Analyser une phrase ► vous êtes ici 

L’ordre des termes dans une phrase

Des modifications expressives

L’ordre normal de la phrase (Sujet – Verbe – Complément) peut être modifié à des fins expressives : mise en valeur d’une information, d’une émotion, d’une idée, imitation du langage parlé, effet de surprise par rupture du rythme.

Exemples de procédés

L’antéposition d’un complément

C’est un procédé par lequel on fait avancer un complément parce qu’il est aux yeux de l’écrivain le groupe de mots le plus important de la phrase.
Exemple : Moi d’abord la campagne […], j’ai jamais pu la sentir. (Céline)

La postposition du sujet

C’est le fait de reculer le sujet.
Exemple : Les armes au matin sont belles et la mer. (Saint-John Perse)

L’inversion

Dans ce cas, on fait inverser des groupes de mots ou des syntaxes pour mettre en relief un terme de la phrase.
Exemple : Fière est cette forêt dans sa beauté tranquille. (Musset)

La mise en relief (ou l’emphatique)

Comme le titre le dit, ce procédé fait apparaître les termes importants de la phrase par l’emploi des présentatifsc’est …que, voilà … qui, il y a / il est … que…, l’utilisation de pour, quant à…, en répétant par un pronom personnel…
Exemple : C’est une chose que j’ai résolue. (Molière)

Le thème et le propos
Le thème

On appelle thème l’élément de la phrase à propos duquel on apporte une information nouvelle (le propos).

Le thème précède l’information nouvelle, et se situe au début de la phrase. Dans la phrase déclarative, c’est le GN (groupe nominal) sujet qui occupe généralement la place du thème, à la gauche du verbe principal.

Quand le thème reprend une information précédemment donnée, on peut considérer qu’il est connu du destinataire. Ce n’est pas toujours le cas : le thème peut comporter plusieurs éléments, plus ou moins connus. On distingue alors le thème principal et le thème secondaire.
Exemple :

L’étoffequ’il avait vue sur plusieurs femmesattira son regard. (Aragon)
Thème principal (connu)Thème secondairePropos

Le propos

De manière générale, le propos est le dernier groupe de la phrase. Il fait progresser le texte en fournissant les informations nouvelles. Il peut donc répondre à une question.

Les groupes de mots constituant le propos répondent à des interrogations partielles : qui ? quoi ? quand ? pourquoi ? où ? (les 5 W) comment ? de quelle manière ? par quel moyen ? dans quel but ?…
Exemple : Je demeurai longtemps errant dans Césarée (Aragon) répond à la question : Où Antiochus demeura-t-il longtemps ?

Selon la question posée, le verbe fait partie du propos :
Exemple : En quelle saison Aurélien et Bérénice se rencontrenr-ils ? — Ils se rencontrent en plein hiver. (Aragon)

L’information nouvelle ne comprend pas le verbe, qui fait partie de la question.
Mais dans l’exemple qui suit, l’information nouvelle inclut le verbe, qui fait ainsi partie du propos : Que fait Aurélien ? — Aurélien vend des tableaux. (Aragon)

 Publicité

Analyser une phrase

Articles connexes

 Publicité

Suggestion de livres


L’analyse du contenu

L’analyse du discours

Grammaire et analyse

Structurer sa pensée, structurer sa phrase

De la phrase au texte

Grammaire de la phrase française

Parcours de la phrase

Pour réussir l’étude du texte au Bac


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...