Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#13
A un certain âge, les deux bras d'un fauteuil vous attirent plus que les deux bras d'une femme. (Gustave Flaubert)
#16
Certainement, Dieu est un très bon-enfant d'avoir donné le vin à l'homme. Si j'avais été Dieu, j'en aurais gardé la recette pour moi seul. (Théophile Gautier)
#18
J'ai le goût d'une certaine « neutralité » dans le style. Mais, sur la qualité de ce « neutre », je suis terriblement exigeant. (Jean Rostand, Carnet d'un biologiste)
#28
La misère de l'homme ne consiste pas seulement dans la faiblesse de sa raison, l'inquiétude de son esprit, le trouble de son coeur; elle se voit encore dans un certain fond ridicule des affaires humaines. Les révolutions surtout découvrent cette insuffisance de notre nature: si vous les considérez dans l'ensemble, elles sont imposantes; si vous pénétrez dans le détail, vous apercevez tant d'ineptie et de bassesse, tant d'hommes renommés qui n'étaient rien, tant de choses dites l'oeuvre du génie, qui furent l'oeuvre du hasard, que vous êtes également étonné et de la grandeur des conséquences et de la petitesse des causes. (Chateaubriand, Pensées et Premières Poésies)
#164
De tous les arts qui recherchent la renommée, celui de l'acteur est le plus incertain. L'acteur seul redoute les arrêts du temps. Son souvenir n'est perpétué que par une faible tradition. (Sheridan, Monodie sur la mort de Garrick)
#258
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois. (Stefan Zweig)
#268
Un ami dans la vie est très bien; deux, c'est beaucoup; trois, c'est à peine possible. L'amitié nécessite un certain parallélisme dans la vie, une communauté de pensée, une rivalité de but. (Henry Brooks Adams)
#362
Tels sont les quatre âges de l'amour: il naît dans les bras du dédain, il croît sous la protection du désir, il s'entretient avec les faveurs et meurt empoisonné par la jalousie. (Caldéron, Le pire n'est pas toujours certain)
#420
"Qui donne aux pauvres prête à Dieu". C'est entendu, mais certains, qui ont plus l'âme du créancier que du donateur, réclament des intérêts et stipulent des garanties de remboursement. (Bosch)
#532
La logique est devenue, pour sa plus grande part, la théorie des structures logiques, c'est à dire de certaines structures algébriques particulières, déjà isolées partiellement par les algébristes du XIXe siècle. (Lichnerowicz)
#573
Il y a une certaine volupté à s'accuser soi-même. Dès que nous nous blâmons, il nous semble que personne autre n'a plus le droit de le faire. (Oscar Wilde, le portrait de Dorian Gray)
#654
Le chagrin, à certaine dose, prouve beaucoup d'affection; mais à trop forte dose, il prouve toujours quelque faiblesse d'esprit. (Shakespeare, Roméo et Juliette)
#679
Il est doux de chanter, mais soyez-en certain:
Les lèvres chantent seulement quand elles ne peuvent baiser. (James Thomson, Dimanche en amont du fleuve)
#707
Certains respectent les églises. Moi, c'est devant l'éphémère que je m'agenouille. (Nicolas Rey)
#855
Mais j'imagine le silence de certaines âmes comme d'immenses lieux d'asile. Les pauvres pécheurs, à bout de forces, y entrent à tâtons, s'y endorment, et repartent consolés sans garder aucun souvenir du grand temple invisible où ils ont déposé un moment leur fardeau. (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#883
Je suis entrée dans le monde du vin sans autre formation professionnelle qu'une gourmandise certaine des bonnes bouteilles. (Sidonie Gabrielle Colette [dite Colette])
#939
Si l'on donne à quelqu'un le conseil qu'il a déjà l'intention de ne pas suivre, il vous en veut tout de suite, et si l'on lui donne le conseil qu'il suivra certainement, il vous en veut plus tard. (Maurice Donnay, Pensées)
#1131
Ce ne sont pas les différences d'opinion qui gènent le fonctionnement d'un groupe mais la rigidité de certains de ses membres. (Albert Einstein)
#1146
Le plus étonnant est que le monde ait presque certainement un sens. (Albert Einstein)
#1154
Le désespoir et le suicide sont le résultat de certaines situations fatales pour qui n'a pas foi dans l'immortalité, dans ses peines et dans ses joies. (Gérard de Nerval, Le rêve et la vie)
#1205
Les chars pompeux des Rajahs sont détruits par l'usure. Notre corps va de même vers un anéantissement certain, mais le savoir du sage passe à un autre sage et ne côtoie jamais la destruction. (Bouddha, le Dhammapada)
#1307
Si les hommes comprenaient mieux les dangers que comporte l'emploi de certains mots, les dictionnaires, aux devantures des librairies, seraient enveloppés d'une bande rouge: « Explosifs. A manier avec soin ». (André Maurois)
#1434
On prononce certains mots non pour qu'ils soient entendu mais pas parce qu'on juge important de s'exprimer. (Alain de Botton)
#1937
Beauté mon beau souci, de qui l'âme incertaine
A comme l'Océan son flux et son reflux:
Pensez de vous résoudre à soulager ma peine,
Ou je me vois résoudre à ne la souffrir plus.
(François de Malherbe, Stances)
#2169
Une brume ardente et une planète,
Un cristal et une cellule,
Une méduse et un saurien
Et des cavernes où habitent des hommes,
Ensuite, un sens de la loi et de la beauté,
Et une figure façonnée de la matière...
Certains appellent cela Evolution.
Et d'autres appellent cela Dieu.
(William Herbet Carruth, Chacun dans sa propre langue)
#2307
O fous que nous sommes de ne voir dans notre propre pensée, que la parole incorpore pourtant sans cesse à l’univers sensible, qu’un être abstrait dont nous n’avons à craindre aucun péril proche et certain. (Georges Bernanos)
#2315
Il est certain qu’un homme, fût-ce un scélérat, contre qui tout le monde se ligue et qui est seul contre tous, a en lui quelque chose de divin qui le rend aimable. (Léon Bloy)
#2396
Mrs Joe était une ménagère d’une extrême propreté, mais elle s’arrangeait pour rendre sa propreté moins confortable et moins acceptable que la saleté même. La propreté est comme la religion, et certains en font de même avec leur religion. (Charles Dickens)
#2398
... L'amour qui agit comparé à l'amour contemplatif, est quelque chose de cruel et d'effrayant... L'amour agissant, c'est le travail et la maîtrise de soi, et pour certains, une vraie science. (Dostoïevski)
#2474
Comment prévoir les effets d'un écrit? S'il fut gravé dans une pierre gisant face contre terre dans un rivage désert ou s'il « repose sous les tambours et les foulées des masses conquérantes », il nous révélera peut-être, après plusieurs siècles, certain secret des empires lointains, ce monde étant une voûte énorme où se renvoient les échos. (George Eliot)
#2781
À partir d'un certain âge, on s'observe moins au dos des grandes cuillères. (Nathalie Quintane)
#2787
Le poète, en écrivant, devient d'une certaine manière le poème qu'il écrit - et le poème, en s'écrivant, devient d'une certaine manière le poète qui l'écrit: l'un et l'autre s'identifiant en se modifiant l'un et l'autre et l'un par l'autre. (Jean-Claude Renard)
#2957
Le gouvernement d'un peuple, à certains moments de son histoire, est aux mains de demi-fous. (Théodule-Armand Ribot)
#2978
Chez certains gens, un habit neuf, c'est presque un beau visage. (Marivaux)
#3099
Le hasard, dans certains cas, c'est la volonté des autres. (Alfred Capus)
#3248
La vie est faite d'illusions. Parmi ces illusions, certaines réussissent. Ce sont elles qui constituent la réalité. (J. Audiberti)
#3256
Certains moments ont un goût d’éternité. (Marc Levy)
#3265
Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles. (Oscar Wilde)
#3591
Incertain et dépravé, je ne me retiens pas assez du plaisir comme chrétien, je m'y laisse aller comme homme, mais je ne m'y laisse pas tromper comme bête. (Théophile de Viau)
#3618
Il y a une espèce de honte d'être heureux à la vue de certaines misères. (Jean de La Bruyère, les Caractères)
#3699
Il est de certains êtres comme de certains pays, on n'en revient jamais. Longtemps après les avoir quittés, leurs paysages et leur langue nous habitent encore. (Christian Authier)
#3768
Nous sommes tous égaux mais certains plus que d'autres. (Geck Wotan)
#3837
Trop de paroles, péché certain. (Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal)
#4023
J'allais par des chemins perfides,
Douloureusement incertains.
Vos chères mains furent mes guides.
(Paul Verlaine, La Bonne Chanson)
#4040
« Je pense, donc je suis ». C'est vrai chaque fois que je le dis. Et quand je ne le dis plus? Nous ne savons pas trop. Descartes n'a-t-il pas échoué dans son projet de trouver d'autres énoncés aussi certains que celui-là? Aussurément. Et les sceptiques ricanent? Cela n'a rien d'étonnant. Mais je pense, donc je suis, cela est vrai. C'est certes peu de chose. Mais après tout, c'est déjà ça. Denis Moreau (Je pense, donc je suis)
#4054
Luttant de mon mieux pour mes idées, je ne demande que le bénéfice de cette inscription placardée dans certains bars de l'Ouest américain: « Ne tirez pas sur le pianiste; il fait vraiment tout ce qu'il peut. » (Édouard Herriot, Notes et Maximes)
#4309
Certains souvenirs sont comme des amis communs, ils savent faire des réconciliations. (Marcel Proust, À la Recherche du Temps Perdu)
#4366
L'inaction morne de certains hommes rebelles à tout effort ne diffère pas sensiblement du repos de la tombe. Ces morts vivants n'ont de la vie que l'apparence. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#4372
Rien ne m'est sûr que la chose incertaine. (François Villon)
#4499
La foi comporte un certain aveuglement où se complaît l'âme croyante; quand elle échappe aux entraves de la raison, il lui semble qu'elle bat son plein. Elle n'est que dévergondée. (André Gide, Journal)
#4508
Il est certaine façon d'adorer Dieu qui fait l'effet d'un blasphème. Il est certaine façon de nier Dieu qui rejoint l'adoration. (André Gide, Journal)
#4514
J'admire toutes les formes de la sainteté (encore que certaines me soulèvent le cœur). (André Gide, Ainsi soit-il)
#4653
Ne pas prendre certaines positions, ne pas occuper certaines situations, c'est infailliblement en prendre et en occuper d'autres. (Charles Péguy, Pensées)
#7687
" Les choses dont on est absolument certain ne sont jamais vraies. Telle est la fatalité de la foi, et la leçon du romanesque " (Oscar Wilde, Le Portrait de Dorian Gray)
#7746
La religion semble être un fardeau qui rend les fous plus fous, qui en rend fou plus d'un... qui est tout pour certains, qui se perdent en chemin ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7781
On n'est pas écrivain pour avoir choisir de dire certaines choses, mais pour avoir choisir de les dire d'une certaine façon. (Jean-Paul Sartre)
#4869
L'art étant devenu une des occupations recherchées des riches, les expositions se suivent avec un égal succès, quelles que soient ce qu'on exhibe, pourvu que les négociants de la presse s'en mêlent et que les étalages aient lieu dans une galerie connue. (Joris-Karl Huysmans, Certains)
#7607
Kant : Philosophe dont la pensée particulièrement touffue n’est généralement pas compréhensible dès la première lecture, et ne peut être assimilée qu’après l’avoir laissée dékanter un certain temps (Marc Escayrol, Mots et Grumots)
#7577
Chaque livre est un habitat pour l’âme. Certains le sont pour une courte durée, d’autres pour une durée plus longe et d’autres encore ont le pouvoir de rassembler des âmes du monde entier pour une durée éternelle! (Alex Mero)
Commentaire : Alex mero, auteur de philofiction
#4950
Tout classicisme suppose un romantisme antérieur...
L'ordre suppose un certain désordre qu'il vient réduire.
(Paul Valéry; Variété, Situation de Baudelaire)
#5133
Finir un livre est comme fermer une porte. On n'est jamais certain que le moment soit venu de sortir. (Bernard Pingaud, Mon roman et moi)
#5315
Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d'un nuage épais toujours embarrassées;
Le jour de la raison ne le sauroit percer.
Avant donc que d'écrire apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.
(Boileau, Art poétique, chant I)
#5322
Il n'est pas tout à fait sûr que l'emploi des sons et des couleurs suffise à définir la musique ou la peinture, mais il est certain que l'emploi des mots et des phrases ne suffit pas à définir la littérature, et encore moins la littérature comme art. (G. Genette, Fiction et diction)
#5206
Il y a des présences qui finissent par être plus douloureuses que certains abandons... (Jérôme Touzalin)
#5520
L'élite française fait preuve parfois d'une grande légèreté et d'une incompréhensible cécité. Cette remarque vaut pour la Francophonie comme pour la langue française. Certains considèrent notre langue et son rayonnement dans le monde comme un héritage désuet et encombrant. (Margie Sudre)
#5549
Il faut, à certaines heures, que l'homme soucieux, anxieux, tourmenté, se retire dans la solitude et qu'il ouvre un livre pour y chercher un principe d'intérêt, un thème de divertissement, une raison de réconfort et d'oubli. (Georges Duhamel)
#5556
[...] une drogue est au bonheur ce que la masturbation est à l'amour: une fermeture sur soi-même, nécessaire à certaines périodes, qui devient appauvrissante si elle coupe le contact avec le monde extérieur. (Albert Jacquard, Petite philosophie à l'usage des non-philosophes)
#5626
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. (Louis Aragon, Journal du surréalisme)
#5688
À certains chercheurs trop confiants en leur doctrine, on serait tenté de dire: possible, après tout, que vous teniez la vérité, mais de grâce, oubliez-le un peu tandis que vous cherchez le vrai... (Jean Rostand, Pensées d'un biologiste)
#5701
Il est très difficile de s'élever au-dessus de certains médiocres et de conserver leur estime. (Jean Anouilh, Pauvre Bitos)
#5717
Sénat. Groupe de gentlemen d'un certain âge chargés de hautes responsabilités et de sombres méfaits. (Ambrose Gwinett Bierce, Le Dictionnaire du Diable)
#5784
Quarantaine: ne s'agirait-il pas au fond de la dernière adolescence? Tout se remet en question, nous sommes surpris par certaines de nos fragilités, tout devient grave et, surtout, nous sommes de plus en plus indécis. Dernière chance, première chance, c'est pareil. C'est la conscience au bord d'un saut. Tout est passage, alors il faut passer. (Serge Bouchard, La quarantaine)
#5883
Ainsi pour faire l'amour. Il y faut une femme. Mais c'est trop, ou trop peu. Un sexe devrait suffire. Deux seins, des lèvres, une chevelure. Un certain mouvement qui animerait toutes ces merveilles. D'où une femme, quand même. Mais à faire, non faite. (Georges Perros, Papiers collés 1)
#5960
La même postérité qui réhabilite certains méconnus est peut-être en train d'en faire d'autres. (Fernand Vandérem, La Littérature)
#5990
Ce qui caractérise le philosophe et le distingue du vulgaire, c'est qu'il n'admet rien sans preuve, qu'il n'acquiesce point à des notions trompeuses et qu'il pose exactement les limites du certain, du probable et du douteux. (Denis Diderot, Lettre à Sophie Volland - 26 septembre 1762)
#6003
La vie, c'est comme une forêt où, toujours, on découvre des poteaux indicateurs et des repères, jusqu'au moment où on n'en rencontre plus. Et la forêt est infinie et la faim ne cesse qu'avec la mort. Et toujours on avance dans des couloirs d'où l'on ne peut jeter un regard à l'extérieur. Même l'univers est trop étroit en certains cas. Mais je refuse d'indiquer à qui les ignore les chemins qui mènent au point où j'en suis à présent. Je travaille avec mes conceptions durement arrachées au chaos, par moi seul. (Thomas Bernhard, Gel)
#6087
A l'instar de la circulation routière, la circulation orthographique aurait trois types de règles: des règles fermes, sorte de feux rouges incontournables; des règles souples, telles que les règles de stationnement marquées d'une certaine liberté; et des règles non codées, plus tolérantes, telles que la file en circulation urbaine, dont la gestion est laissée à la libre initiative." (J.-A. Tschoumy, La réforme de l'orthographe)
#6326
Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que le monde serait depuis longtemps en paix. (Jean Anouilh, Pauvre Bitos)
#6434
[...] le flirt avec l'avenir est le pire des conformismes, la lâche flatterie du plus fort. Car l'avenir est toujours plus fort que le présent. C'est bien lui, en effet, qui nous jugera. Et certainement sans aucune compétence. (Milan Kundera, L'art du roman)
#6571
Il y a un signe certain qui permet de distinguer un fanatique: son imperméabilité rébarbative à l'humour. (Albert Brie, Le mot du silencieux)
#6566
Un signe certain d'un esprit lourd, c'est de s'occuper longtemps du soin du corps, comme de s'exercer longtemps, de boire longtemps, de manger longtemps, et de donner beaucoup de temps aux autres nécessités corporelles. Toutes ces choses ne doivent pas être le principal, mais l'accessoire de notre vie, et il ne les faut faire que comme en passant: toute notre application et toute notre attention doivent être pour notre esprit. (Épictète, Pensées - LXVII)
#6602
Figaro: L'usage, maître Double-Main, est souvent un abus. Le client un peu instruit sait toujours mieux sa cause que certains avocats, qui, suant à froid, criant à tue-tête, et connaissant tout, hors le fait, s'embarrassent aussi peu de messieurs: plus boursouflés après qu'ils eussent composé l'Oratio pro Murena. [...] (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro - Acte III, scène 15)
#6711
[...] les grands savants [...] sont souvent perçus comme des individus particulièrement calmes, qui dégagent une attitude sereine, couronnée parfois d'un léger sourire mystérieux. Tout le contraire des experts stressés et de certains universitaires agités qui s'excitent sur un air grave et qui souvent nous énervent. (Bernard Arcand, Le stress)
#6819
La permission du mal est de la part de Dieu, une preuve de son amour pour nous, et, en certains cas, le péché est la conséquence nécessaire de l'erreur. (Victor-Lévy Beaulieu - Moi, Pierre Leroi, prophète, martyr et un peu fêlé du chaudron)
#7076
Quand une guerre éclate, les gens disent : « Ça ne durera pas, c’est trop bête. » Et sans doute une guerre est certainement trop bête, mais cela ne l’empêche pas de durer. La bêtise insiste toujours, on s’en apercevrait si l’on pensait pas toujours à soi. (Albert Camus, La peste.)
#6934
L'absence unit et désunit, elle rapproche aussi bien qu'elle divise, elle relâche certains liens très solides, elle les tend et les éprouve au point de les briser. (Eugène Fromentin, Dominique)
#6942
Il était plus animé que de coutume; une certaine excitation forte, joyeuse et résolue éclairait ses yeux. (Eugène Fromentin, Dominique)
#6944
L'absence unit et désunit, elle rapproche aussi bien qu'elle divise, elle relâche certains liens très solides, elle les tend et les éprouve au point de les briser. (Eugène Fromentin)
#7039
Ne va ni aux récits, ni aux lectures des ouvrages de certaines gens, ou du moins n'y va pas sans motif. Mais, si tu t'y trouves, conserve la gravité et la retenue, et une douceur qui ne soit mêlée d'aucune marque de chagrin et d'ennui. (Épictète, Pensées - LIV)
#7061
Dès qu'elles atteignent un certain degré, les croyances mystiques, religieuses ou politiques, deviennent fatalement destructives. (Gustave Le Bon, Les incertitudes de l'heure présente)
#7112
Il y a certainement de la sensibilité, et plus qu'on ne croit, dans les minéraux eux-mêmes. Aussi, loin d'être une locution erronée, c'en est une qui dérive d'un instinct supérieur que celle-ci : « Être malheureux comme les pierres. » (Edmond Thiaudière, La Proie du Néant)
#7179
[...] Le génie poétique suprême est une certaine Grâce d'attention. (Paul Claudel, Réflexions sur la poésie)
#7457
La lecture d'un livre est, en un certain sens, une conversation. (Mortimer J. Adler, Comment lire les grands auteurs)
#7958
L'apparition de la technologie dans la vie des hommes nous a coupés de certaines de nos facultés [...]. On a tous constaté que notre mémoire est moins performante depuis que l'on s'en remet à des agendas électroniques pour nous rappeler ce qu'on à faire. [...] Ou encore que l'on perd progressivement le sens de l'orientation depuis que l'on se laisse guider par des GPS. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 134)
#7962
Certains croient pouvoir vivre sans dépendre de personne. Ils pensent que leur bonheur ne dépend que d'eux-mêmes. C'est une illusion monumentale. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 138)
#8001
La sincérité, c'est le contraire du discernement ! Pour atteindre l'harmonie entre soi et les autres, il faut analyser les pensées, les filtrer, en refouler certaines. La vérité ne constitue pas un but, elle n'a d'intérêt que si elle sert ; or, la plupart du temps, elle freine ; pis, elle détruit. (Eric-Emmanuel Schmitt, Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus, Le Livre de Poche, p. 70)
#8050
La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L'imbécile, ou la brute, ne s'attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un bœuf de labour, convaincu qu'il fait le bien, qu'il a toujours raison, et fier d'emmerder, sauf votre respect, tout ce qu'il voit différer de lui, que ce soit par la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou [...] la manière de se distraire. En fait, le monde aurait besoin de plus de gens vraiment méchants et de moins de simples crétins... (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 214-215)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.