Leçons de grammaire ► Le groupe nominal ► Le nom ► Le genre des noms ► vous êtes ici 

Le groupe nominal
Le nom : règle des genres

Noms masculins d’après le sens

On peut facilement reconnaître le genre d’un nom (ou d’un substantif) et cela d’après son sens. Sont masculins, d’après le sens :

● les noms qui expriment des objets ou des entités mâles comme Alexandre, Hippolyte, cheval, éléphant ;

● les noms désignant des objets qu’on a coutume de se figurer comme mâles, tels que ange, génie, centaure ;

● les noms des jours, des mois et des saisons : dimanche, janvier, printemps (sauf automne qui est des deux genres) ;

● les noms de la nomenclature décimale : centime, gramme, stère, etc. ;

 Publicité

● les noms de métaux et de demi-métaux : cuivre, étain, manganèse, platine, etc. Il faut aussi employer au masculin, tous les corps dits élémentaires comme l’oxygène, l’hydrogène, etc. ; et les composés binaires, comme les sulfates et les sulfites, les nitrates et les nitrites, etc. ;

● les noms d’arbres et d’arbrisseaux : chêne, frêne (hièble, aubépine, épine, ronce, yeuse, bourdaine, vigne sont féminins et dès lors font exception à cette règle) ;

● les noms des vents : Est, Sud, Ouest, Nord, etc. (Bise, tramontane sont féminins) ;

● les noms des montagnes : Chimborazo, Cenis, Saint Gothard, Etna, etc. (Alpes, Pyrénées, Cordillères, Vosges font exception) ;

● tous les noms de villes en général. S’il y en a de féminins, c’est en petit nombre : quelques-uns font même très distinctement connaître leur genre, étant composés de l’article, comme d’une partie propre et inséparable du nom, tels que La Rochelle, La Fillette et autres semblables. Au surplus, lorsque leur genre n’est pas certain, on doit le faire précéder du mot ville.

 Publicité

Néanmoins, quand on personnifie une ville, on en met ordinairement le nom au féminin : « Malheureuse Tyr ! Dans quelles mains es-tu tombée ! » (Fénelon). Dans ce cas il y a ellipse du mot ville.

● les noms d’états, d’empires, de royaumes, de provinces sont masculins pourvu que leur terminaison ne soit pas un e muet. Ainsi Danemark, Piémont, Portugal, Brandebourg, etc. sont du genre masculin, mais France, Espagne, Hollande, Italie, Allemagne, Prusse, etc., qui finissent par un e muet sont du genre féminin.

Les exceptions auxquelles cette règle donne lieu ne sauraient embarrasser, car lorsque ces noms ont un genre différent de celui qu’indique leur terminaison, ils sont alors, comme les noms de villes, précédés de l’article qui indique le genre qu’on doit leur donner ;

● les noms de nombres ordinaux et cardinaux comme un, deux, huitième, quadruple et autres adjectifs pris substantivement pour exprimer une partie ou un multiple d’un tout (moitié, courbe, tangente, perpendiculaire sont féminins parce que ces expressions sont elliptiques) ;

les infinitifs, adjectifs, prépositions, etc., employés substantivement, de même que toutes les phrases substantivées par accident comme le manger, le boire, le juste, le vrai, le jaune, le rouge, un car, un si, un qu’en dira-t-on ;

 Publicité

● les mots désignant un langage, un idiome : le basque, le français, l’iroquois.

Remarques
  • Les mots composés de plusieurs mots réunis par des tirets sont masculins ou féminins, selon que le mot principal, exprimé ou sous-entendu, est masculin ou féminin. Par exemple : un avant-coureur est un courrier qui court devant quelqu’un, et qui en marque, par avance, l’arrivée. Une perce-neige est une plante qui croit en hiver, et dont la tige perce, pour ainsi dire, la neige, ainsi avant-coureur est masculin, et perce-neige est féminin.
  • Les diminutifs suivent le genre des noms dont ils dérivent : une maisonnette est féminin, parce qu’il dérive de maison, qui est féminin ; globule, masculin, parce qu’il dérive de globe monticule, masculin, parce qu’il dérive de mont pellicule, féminin, parce qu’il dérive de peau, etc. Cependant, il y a quelques exceptions, mais elles sont rares.
  • Certains substantifs ont les deux genres (et, parfois, et deux sens correspondant à ces genres) comme automneaprès-midicouplemodeofficerelâchevoilelivrelégumesommetourvasemancheespace, etc.
  • Pour s’assurer du genre d’un nom, il est conseillé de consulter un dictionnaire.

Grammaire

Articles connexes

Suggestion de livres


Verbes, Sujets et Compagnie

Grammaire méthodique du français

Le petit Grevisse

La grammaire française pour les Nuls

Exercices de grammaire

Grammaire en dialogues

Jeux pour être bon en grammaire

Grammaire expliquée du français


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...