à la façon de, à l’image de, contrairement à, conformément à, comme, de même que, ainsi que / aussi … que, autant … que, tel … que, plus … que, plutôt … que, moins … que…

But : pour, dans le but de, afin de, pour que, afin que, de crainte que, de peur que…

Indiquer une alternative : ou, autrement, sinon, soit … soit, ou … ou…

Expliciter : c’est-à-dire, en effet, en d’autres termes…

Illustrer : par exemple, c’est ainsi que, comme, c’est le cas de…

Conclure (utilisé surtout pour la conclusion d’une production écrite) : au total, tout compte fait, tout bien considéré, en somme, en conclusion, finalement, somme toute, en peu de mots, à tout prendre, en définitive, après tout, en dernière analyse, en dernier lieu, à la fin, au terme de l’analyse, au fond, pour conclure, en bref, en guise de conclusion…

Méthodes et techniques

Publicité

Articles connexes

Suggestion de livres


Traité de l’argumentation

Les mots pour convaincre

Qu’est-ce que l’argumentation ?

Convaincre en moins de 2 minutes

Recherche sur le site


Liens sponsorisés


Publicité

À lire également...

EspaceFrancais.com