Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#5913
L’indépendence fut toujours mon désir et la dépendance ma destinée (Alfred VIGNY)
#1539
On ne fait pas de politique avec la morale, mais on n'en fait pas davantage sans. (André Malraux)
#4000
Sortir des limites de notre sensibilit√© et de notre vision mentale, et atteindre √† une libert√© plus vaste, telle est la signification de l'immortalit√©. (Rabindranath Tagore, l'Inde et son √Ęme)
#5717
S√©nat. Groupe de gentlemen d'un certain √Ęge charg√©s de hautes responsabilit√©s et de sombres m√©faits. (Ambrose Gwinett Bierce, Le Dictionnaire du Diable)
#3710
Je crois que la plus grande maladie dont souffre le monde aujourd'hui est le manque d'amour. (Lady Diana)
#5847
Ne r√©fute jamais les opinions d'autrui, parce que ce serait vouloir para√ģtre plus fort que ton prochain et le dominer. Expose ton sentiment avec sinc√©rit√© et simplicit√© et laisse la v√©rit√© agir de soi sur l'esprit de ton fr√®re. Qu'elle le conqui√®re, elle, et que toi tu ne le mettes pas sous ton joug. La v√©rit√© que tu prof√©reras n'est pas √† toi; elle est au-dessus de toi, et elle se suffit √† elle-m√™me. (Miguel de Unamuno, Journal intime)
#6918
J'ai été étonné du plaisir qu'on éprouve en faisant le bien. (Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses)
#6016
L'adhésion de notre esprit à un système quelconque change l'aspect et la signification des phénomènes observés par nous. De tous temps, l'humanité s'est contemplée à travers des verres colorés par des doctrines, des croyances et des illusions. (Alexis Carrel, L'homme cet inconnu)
#2336
H√©las! comment serais-je charmante et belle? Ma joue est p√Ęle, et la terre est ma demeure. (Kiempe Viser)
#3211
Sur les ailes du temps s'envolent toujours la tristesse. (Coelho Paolo)
#1377
La diplomatie, c'est faire et dire les plus vilaines choses de la manière la plus élégante. (Isaac Goldberg, le Réflexe)
#7749
[...] je suis là pour Toi ; et toi, c'est moi ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#1995
Les enfants n'ont ni passé ni avenir, et, ce qui ne nous arrive guère, ils jouissent du présent. (Jean de La Bruyère, Les Caractères, De l'hommme, 51)
#4072
Cona√ģtre √† fond, et tel qu'il est, un √™tre humain et l'aimer, c'est impossible. (Sainte-Beuve)
#6870
Dans le vaste champ de l'intrigue, il faut savoir tout cultiver, jusqu'à la vanité d'un sot. (Pierre-Augustin Caron Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)
#3794
Personne, pas même les poètes, ne sait tout ce qu'un coeur peut contenir. (Zelda Fitzgerald)
#502
L'écrivain écrit pour être aimé. Il est lu sans pouvoir l'être. (Jules Renard)
#4138
La pire des corruptions n'est pas celle qui brave les lois, mais celle qui s'en fait à elle-même. (Louis de Bonald)
#5176
[...] quand nous entrons dans une maison o√Ļ nous avons pass√© des heures ou m√™me des jours d'enfance si heureux, que nous plongeons nos regards dans cette enfance, mais nous ne plongeons nos regards que dans ce tristement c√©l√®bre vide b√©ant. (Thomas Bernhard, Extinction)
#6845
La grammaire est l'art de lever les difficultés d'une langue; mais il ne faut pas que le levier soit plus lourd que le fardeau. (Rivarol, Discours De l'universalité de la langue française)


Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.