Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#7913
Ainsi va la vie, elle se nourrit d'impermanence, et c'est l'impermanence qui fait que la vie est vie. Le passé laisse une trace comme les pas dans le sable, mais c'est vers l'avenir que l'on marche. (Agnès Ledig, Juste avant le bonheur, Pocket, p. 303)
#573
Il y a une certaine volupté à s'accuser soi-même. Dès que nous nous blâmons, il nous semble que personne autre n'a plus le droit de le faire. (Oscar Wilde, le portrait de Dorian Gray)
#3466
On apprend pas à mourir en tuant les autres. (Chateaubriand)
#807
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur, qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux. (Paul Verlaine, Romances sans paroles)
#5940
Disserter sur la valeur érotique du clitoris, ce "petit pénis", sur les zones érogènes, sur la sensibilité d'un vagin ou la taille d'un phallus, c'est ignorer que le corps dans son entier participe à la sexualité. (Henri Barte, Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus)
#2468
L'homme est soumis à l'obligation de se laisser guider dans toutes ses actions par des considérations morales. (Gandhi)
#2807
Nous ne sommes pas au monde. (Arthur Rimbaud)
#757
Une idée que j'ai, il faut que je la nie : c'est ma manière d'essayer. (Emile Chartier, dit Alain)
#1218
La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité. (Alfred de Musset)
#1660
Un jeune médecin vit moins qu'un vieil ivrogne. (Mathurin Régnier, Poésies diverses)
#3242
Une vérité énoncée avec de mauvaises intentions surpasse tous les mensonges de l'imagination. (William Blake)
#1202
Napoléon disait, à Sainte-Hélène, que la destinée d'un pays dépend parfois d'un seul jour. L'Histoire justifie cette assertion, mais montre aussi qu'il faut généralement beaucoup d'années pour préparer ce jour. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#2097
Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différents pour s'aimer. Oui, semblables et dissemblables... Ah! qu'étranger pourrait donc être un joli mot! (Paul Geraldy, L'Homme et l'Amour)
#1243
La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense,
Quelque diable aussi me poussant. (La Fontaine, Fables; les animaux malades de la peste)
#2006
[...] les liaisons commencent dans le champagne et finissent dans la camomille. (Valery Larbaud, Les Poésies de A. O. Barnabooth, Journal intime)
#7235
Je ne suis de l'école du rien, ni dans le roman, ni dans le drame; je suis au contraire pour la passion, pour ce qui agit et e qui émeut. ( Emile zola/1840-1902)
#6101
J'appelle bourgeois quiconque pense bassement. (Gustave Flaubert)
Commentaire : rapporté par Guy de Maupassant
#7440
Tu causes, tu causes, c'est tout ce que tu sais faire. (Raymond Queneau, Zazie dans le métro)
#5382
Les amants inventent leur propre vocabulaire, mais il n'a de signification que pour eux. (René Barjavel, L'enchanteur)
#7186
Disons nous et disons à nos enfants que tant qu'il restera un esclave sur la surface de la Terre, l'asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière (Victor Schoelcher)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7659 citations, 0 citation(s) en attente de validation