Les mots invariables – Niveau intermédiaire – Liste 3

Leçons d’orthographeL’orthographe de quelques mots à retenirvous êtes ici

Orthographe

Les mots invariables
Niveau intermédiaire – Liste 3

Présentation

Grâce à cette série, vous allez apprendre les mots invariables dont la connaissance est indispensable pour les niveaux intermédiaires. Ce niveau correspond aux élèves de CE2 et CM1 (de 8 à 9 ans) ainsi qu’aux apprenants débutant en français (niveau A2).

Dans cette liste 3, vous découvrirez 15 mots invariables. Apprenez leur prononciation et leur bonne orthographe. Pour chaque mot invariable, un ou plusieurs exemples vous sont donnés ainsi que leur.s sens simplifié.s.

👉 Mots invariables – niveau intermédiaire : Liste 1. – Liste 2. – Liste 3.
👉 Mots invariables – niveau débutant : Liste 1Liste 2. – Liste 3.

→ Grammaire : Les mots invariables.
→ Orthographe : L’orthographe de quelques mots à retenir.

Vidéo

👉 Retrouvez les autres listes pour le niveau intermédiaire : Liste 1. – Liste 2.

Liste 3 : mots invariables expliqués
Que

Que (pronom relatif ; invariable)

  Publicité
 
  • A la fonction de complément d’objet direct du verbe ou de la locution verbale de la proposition relative : Les personnes que vous avez rencontrées sont gentilles • ceux que tu as lus.
  • La fonction d’attribut du sujet dans la proposition subordonnée relative : Les étourdis que vous êtes n’avaient pensé à rien.
  • La fonction de complément circonstanciel du verbe ou de la locution verbale de la proposition relative (familier) : Le temps que tu te prépares, je vais chercher la voiture.
  • Employé sans antécédent dans des locutions figées : advienne que pourra • coûte que coûte • que je sache.
    Remarque d’usage : emploi propre aux proverbes et aux expressions figées.

Que (pronom interrogatif ; singulier)

  • Complément d’objet direct du verbe dans une question directe : Que désirez-vous ?
  • Attribut du sujet dans une question directe : Que devenez-vous ?
  • Employé pour « quoi » dans une question indirecte : Il ne sut que répondre.
  • Sujet réel d’un verbe impersonnel dans une question directe :  Qu’advient-il de lui dans tout cela?

Ce que (locution pronominale – masculin ; invariable)

  • A valeur de pronom relatif, ce constituant le pronom antécédent, la subordonnée relative est complément d’objet direct du verbe de la principale et équivaut à la chose ou les choses que : Je t’ai dit ce que je savais.
  • Désigne quelque chose en fonction de complément dans une question indirecte et équivaut à quelle chose ou quelles choses : Dis-moi ce que tu veux à la fin !
    Remarque d’usage : a valeur d’interrogatif dans une interrogative indirecte.
  • Avaleur de pronom relatif, ce constituant le pronom antécédent, la subordonnée relative est attribut du sujet du verbe de la principale : C’est exactement ce que je voudrais • il est devenu exactement ce qu’on prévoyait.
  • Désigne quelque chose ou quelqu’un en fonction d’attribut dans une question indirecte : Il ignore ce que sont devenus ses livres.
    Remarque d’usage : a valeur d’interrogatif dans une interrogative indirecte.

Ce que (locution adverbiale)

  • Marque l’intensité dans une exclamation : Ce qu’il est bête !

Que (conjonction de subordination)

  • Introduit une subordonnée conjonctive complément d’objet d’un verbe d’une autre proposition, principale ou subordonnée : Je sais qu’il est déjà là.
    Remarque d’usage : le mode de la subordonnée dépend du verbe de la principale.
  • S’emploie en liaison avec un adverbe pour introduire une comparaison : Il est plus grand que moi.
    Remarque d’usage : dans la subordonnée de comparaison, il y a souvent ellipse du verbe et de son sujet.
  • Remplace une autre conjonction de subordination quand les propositions sont coordonnées : C’est bien parce que vous le dites et que je vous crois.
    Remarque d’usage : le mode de la subordonnée dépend du verbe de la principale.
  • Introduit une proposition qui intime un ordre ou une défense : Que je n’aie pas à te le dire deux fois !
    Remarque d’usage : le verbe est au subjonctif.
  • S’emploie avec un adverbe pour introduire une proposition à l’indicatif (familier) : Déjà qu’elle était absente hier.
    Remarque d’usage : l’adverbe précédé de que modifie de fait le verbe qui suit.
  • Introduit une proposition sujet ou attribut : Qu’elle ait accepté de telles conditions m’étonne beaucoup.
    Remarque d’usage : le verbe de la subordonnée est au subjonctif.
  • Introduit un complément de nom ou d’adjectif : L’idée que rien ne se fait sans un minimum de contraintes.
    Remarque d’usage : le verbe de la subordonnée est au subjonctif.

À ce que (locution conjonctive)

  • Introduit une subordonnée complément d’objet indirect d’un verbe, d’un nom : Contrairement à ce qu’on dit.

De ce que (locution conjonctive)

  • Introduit une subordonnée à valeur causale complément d’un verbe, d’un nom : Cela vient de ce que personne n’était au courant.

Que (adverbe)

  • Se place en tête d’une exclamation directe : Que c’est compliqué avec lui !
    Synonyme : comme.
  • Se place en tête d’une question directe pour interroger sur une raison (soutenu) : Que ne l’as-tu dit plus tôt ?
  • Renforce une réponse affirmative ou négative : Tu en as envie ? – Que oui.

Que de (locution déterminative ; invariable)

  • Détermine un nom sur lequel porte une exclamation relative à la quantité : Que de fautes il y a dans son texte !
    Synonyme : combien de.

Qui

Qui (pronom relatif – masculin ou féminin ; invariable)

  • Remplace un nom et a fonction de sujet du verbe ou de la locution verbale de la relative : Les hirondelles qui nichent sous le toit du hangar.
  • Remplace un pronom et a fonction de sujet du verbe ou de la locution verbale de la relative : La voilà qui arrive.
  • S’employant sans antécédent comme sujet ou comme complément : Qui dort dîne. • Qui peut le mieux peut le moins.
    Remarque d’usage : emploi propre aux proverbes et aux expressions figées,
  • Introduit par une préposition, remplace une personne et s’emploie comme complément : La personne à qui appartient la voiture bleue.
  • S’employant sans antécédent avec une valeur distributive : Tous apportèrent un plat : qui une salade, qui une tarte.

Qui (pronom interrogatif – masculin ou féminin ; invariable)

  • Pronom désignant une personne en fonction de sujet ou d’attribut dans une question directe ou indirecte : Qui est là ?
    Pronom désignant une personne en fonction de complément dans une question directe ou indirecte : Qui a-t-elle rencontré ?

💡 Quelques constructions avec qui : qui plus est, qui que, qui que ce soit, ce qui, etc.


Quoi

Quoi (pronom interrogatif ; invariable)

  • Pronom désignant une chose employée en fonction de complément avec une préposition dans une question directe ou indirecte : À quoi sert cet outil ?
  • Quelle chose ou quelles choses : Il ne sait pas quoi faire.
    Remarque d’usage : complément d’objet direct d’un verbe à l’infinitif, dans une interrogative indirecte ; généralement après le verbe : savoir.
  • Une chose mais laquelle (familier) : Il a mangé… devine quoi.
    Remarque d’usage : complément d’objet direct d’un verbe conjugué, dans une interrogative directe ou indirecte.
  • En fonction d’attribut quand la question directe ou indirecte porte sur le sujet (très familier) : Elle est devenue quoi après ?
  • En relation avec un autre terme servant à interroger (familier) : Il faudrait savoir qui veut quoi et pourquoi.
  • Pour faire répéter (très familier) : Quoi ? Parle plus fort, je n’entends rien.
    Synonyme : hein.

Quoi (pronom relatif ; invariable)

  • Toujours après une préposition ou un adverbe ayant valeur de préposition, a pour antécédent une phrase ou un membre de phrase : Il faut régler maintenant, faute de quoi vous aurez des indemnités de retard à payer.
  • Toujours après une préposition ou un adverbe ayant valeur de préposition, a pour antécédent un pronom neutre : Ce par quoi il faut commencer.

Quoi (interjection)

  • Pour marquer l’étonnement ou l’indignation : Mais quoi ! J’ai quand même le droit de dire ce que je pense.
  • Pour marquer la récapitulation d’une énumération : Ici, tu peux trouver des disques, des cartes postales, des livres, de tout quoi !

💡 Quelques locutions avec quoi : quoi de, quoi que, quoi que ce soit, quoi qu’il en soit, de quoi, de quoi de quoi !, il n’y a pas de quoi, ou quoi ?, etc.


Rien

Rien (pronom indéfini – masculin ; singulier ; invariable)

  • En fonction de complément, de sujet ou d’attribut, signifie : aucune chose : Personne n’a rien vu.
    Remarque d’usage : rien, en fonction de complément d’objet, se place après le verbe aux temps simples et devant le participe passé aux temps composés ; il se place devant l’infinitif présent et, à l’infinitif passé, entre l’auxiliaire et le participe passé.
  • Suivi d’un adjectif ou d’un adverbe introduit par la préposition de, signifie : aucune chose : Il n’y a rien d’urgent.
    Remarque d’usage : si l’adjectif est suivi de que, rien peut se placer après le participe passé quand le verbe est à un temps composé.
  • Dans les phrases interrogatives ou dans un contexte négatif, signifie : quelque chose : Il est impossible de rien faire pour le moment.
  • Dans les réponses aux questions et dans les phrases sans verbe, signifie quelque chose : Que se passe-t-il ? – Rien !

Rien (adverbe)

  • S’emploie familièrement pour indiquer le haut degré et signifie : très (très familier): Il est rien snob, ce mec !
    Synonyme : drôlement.

💡 Quelques locutions : rien à faire, rien à rien, rien au monde, un rien de, rien de bon, rien de moins, rien de plus, rien de rien, rien du tout, rien moins, rien, rien que ça, cela ne fait rien, c’est cela ou rien, c’est mieux que rien, ce n’est rien, ce n’est pas rien, de rien, de rien du tout, en rien, moins que rien, ne… rien que de, pour rien, etc.


Sans

● Sans (préposition)

  Publicité
 
  • Introduit un complément de manière qui indique une absence notable : C’est fait sans aucun talent.
  • Introduit un verbe à l’infinitif avec la valeur de négation : Il est parti sans prendre ses clés.
  • Introduit un complément qui indique l’absence d’un composant que l’on aurait pu s’attendre à trouver : Du super sans plomb • rue sans issue.
  • En ne comptant pas : Forfait à l’heure sans les retenues.
  • En l’absence de (quelqu’un) : Elle est venue sans son mari.
  • Introduit un complément qui donne une hypothèse : Sans son intervention, nous nous serions tous trompés.
    Remarque d’usage : se place le plus souvent en tête de phrase.
  • Introduit un verbe que l’on reprend pour apporter une nuance : Y croire sans trop y croire.

● Sans (adverbe)

  • Reprend un nom déjà énoncé pour en indiquer l’absence : Les pays à monnaie unique et les pays sans.

Selon

● Selon (préposition)

  • En se référant volontairement à (un modèle ou une prescription) : Exercer une politique selon les lois démocratiques.
  • En se référant aux dires de : Selon ses propres termes.
  • En fonction de (une répartition) : Choisir ses légumes selon la saison • selon les cas.
  • Conformément au mode de fonctionnement de (une règle, un système) : Organiser des sons selon les lois harmoniques.
  • Chacun en fonction de (une sélection restreinte) : Manger selon sa faim.

● Selon que (locution conjonctive)

  • D’une manière qui diffère en fonction du fait que : Tout ça, c’est selon que l’on y croit ou pas.
    Remarque d’usage : se construit avec l’indicatif. — Synonyme : suivant que.

Souvent

Souvent (adverbe)

  • À de nombreuses reprises dans un laps de temps assez court : Il vient peu souvent.
    Synonyme : fréquemment.
  • De manière ordinaire et continue : Cela se passe souvent ainsi.
    Synonyme : généralement.

Sus

● Sus (adverbe)

  • À l’attaque (de) (soutenu) : Sus à la pollution publicitaire !

● En sus (locution adverbiale)

  • En plus : Plusieurs jours de congés en sus.

● En sus de (locution prépositionnelle)

  Publicité
 
  • En supplément de : En sus de l’interprète, il y a une secrétaire.

Tard

Tard (adverbe)

  • Après le temps normal ou habituel : Elle est arrivée trop tard.
  • Vers la fin de la journée ou de la nuit : Dîner tard.
  • Vers la fin d’une période de temps fixée : Les fruitiers ont donné tard dans la saison.

Tôt

Tôt (adverbe)

  • À un moment peu avancé du jour ou de l’année, relativement à l’ordinaire : Se lever tôt.
  • En avance : Elles sont arrivées plus tôt que prévu au rendez-vous.
  • Sans que s’écoule beaucoup de temps : Les pompiers sont arrivés tôt sur les lieux du sinistre.
    Synonymes : vite, rapidement.
  • De manière anticipée : Son talent s’est révélé tôt.
    Synonyme : précocement.

Toujours

Toujours (adverbe)

  • En permanence, depuis l’origine des temps ou dans une période donnée : Il n’en a pas toujours été ainsi.
    Remarque d’usage : en tournure négative, l’adverbe de négation pas se place avant toujours. — Synonyme : constamment.
  • De façon régulière ou répétée : Tu répètes toujours la même chose.
    Remarque d’usage : en tournure négative, l’adverbe de négation pas se place avant toujours. — Synonyme : sans arrêt.
  • Jusqu’au moment présent : Une question qui est, d’ailleurs, toujours d’actualité.
    Remarque d’usage : l’adverbe de négation pas se place après toujours.
  • Encore ou davantage : Toujours plus vite et toujours moins cher.
    Remarque d’usage : sert à renforcer un adverbe de comparaison.
  • Quoi qu’il en soit ou en attendant : On peut toujours en acheter, on verra si on s’en sert.
    Remarque d’usage : s’emploie pour dire que l’hypothèse ou l’action envisagées n’engagent à rien et ne changeront pas le cours des événements.

💡 Quelques locutions : toujours est-il que, comme toujours, de toujours, depuis toujours, pour toujours, etc.


Vers

Vers (préposition)

  • Introduit un complément circonstanciel de lieu qui marque la direction : Les oiseaux migrateurs descendent vers le sud.
  • Introduit un complément circonstanciel qui donne une indication de tendance ou d’évolution : S’orienter vers une nouvelle politique d’organisation.
  • Introduit un complément circonstanciel qui indique une approximation dans le temps : Ils arriveront vers la fin du mois.
  • Introduit un complément circonstanciel qui donne une approximation dans l’espace : Les bouchons sur l’autoroute commencent vers Marseille.
  • Introduit un complément circonstanciel qui donne une approximation pour une mesure (familier) : Il a vers la quarantaine.

Voici

Voici (préposition)

  • Sert à désigner quelque chose ou quelqu’un qui est proche de la personne qui parle : Le voici sur la photo, posant devant son bateau.
  • Suivi d’un pronom relatif, sert à mettre en relief un nom ou un pronom : Voici ce dont je voulais vous parler.
  • Sert à indiquer une durée écoulée et signifie il y a : Ils se sont rencontrés voici quatre ans.
  • Sert à annoncer une arrivée ou un changement subit ou surprenant : Tiens, le voici qui vient !
  • Sert à introduire ce dont on va parler, un argument ou une explication : Voici de quoi nous avons besoin.
    Remarque d’usage : peut être suivi d’une complétive ou d’une interrogative indirecte.

Voilà

Voilà (préposition)

  • Sert à évoquer quelque chose ou quelqu’un qui est plus ou moins éloigné de la personne qui parle : Vous vouliez voir mon tableau, le voilà !
  • Suivi d’un pronom relatif sans antécédent, sert à mettre un fait en relief : Eh bien, voilà qui est fait !
  • Sert à indiquer une durée écoulée et signifie il y a : Je l’ai rencontré voilà douze ans.
  • Suivi d’une proposition complétive, sert à annoncer un événement subi ou surprenant : Voilà qu’on commence à se demander si c’est vrai.
  • Sert à reprendre ce qui a été dit pour émettre un jugement ou pour conclure : Les pilotes sont mieux formés, voilà tout.
  • Sert à introduire ou à mettre en valeur une explication ou une objection : Voilà où je voulais en venir.
  • S’emploie de manière emphatique pour souligner une remarque : Te voilà prévenu !

Vraiment 

Vraiment (adverbe)

  • D’une manière absolument indiscutable : C’est vraiment la plus belle. • Veux-tu qu’on sorte ? -pas vraiment.
    Synonymes : réellement, véritablement, indiscutablement.
  • En vérité : Vraiment, je ne dérange pas ? • vraiment ? tu n’en veux plus ?
    Remarque d’usage : adverbe de phrase sert à renforcer une affirmation ou une question. — Synonymes : franchement, sincèrement.

Orthographe

Articles connexes

  Publicité
 

Suggestion de livres


Bled CP/CE1

J’entends, je vois, j’écris

Cahier d’orthographe

Mes leçons de français CP, CE1, CE2

Bled – Exercices d’orthographe

Mon orthographe illustrée

L’Année de CP

Tout Savoir CE1


Articles recommandés pour vous…


À lire également...

EspaceFrancais.com