Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#5867
En fait, si on observe assez globalement ce qui se passe dans le monde, je pense que l'on pourrait décrire la situation comme suit : plus un Etat dispose de la capacité d'user de la violence, plus grand est son mépris de la souveraineté - des autres, cela s'entend. Les Etats-Unis sont - et de loin - les plus à même d'user de la violence et c'est sans doute pourquoi l'enthousiasme atteint chez nous son paroxysme. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5868
En fait, le mépris américain de la souveraineté des autres est aussi vieux que l'Amérique elle-même.
Donc la souverainet√© des autres n'est rien s'ils se placent au travers de notre route - c'est-√†-dire si ce sont des "Etats sc√©l√©rats" qui n'ob√©issent pas aux ordres. D'un autre c√īt√©, notre propre souverainet√©, celle de nos clients et de ceux qui nous ob√©issent doivent √™tre d√©fendues. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique √©trang√®re des Etats-Unis)
#5869
La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures. (Noam Chomsky)
#5870
Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout. (Noam Chomsky)
#5871
Je crois, juridiquement parlant, qu'il y aurait des motifs sérieux pour inculper chaque président des Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale. Ils ont tous été soit de véritables criminels de guerre, soit impliqués dans de graves crimes de guerre. (Noam Chomsky)
#5872
Il me semble que, au moins dans les sociétés occidentales riches, la démocratie et le marché libre déclinent à mesure que le pouvoir se concentre, chaque jour davantage, dans les mains d'une élite privilégiée. (Noam Chomsky)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.