Analyser une phrase ►  vous êtes ici 

Analyser une phrase

Les types de phrases

Phrase verbale

La phrase verbale s’organise en général autour d’une information en suivant la structure simple : groupe sujet + groupe verbal + complément.
Exemple : Gervaise avait repris son panier. (Zola)

La phrase verbale simple est présente dans tous les types de textes. Sa fréquence est néanmoins plus grande dans les écrits de vulgarisation : article de journal, mode d’emploi, titres, slogans, publicité, affiche.

Phrase nominale

La plupart du temps, la phrase nominale repose sur un nom qui devient, à la place d’un verbe, la base de la phrase.
Exemple : Premier voyage, New York. (Blaise Cendras)

Ou bien, il existe des phrases non verbales reposant sur un adjectif, ou un adverbe.
Exemple : Extraordinaire, ce voyage ! — Doucement, les enfants !

La phrase nominale permet des raccourcis saisissants. Elle est employée, par exemple, pour accélérer le déroulement d’un récit lorsque les événements se précipitent. On trouve des phrases nominales dans des énoncés exclamatifs ou interrogatifs (Quelle horreur ! — Quelle histoire ?), des titres ou bien des slogans (Le parfum. Légal, le goût).

  Publicité
 

💡 Effet stylistique 💡
L’accélération, le raccourci permettent de traduire avec force une idée ou une émotion.

Phrase simple

La phrase simple s’organise autour d’un seul verbe conjugué, de son sujet et de ses éventuels compléments.
Exemple :

Les feuilles de vignedessinaientleurs ombressur le sable (Flaubert)
SujetVerbeC.O.D.Ct. circ. de lieu

💡 Un verbe conjugué = une proposition = une phrase simple.

Phrase composée

La phrase composée est une phrase formée de deux ou plusieurs propositions indépendantes. Celles-ci peuvent être coordonnées, juxtaposées ou elliptiques (on dit alors qu’elles sont construites en parataxe).
Exemple : Vous n’êtes point gentilhomme, vous n’aurez pas ma fille. (Molière)

💡 Pour trouver le nombre de propositions que contient une phrase, il faut compter les verbes conjugués.

Phrase complexe
La phrase complexe s’organise autour d’une information principale sur laquelle se greffent tous les éléments indispensables à sa compréhension. La structure de la phrase complexe, malgré quelques variantes, respecte le schéma suivant : proposition principale + propositions subordonnées. Elle est présente dans tous les types de textes ; mais la phrase complexe est une des constantes du style littéraire.
Exemple :
Marie a vouluque nous nagions ensemble. (Camus)
Proposition principaleProposition subordonnée

Les différentes propositions subordonnées sont :

💡 Valeur stylistique 💡
La phrase complexe, souvent plus étendue que la phrase simple, permet de donner plus de subtilité au discours. Elle établit, grâce à la relation entre la principale et les subordonnées, des rapports temporels ou logiques entre une information principale et des informations secondaires ou entre une idée et des arguments. Lorsque la phrase complexe se développe dans un discours oral ou écrit en un vaste ensemble formé de nombreuses propositions et soumis à des lois de composition logique et rythmique, on parle de période.
→ À lire : Le rythme de la phrase.

La période

On appelle période une phrase longue composée de plusieurs propositions dont l’ensemble respecte un équilibre de contenu et de construction. On la trouve en général dans les discours d’argumentation. La difficulté pour un lecteur consiste à saisir, au fur et à mesure de sa lecture, la relation d’une proposition à une autre sans perdre de vue la signification de l’ensemble.

→ À lire : Le rythme de la phrase.

  Publicité
 

Analyser une phrase

  Publicité
 

Articles connexes

Suggestion de livres


L’analyse du contenu

L’analyse du discours

Grammaire et analyse

Structurer sa pensée, structurer sa phrase

De la phrase au texte

Grammaire de la phrase française

Parcours de la phrase

Pour réussir l’étude du texte au Bac


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


  Publicité
 

Vous aimerez aussi...