Méthodes et techniquesLe commentaire composé ► vous êtes ici 

Méthodes et techniques

Préparer un commentaire composé

💡 Préparer un commentaire composé, c’est organiser une interprétation globale et cohérente du texte à étudier autour d’une problématique qui sert de fil directeur à l’ensemble. Il s’agit donc de parvenir à un plan.

La recherche des axes de lecture

● On effectue d’abord une étude de texte.

Lorsque cette étude est terminée, on possède, dûment rempli, le tableau suivant :

Outil d’analyse choisi
Repérage dans le texte
Éléments d’interprétation
(voir la liste ci-dessous)

● Instruments d’analyse pour interroger un texte.
On appelle instruments d’analyse les différents procédés qui permettent d’observer un texte, de le saisir et de l’appréhender. Leur connaissance est indispensable à l’analyse d’un texte. Voici une classification qui a pour but de clarifier les choses mais beaucoup de procédés se rejoignent, se recoupent, se combinent et c’est justement ce qui fait la richesse de l’écriture. Parmi les instruments d’analyse, voici les plus importants :

● On observe dans la troisième colonne les éléments d’interprétation et l’on cherche comment rassembler les remarques en insistant, selon ce qui est le plus remarquable, sur :

● On organise l’ensemble des remarques en deux ou trois rubriques. Ces rubriques sont les axes de lecture du commentaire.

 Publicité

→ Consulter : Outils pour analyser un texte.

Le fil directeur du plan

● Le fil directeur du plan, c’est ce qui relie entre eux les deux ou trois axes de lecture : il faut donc chercher quelle question, quel problème, quelle idée générale permet d’organiser les axes de lecture en les faisant se succéder logiquement et de façon progressive.

● À l’aide d’une phrase, on résume le déroulement des trois axes de lecture de façon à bien mettre en évidence le fil directeur. Cette phrase pourra ensuite servir à présenter le plan dans l’introduction.

 Publicité

Le plan détaillé
L’organisation de chaque axe de lecture

Cette organisation peut prendre deux formes :

  • soit une suite de paragraphes : chaque paragraphe comporte une idée-maîtresse (une idée directrice) qui développe un aspect de l’axe de lecture ; il est relié au paragraphe suivant par un mot, une expression, une phrase ;
  • soit deux ou trois sous-parties : chaque sous-partie regroupe deux ou trois paragraphes. Cette forme convient lorsque deux ou trois idées, correspondant chacune à un paragraphe, peuvent être réunies en une même idée plus générale qui justifie l’existence de la sous-partie. Il faut alors assurer une transition entre chaque sous-partie.
Le plan détaillé

Ce plan doit aller jusqu’à la définition du contenu de chaque paragraphe. On note donc sur le brouillon :

  • l’idée-maîtresse du paragraphe ;
  • les références au texte qui vont servir de matériau pour le commentaire ;
  • les éléments de commentaire de ce matériau, en fonction de l’idée-maîtresse.
Les transitions

Entre chaque axe de lecture, on prévoit une transition. En deux ou trois phrases, la transition doit à la fois assurer la conclusion de ce qui précède et l’introduction à ce qui suit.

 Publicité

Méthodes et techniques

Articles connexes

Suggestion de livres


Le commentaire composé

Le commentaire composé

Les Pratiques du Bac – Le commentaire en français

Comment rédiger un commentaire composé ?

L’intelligence de l’explication de texte : 30 modèles de commentaires

Commentaire de texte de philosophie

Le commentaire littéraire et l’explication de texte

Commentaire littéraire ou étude littéraire


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...