La grammaire  Le groupe nominal Les pronoms ► vous êtes ici 


Le groupe nominal : Les pronoms

Les pronoms relatifs

💡 Le pronom relatif est un mot qui sert à rapporter, à joindre, au nom ou au pronom qu’il représente, et qui est son antécédent, une proposition subordonnée dite relative qui explique ou détermine l’antécédent. 💡

Les formes du pronom relatif

Il existe deux séries de pronoms relatifs :

  • les pronoms relatifs simples (qui, que, quoi, dont, ), invariables en genre et en nombre ;
  • les pronoms relatifs composés (lequel, duquel, etc.), variables en genre et en nombre.
Pronoms relatifs simplesPronoms relatifs composés
Sujetquilequel, laquellelesquels, lesquelles
CODquelequel, laquellelesquels, lesquelles
C. du nomdontduquel, de laquelledesquels, desquelles
COI / COSà qui ; à quoiauquel, à laquelleauxquels, auxquelles
C. circonstancielsoù, avec qui, etc.
avec quoi, etc.
avec lequel, à cause duquel, etc.avec lesquels, à cause desquels, etc.

Rôle des pronoms relatifs
Un mot de relation

Un « relatif » est un mot de relation. Il relie la proposition relative à son antécédent. En d’autres termes, il permet de transformer un couple de phrases simples en une phrase unique contenant une proposition relative.
Exemple : J’ai vu un petit bonhomme. Il me considérait gravement. → J‘ai vu un petit bonhomme qui me considérait gravement.
C’est donc un mot subordonnant, comme la conjonction de subordination.

Un pronom

C’est un mot de relation, mais, de plus, c’est un pronom.  Il représente, en tête de la proposition relative, le nom ou le pronom antécédent. Dans l’exemple précédent, qui représente le nom antécédent bonhomme.

C’est qui le différencie de la conjonction de subordination.

→ À lire : Les conjonctions de coordination et de subordination.

Fonctions et emplois des pronoms relatifs
Les formes simples

Qui

Le pronom relatif qui est le plus souvent sujet du verbe de la proposition relative. Son antécédent peut être animé (désignant une personne ou un animal), ou non animé (désignant une chose).
Exemple : C’était une vieille plante qui n’avait plus que la sève d’automne.

 Publicité

Que

Le pronom relatif que (qu’) est le plus souvent complément d’objet direct du verbe de la relative. Son antécédent peut être animé ou non animé.
Exemple : L’architecte que nous avons consulté nous a donné de très bons conseils. – Ils étaient arrivés à un immeuble qu’ils devaient voir.
Que peut être également attribut comme dans la construction suivante : Le sportif que tu es doit aimer le football.

Dont

Le pronom relatif dont peut être :

  • complément du nom de la proposition relative :
    Exemple : J’ai admiré ton expose dont la clarté était remarquable (= La clarté de ton exposé était remarquable. Je l’ai admiré).
  • complément d’un adjectif de la proposition relative :
    Exemple : Vous avez obtenu un succès dont je suis heureux.
  • complément d’agent de certains passifs :
    Exemple : La femme dont il était aimé.
  • complément des verbes qui se construisent avec la préposition de : se plaindre de, s’occuper de, souffrir de, etc.
    Exemple : L’affaire dont Jean-Claude s’occupe est délicate.

⚠️ Attention ⚠️
Si le nom désigne une personne, dont peut être remplacé par de qui.
Exemple :
Voici le collaborateur de qui je vous ai parlé hier.

 Publicité

Qui et quoi précédés d’une préposition (à qui, pour qui, avec qui, chez qui ; à quoi, à cause de quoi, etc.)

Qui précédé d’une préposition est complément d’objet indirect ou d’objet second (à qui, de qui, pour qui), ou complément circonstanciel (avec qui, chez qui, etc.) du verbe de la relative. Il a toujours un antécédent animé.
Exemple : Voici l’adresse du client à qui il faut expédier le paquet.

Quoi précédé d’une préposition est complément d’objet indirect (à quoi, de quoi) ou complément circonstanciel (avec quoi). Il a toujours un antécédent non animé (nom ou proposition). Il est rarement employé.
Exemple : Quand je pense à tout ce que j’ai renoncé à cause de toi !

Le pronom relatif est complément circonstanciel de lieu ou de temps du verbe de la proposition relative. Il a un antécédent nom animé.
Exemples : J’ai revu le village j’étais né. → lieu — C’était une époque la seule distraction était la lecture. → temps

Les formes composées

Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles

Ces pronoms relatifs sont le plus souvent sujets du verbe de la relative. Ce sont une forme d’insistance, emphatique, assez rare.
Exemple : Le juge a entendu trois témoins, lesquels ont confirmé les faits.

 Publicité

Auquel (à laquelle, etc.), duquel, de la quelle, pour lequel, avec lequel, etc.

Ces pronoms relatifs sont compléments d’objet indirect, compléments d’objet second ou compléments circonstanciels, selon les cas, du verbe de la relative. Ils ont le plus souvent un antécédent non animé.
Exemple : La société pour laquelle Véronique travaille est encore peu connue.

⚠️ Attention ⚠️
Après parmi et entre, la forme lequel (laquelle, etc.) est obligatoire, même avec un antécédent animé.
Exemple : Les fonctionnaires parmi lesquels le Président a choisi ses collaborateurs étaient chargés de diplômes.

 Publicité

✏ Testez vos connaissances ! (Exercices) ✏
● Les pronoms personnels « en » et « y » (1) (Niveau : facile).
● Les pronoms personnels « en » et « y » (2) (Niveau : moyen à difficile).
● Les pronoms relatifs simples et composés.

Articles connexes

 


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...