La grammaire  Les mots invariables Les adverbes ► vous êtes ici 


Les mots invariables : L’adverbe

Types ou catégories d’adverbes

 

Dans la langue française n’est-il pas amusant de constater que mot est bien un mot ; que nom est un mot et un nom ; que adjectif est un mot, un nom et un adjectif ; tandis que adverbe n’est pas un adverbe.

(Philippe Geluck, Le Tour du chat en 365 jours, 2006)

⏰ Rappel ⏰

L’analyse grammaticale de l’adverbe doit mettre en évidence deux points :

• sa fonction : un adverbe peut modifier un verbe, un adjectif, un autre adverbe, ou même une phrase ou une proposition tout entière ;
• sa nature : selon leur sens on classe habituellement les adverbes en huit catégories (types/espèces).

Certains grammairiens reconnaissent une neuvième catégorie d’adverbes, ceux d’interrogationOn ne peut les admettre, attendu que l’interrogation n’est qu’un accident de ces mots, et que leur rapport essentiel doit les faire ranger dans les classes diverses.

On distingue huit catégories ou types d’adverbes :

Les adverbes de manière ou de qualité

Ces adverbes expriment la manière dont les choses ou les actions se font comme amicalement, fortement, modestement, heureusement, patiemment, vivement, etc.

La plupart des adverbes de manière ou de qualité se forment à partir de l’adjectif. On ajoute le suffixe -ment au masculin de l’adjectif terminé par une voyelle, et au féminin de l’adjectif dont le masculin finit par une consonne (consulter la formation des adverbes).

Cette terminaison en -ment est celle de presque tous les adverbes qui signifient qualité et manière, au moins de tous ceux qui sont formés à partir de l’adjectif.

Les adverbes de manière sont sujets à deux degrés de qualification : comparatif et superlatif, à l’exception de ceux dont la valeur renferme une analogie à la quantité ou à la similitude comme : extrêmement, totalement, suffisamment, ainsi, de même, en vain, exprès, comment, incessamment, notamment et nuitamment.

Le comparatif et le superlatif se forment, dans ces adverbes, de la même manière et avec les mêmes mots que le comparatif et le superlatif des adjectifs.
Exemples : vivement, aussi vivement, plus vivement, très vivement.

⚠ ⚠ Remarques ⚠ ⚠
● Deux adverbes seulement forment leur comparatif et leur superlatif d’une manière irrégulière. Ce sont bien et mal. Le premier fait mieux, et le second fait pis.
● Le, avant plus ou moins, ou avant le comparatif sert à former le superlatif : Il faut toujours parler le plus sagement, s’énoncer le plus clairement qu’il est possible.

Ces adverbes sont très rarement employés pour en modifier d’autres, soit de la même classe, soit d’une autre, mais ils sont modifiés eux-mêmes par les adverbes de quantité.
Exemples : Cet homme traite bien fièrement ses amis et parle peu décemment aux femmes.
Une personne sage et parfaitement prudente ne dit rien sans en avoir bien soigneusement examiné la valeur.

Outre les adverbes de qualité ou de manière formés d’un adjectif, il en existe d’autres qui ne sont pas le produit d’une dérivation ; tels sont : bien, comment, exprès, gratis, incognito, mal, etc. On trouve aussi un bon nombre de locutions adverbiales : à la hâte, à la longue, à la mode (et toutes les autres expressions semblables formées de la préposition à et d’un substantif), à reculons, à regret, à tâtons, à tort, à travers, avec soin, couci-couça, de biais, par hasard, pêle-mêle, tout-à-coup, etc.

Les adverbes de temps

Ce sont ceux qui expriment quelques circonstances ou rapports de temps et par lesquels on peut répondre à la question quand ? Ils sont de deux sortes : les uns désignent le temps d’une manière déterminée ; ce sont, pour le présent : aujourd’hui, présentement, maintenantà cette heure, etc. ; pour le passé : hier, avant-hier, jadis, passé, depuis peu ; et, pour le futur : bientôttantôt, dans peu, etc. Les autres ne désignent le temps que d’une manière indéterminée ; ce sont : souvent, d’abord, à l’improviste, sans cesse, etc. Parmi ces derniers, il y en a qui sont susceptibles de degrés de qualification. On dit : Venez plus ou moins souvent, etc.

Quelques adverbes de temps

Adverbes

AlorsAujourd’huiAuparavant

Aussitôt

Autrefois

Bientôt

Cependant

Déjà

Demain

Depuis

Derechef

DésormaisDorénavantEncore

Enfin

Hier

Incontinent

Jà (vieux)

Jadis

Jamais

Longtemps

Lors

MaintenantMatin (vieux)Naguère

Parfois

Quand

Quelquefois

Souvent

Tantôt

Tard

Tôt

Toujours

Locutions

adverbiales

À cette heureÀ l’avenirÀ jamais

À tout jamais

À l’instant

Après-demain

À présent

Avant-hier

Bien tard

Bien longtemps

D’abord

Dans peu

D’avanceDe bonne heureDe loin en loin

De temps en temps

De nouveau

Dès lors

Depuis peu

Depuis longtemps

 Publicité

Dès à présent

Dès demain

Fort tard

Jusqu’à présent

Le lendemainL’autre jourPour le présent

Pour lors

Plus tôt

Sans cesse

Sur-le-champ

Tout à coup

Tout à l’heure

Tout de suite

Les adverbes de lieu

Ce sont ceux qui appartiennent à toutes sortes de lieux indifféremment, et qui servent à exprimer la différence des distances et des situations, par rapport ou à la personne qui parle ou aux choses dont on parle.

Parmi les adverbes qui expriment le lieu : ici, là, devant, derrière, dessus, dessous, en haut, en bas, etc. Ces adverbes ne prennent ni comparatif, ni superlatif.
Exemples : Venez ici, allez là-bas, courez partout.

Les adverbes de lieu employés pour la distance peuvent être : près, loin, proche, etc. Ces derniers sont susceptibles de degrés de signification et peuvent être modifiés par d’autres adverbes : Les plus favorisés du prince ne sont pas ceux qui en approchent de plus près.

Quelques adverbes de lieu

Adverbes

AilleursAlentourArrière

Auprès

Autour

Ça

Céans

Ci

ContreDedansDehors

Derrière

Dessus

Dessous

Devant

En

IciLàLoin

Partout

Près

Proche

Y

Locutions 

adverbiales

À basÀ côtéÀ terre

Au-delà

Aux environs

De côté

De loin en loin

De près

D’en haut

D’en bas

En arrière

En avant

En basEn deçaEn dedans

En dehors

En haut

Ici bas

Ici dessus

Ici contre

Ici près

Jusqu’ici

Jusque là

Jusqu’où

Là-basLà-dedansLà-dessus

Là-dessous

Là-haut

Nulle part

Par dedans

 Publicité

Par dehors

Par derrière

Par dessus

Par dessous

Les adverbes d’ordre et de rang

Ces adverbes sont ceux qui servent à exprimer la manière dont les choses sont arrangées les unes à l’égard des autres, sans attention au lieu : ils ont deux branches, les uns regardent l’ordre numéral, tels que : premièrement, secondement, etc., qui se forment en ajoutant -ment au singulier féminin des nombres ordinaux ; et les autres regardent le simple arrangement respectif, tels que d’abord, après, devant, auparavant, ensuite, etc.
Exemples : Il faut premièrement faire son devoir ; secondement, il ne faut prendre que des plaisirs permis.
Les yeux admirent d’abord la beauté ; ensuite les sens la désirent ; le cœur s’y livre après.

Ni les uns ni les autres de ces adverbes ne sont susceptibles de degrés de qualification, ni ne peuvent modifier d’autres modificatifs ; ils ne peuvent non plus en être modifiés ; et leur service n’ayant pour objet que l’événement, il ne s’étend pas jusqu’aux adjectifs.

Quelques adverbes d’ordre et de rang

Adverbes

AprèsAuparavantAvant

Devant

Enfin

EnsuiteEntrePremièrement, etc.

Puis

Locutions 

adverbiales

À la fileÀ la finÀ la fois

À la ronde

À l’avance

Ci-après

D’abord

De fond en comble

De front

De suite

En dernier lieuEn fouleEn ordre

En premier lieu

Pêle-mêle

Sens dessus dessous

Sens devant derrière

Tout à rebours

Tour à tour

Les adverbes de quantité

Ce sont ceux qui modifient par une idée de quantité, soit physique, soit morale. Ils peuvent énoncer l’une et l’autre de ces deux sortes de quantités, en trois manières : par estimation précise, par comparaison, et par extension ; ce qui les partage en trois ordres :

  • ceux du premier ordre sont : assez, trop, peu, beaucoup, bien, fort, très, au plus, au moins, tout, du tout, tout-à-fait ;
  • ceux du second ordre sont : plus, moins, davantage, aussi, autant ;
  • ceux du troisième sont : tant, si, presque, quelque, encore.

Ces adverbes sont tous propres à modifier les verbes, les adjectifs, les adverbes de manière, et quelques-uns de lieu. Il n’y a d’exception dans cet usage que pour très, quelque, si, aussi, tout, davantage, du moins , au plus, au moins. Dans cette classe : très, quelque, aussi, tout, ne modifient que les adjectifs, les participes et les adverbes. Davantage, du moins, au plus, au moins, ne modifient que les verbes, et tout-à-fait ne peut modifier que les participes.

 Quelques adverbes de quantité

Adverbes

AssezAutantBeaucoup

Bien

Combien

Davantage

Encore

Environ

Fort

Guère

Moins

PeuPlusPresque

Quasi

Seulement

Si

Tant

Tout

Très

 Publicité

Trop

Locutions

adverbiales

Au moinsAu plusÀ peu près

À peu de chose près

De beaucoup

De plus

Du moins

Ne… que

Ni moinsNi plusPeu à peu

Tant soit peu

Tout-à-fait

Tout au plus

Tout d’un coup

Un peu

Les adverbes de comparaison

Les adverbes qui, par eux-mêmes, marquent comparaison ou différence de degrés dans les personnes ou dans les choses, sont : comme, de même, ainsi, plus, moins, pis, mieux, très, davantage, de plus, ni plus, ni moins, presque, quasi, à-peu-près, pour le plus, tout au plus, à qui mieux mieux, à l’envi, de mieux en mieux.

Comme une chose peut être ou égale, ou supérieure, ou inférieure à une autre en qualité ou en quantité, il y a aussi trois sortes de comparaison, ou degrés de signification :

  • la comparaison d’égalité exprimée par les adverbes : comme, de même, ainsi, pareillement, autant, aussi, si, etc.
  • la comparaison de supériorité exprimée par les adverbes : plus, davantage, de plus, pis, mieux, de mieux en mieux, etc.
  • la comparaison d’infériorité exprimée par les adverbes : moins, presque, quasi, à peu près, tout au plus, etc.

L’usage veut qu’avec les adverbes peu, beaucoup, guère, les signes de comparaison plus ou moins se mettent à la suite ; ainsi l’on dit : un peu plus, un peu moins et beaucoup plus, beaucoup moins guère plus, guère moins ; et, à l’égard de pis et de mieux, l’usage veut aussi que, pour marquer un plus grand excès dans l’un et dans l’autre, on se serve de beaucoup, comme : Il est beaucoup mieux que tantôt, il est bien pis qu’il n’était.

 Quelques adverbes de comparaison

Adverbes

AinsiAussiAutant

Comme

Davantage

Mieux

MoinsPisPlus

Plutôt

Si

 Publicité

Tant

Locutions

adverbiales

À l’enviÀ qui mieux mieuxDe mêmeDe mieux en mieux

 Les adverbes d’affirmation, de négation et de doute

Quelques grammairiens ne mettent point au rang des adverbes, les mots qui expriment l’affirmation, la négation et le doute. Les uns les classent parmi les conjonctions, les autres les nomment des particules ; mais peu importe que ces mots soient adverbes, conjonctions, particules. L’essentiel est de connaître la manière de les employer.

Les adverbes d’affirmation sont : certes, sans doute, vraiment, oui, volontiers, soit, d’accord, etc. Il n’y a qu’un seul adverbe de doute, c’est peut-êtreLes adverbes de négation sont : non, ne, ne… pas, ne… point, nullement, point du tout, nulle part, etc.

La négative marche tantôt accompagnée de pas, ou de point, et tantôt seule.

Quelques adverbes d’affirmation

Adverbes

AssurémentCertainementCertes

Oui

SiSoitVolontiers

Locutions adverbiales

D’accordOui-DaSans doute

 

Quelques adverbes de négation

Adverbes

NeNe… pasNe… point

Ne… plus

Ne… jamais

Ne… guère

Ne… rien

Nenni (familier)NiNon

Nullement

Pas

Point

Point du tout (locution adverbiale)

 Les adverbes de négation : ne, non.

Autres types d’adverbes

Il y a quelques adverbes qui ne sauraient se ranger dans aucune des divisions adverbiales reconnues en grammaire ; tels sont :

NéammoinsPartantPourquoi

Alors

En effet

Ensuite

Aussi

PourtantSurtoutToutefois

Certes

Donc

Enfin

Puis

On pourrait les appeler des adverbes de raisonnementde liaison, ou de relation logique. Ces adverbes peuvent exprimer l’opposition, la concession, la cause ou la conséquence. Quant au adverbes de liaison, ils ne modifient plus exactement un verbe, mais toute une proposition, voire toute une phrase. Ils ont pour rôle d’introduire celles-ci au même titre qu’une conjonction de coordination (dans de tels emplois, ces adverbes deviennent donc des mots-outils ou connecteurs).

Remarques générales

Un coup d’œil jeté sur les listes précédentes suffit pour se convaincre que plusieurs adverbes se trouvent dans plus d’une à la fois, selon le rôle qu’ils sont appelés à remplir dans la phrase. D’un autre côté, on en remarque d’autres, comme auprès, depuis, derrière, devant, en, entre, loin, près, proche, etc., qui se représenteront dans d’autres parties du discours non encore traitées ; tant il est vrai que le signe, en soi-même, n’est rien, et que l’emploi seul peut en préciser la classe.

Les mots invariables

✏ Testez vos connaissances ! ✏
Savez-vous employer correctement les adverbes ?

Articles connexes

 

Suggestion de livres


Verbes, Sujets et Compagnie

Grammaire méthodique du français

Le petit Grevisse : Grammaire française

La grammaire française pour les Nuls

Exercices de grammaire française

Grammaire en dialogues : Niveau intermédiaire (+ 1CD)

Des jeux pour être bon en grammaire et en conjugaison : 9-11 ans

Grammaire expliquée du français


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...