Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#20
Je perds trop de moments en des discours frivoles:
Il faut des actions, et non pas des paroles.
(Jean Racine, Iphigénie)
#52
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... (Jean Anouilh)
#70
La vie est courte pour celui qui la compte en années, et longue pour celui qui la compte en secondes. (Mikhail Nuaymah)
#95
[Il] me conta que ce qui l'avait v√©ritablement oblig√© de courir toute la Terre, et enfin de l'abandonner pour la Lune, √©tait qu'il n'avait pu trouver un seul pays o√Ļ l'imagination m√™me f√Ľt en libert√©. (Savinien de Cyrano de Bergerac, Les Etats et Empires de la Lune)

#253
... ceux qui tombent entra√ģnent souvent dans leur chute ceux qui se portent √† leur secours. (Stefan Zweig)
#307
Des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme: mais pour la maintenir, il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique. (Nietsche)
#345
Si l'orant s'approche de moi d'une main, je m'approcherai de lui d'une coud√©e, s'il s'approche d'un bras entier, s'il marche vers moi, je courrai vers lui en exau√ßant ses vŇďux. (Al Ghazali)
#406
Que la vieille sagesse oriente le jeune courage et la jeune force; que le jeune courage et la jeune force soutiennent la vieille sagesse. Ce n'est que dans ces conditions naturelles que l'art peut s'épanouir et avoir un avenir. (C. Stanislavski)
#505
Le discours (logos) sert à exprimer l’utile et le nuisible, et, par suite aussi, le juste et l’injuste. (Aristote)
#559
La connaissance craque, aussi bien que l'amour, aux hommes sans courage. (Emile Chartier, [Alain])
#612
L'amour est une fleur délicieuse, mais il faut avoir le courage d'aller la cueillir sur les bords d'un précipite affreux. (Stendhal)
#623
Le calembour, enfant g√Ęt√©
Du mauvais go√Ľt et de l'oisivet√©,
Qui va guettant, dans ses discours baroques,
De nos jargons nouveaux les termes équivoques,
En se jouant des phrases et des mots,
D'un terme obscur fait tout l'esprit des sots. (Jacques Delille)
#637
Le bonheur ne consiste point à courir les routes emporté par une voiture automobile de cent chevaux ou à admirer un film de brigandage; mais le soir, accompagné par le bruit murmurant d'un feu qui chante et qui ondoie, à caresser une statuette de Tanagra, un vase de Douris, une reliure à la Fanfare. (Alfred PEREIRE, la Bibliothèque d'un Humaniste, Préface)
#691
Il est beau de courir après les malheureux pour leur faire du bien; je n'oserais te le conseiller. Contente-toi d'être bon pour ceux qui passent auprès de toi. (Alfred Capus, Notes et Pensées)
#726
Femmes de qui les cheveux blonds
Soit trouvés courts ou pendants longs
Servent à l'amoureuse ruse
Comme les serpents de Méduse. (Rabelais, la Louange des Femmes)
#732
Le plus bel amour ne va pas loin si on le regarde courir. Mais plutot il faut le porter à bras comme un enfant chéri. (Emile Chartier, dit Alain)
#759
Qu'il est difficile d'être courageux sans se faire méchant! (Emile Chartier, dit Alain)
#793
La civilisation signifie une soci√©t√© reposant sur l'opinion des civils. Elle veut dire que la violence, la loi des guerriers et des chefs despotes, les conditions des camps et de la guerre, de la r√©volte et de la tyrannie, c√®dent la place aux parlements, o√Ļ des lois sont √©labor√©es, et aux cours de justice ind√©pendantes dans lesquelles, pendant longtemps, ces lois sont maintenues. (Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#841
Tirons notre courage de notre désespoir même. (Sénèque)
#928
Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. (Abraham Lincoln)
#936
Ne faut-il que délibérer?
La cour en conseillers foisonne:
Est-il besoin d'exécuter?
L'on ne rencontre plus personne. (Jean de La Fontaine, Conseil tenu par les rats)
#992
Je d√©finis la cour un pays o√Ļ les gens,
Tristes, gais, prêts à tout, à tout indifférents,
Sont ce qu'il pla√ģt au prince, ou, s'ils ne peuvent l'√™tre,
T√Ęchent au moins de le para√ģtre. (Jean de La Fontaine, Fables; les Obs√®ques de la lionne)
#993
Je me souviens d'un jour qu'on parlait de courage. L'imp√©ratrice (Catherine de Russie) me dit: ‚ÄĒ Si j'avais √©t√© homme, j'aurais √©t√© avant d'√™tre capitaine. Je lui r√©pondis: ‚ÄĒ Je n'en crois rien, madame, car je vis encore. (Prince de Charles de Ligne, M√©moires)
#995
La coutume est le pilier autour duquel s'enroule l'opinion, et l'intérêt est le lien qui l'attache. (Thomas-Love Peacock, Mélincourt)
#1006
La seule chose que nous devons craindre est la crainte elle-mème. (Franklin-Delano Roosevelt, Premier discours inaugural)
#1012
La crainte, quelque chose de plus profond que le courage! (Gertrude von Le Fort, la dernière à l'échafaud)
#1026
Le critique qui n'a rien produit est un l√Ęche: c'est un abb√© qui courtise la femme d'un la√Įc; celui-ci ne peut lui rendre la pareille et se battre avec lui. (Th√©ophile Gautier)
#1027
Critiquer, c'est avoir recours, c'est employer les id√©es des autres ‚ÄĒ et c'est souvent en faire un bien mauvais usage. Et puis, s'en √©tant inspir√©, c'est par la suite en vivre. Ne commencez donc pas par √™tre un parasite. (Sacha Guitry; Th√©√Ętre, je t'adore)
#1039
Il n'est qu'un être véritablement intéressant qui mérite que l'on vienne toujours sans cesse sans restriction à son secours parce qu'il peut être toujours malheureux sans jamais avoir été coupable, c'est l'enfant. (Alexandre Dumas)
#1074
Le th√©√Ętre est le t√©moin de la naissance de la conscience nationale. (Habib Bourguiba, Discours)
#1078
La danse sous toutes ses formes ne peut être exclue du cours de toute noble éducation: danser avec les pieds, avec les idées, avec les mots, et dois-je aussi ajouter que l'on doit être capable de danser avec la plume? (Nietzche, le crépuscule des idoles)
#1136
Les gouvernements d√©mocratiques sont ceux qui plus facilement osent faire tout le contraire de ce que les masses d√©sirent. Aussi, est-ce pr√©cis√©ment l√† o√Ļ le peuple, en principe, gouverne, qu'il est le plus souvent irrit√© contre le gouvernement: c'est-√†-dire, au moins th√©oriquement, contre lui-m√™me. (Guglielmo Ferrero, Discours aux sourds)
#1139
Avec la gloire, je deviens de plus en plus stupide, ce qui, je le reconnais, est un phénomène très courant. (Albert Einstein)
#1156
Il faut de la religion pour la religion, de la morale pour la morale, de l'art pour l'art. Le bien et le saint ne peuvent être la route de l'utile, ni même du beau. (Victor Cousin, Cours de philosophie [1818])
#1184
La courtisane est un mythe. Jamais une femme n'a inventé une débauche. (Gustave Flaubert; Correspondance, à Mme X)
#1261
Il y a des circonstances o√Ļ il faut s'abstenir de jouer √† la bourse, aux courses, au baccarat ou √† la roulette: primo, quand on n'a pas les moyens et secundo, quand on les a. (Alphonse Allais)
#1281
L'histoire est un roman qui a été; le roman est de l'histoire qui aurait pu être. (Edmond et Jules de Goncourt, Idées et sensations)
#1457
Combien de lectures inutiles dont nous serions dispensés par de bons extraits! (Jean le Rond d'Alembert , Discours préliminaire à l'Encyclopédie
#1458
Malherbe nourri de la lecture des excellents poètes de l'antiquité, et prenant comme eux la nature pour modèle. (Jean le Rond d'Alembert , Discours préliminaire à l'Encyclopédie)
#1474
La lecture de tous bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés qui en ont été les auteurs, et même une conversation étudiée, en laquelle ils ne nous découvrent que les meilleures de leurs pensées. (René Descartes, Discours de la méthode)
#1483
Je me reproche de n'avoir pas, au jour le jour, transcrit sur un carnet spécial les phrases glanées au cours de mes lectures, qui méritaient de retenir l'attention, dont je voudrais me souvenir pour pouvoir les citer au besoin. (André Gide, Journal 1939-1949 Souvenirs)
#1484
Quand une lecture vous élève l'esprit, et qu'elle vous inspire des sentiments nobles et courageux, ne cherchez pas une autre règle pour juger l'ouvrage; il est bon, et fait de main d'ouvrier. (Jean de La Bruyère, Les Caractères, I, 31)
#1498
J'aime la lecture parce que c'est la seule conversation à laquelle on peut couper court à tout instant, et dans l'instant. (Pascal Quignard, Le salon du Wurtemberg)
#1520
A mesure qu'on avance dans la vie, on s'apercoit que le courage le plus rare est celui de penser. (Anatole France)
#1545
Habitant comme Saint une haute demeure,
J'assiste cependant l'homme tourmenté et humilié,
Je viens ranimer les humbles,
Et remonter les courages abattus. (Ancien Testament, Isa√Įe, LVII, 15)
#1647
Cornelio grondait en termes peu courtois
Sa femme trop sensible √† tant de bons ap√ītres,
Pour les accrocs faits à sa foi.
Elle répond: "C'est vrai, ma foi!
Mais √† l'√©glise, avec des paten√ītres,
Quand on me fit dire: Oui à toi,
J'ai oublié de dire: non, aux autres". (Francisco Acuna de Figueroa, Epigramme 1222)
#1706
Les hommes disent que la vie est courte, et je vois qu'ils s'efforcent de la rendre telle. (Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social, livre V)
#1707
Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne. (Jean-Jacques ROUSSEAU, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, première partie)
#1713
Toute musique qui ne peint rien n'est que du bruit. (Jean Le Rond d'Alembert, Encyclopédie, Discours préliminaire, 1re partie)
#1717
Il faut que le monde soit clair. Si les cŇďurs √©taient clairs, le monde serait clair. (Jacques Audiberti, Le Mal court, acte III)
#1718
Mon prix n'est pas dans ma couronne. (Anne d'Autriche, Devise d'Anne d'Autriche)
#1795
L'homme absurde est celui qui ne change jamais. (Georges Clémenceau, Discours de guerre, discours au Sénat, 22 juillet 1917)
#1801
Les langues n'ont d'√©l√©gance qu'autant qu'il y en a dans l'esprit de ceux qui les parlent. (√Čtienne Bonnot, abb√© de CONDILLAC, Cours d'√©tude pour l'instruction du prince de Parme, VI, Histoire moderne, livre XX, chap. 1)
#1811
À quoi sert la vie si les enfants n'en font pas plus que leurs pères. (Gustave Courbet, Manuscrit, Cabinet des estampes)
#1846
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien. (René Descartes, Discours de la Méthode, 1ère partie)
#1860
Il y a des incidents d'une minute qui font plus qu'une cour d'une année. (Alexandre Dumas Fils, La Dame aux camélias, chap. 11)
#1915
Le talent, c'est le courage, ce qu'il en faut pour se tuer. (Louis Guilloux, Le Sang noir, tome I)
#1935
[...] l'art d'en faire les couronnes
N'est pas su de toutes personnes;
Et trois ou quatre seulement
Au nombre desquels on me range,
Peuvent donner une louange
Qui demeure éternellement.
(François de Malherbe, Odes)
#2004
O√Ļ le temps a cess√© tout n'est-il pas pr√©sent? (Alphonse de Lamartine, Po√®mes du Cours familier de litt√©rature, La vigne et la maison, dialogue entre mon √Ęme et moi (Moi), V)
#2019
Doux et courtois langage
Vaut mieux que riche héritage.
(Marie-Jeanne Lhéritier, Les Enchantements de l'éloquence)
#2072
Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise. (Montesquieu, Pensées diverses)
#2084
Tout dans l'Etat, rien contre l'Etat, rien en dehors de l'Etat. (Mussolini, discours à la Chambre des Députés, 1927)
#2087
O√Ļ le rossignole tarde-t-il si longtemps? Oublie-t-il de venir consoler? L'√©t√© n'est pas encore l√†, mais l'√©t√© va venir. Le soleil de P√Ęques est √† l'orient. (Guido Gezelle, Couronnes de l'ann√©e)
#2129
Les hommes de g√©nie sont des m√©t√©ores destin√©s √† br√Ľler pour √©clairer leur si√®cle. (Napol√©on Bonaparte, Discours de Lyon, 1791)
#2144
Dans une grande √Ęme tout est grand. (Blaise Pascal, Discours sur les passions de l'amour)
#2199
L'art de gouverner n'a produit que des monstres. (Louis Antoine de Saint-Just, Discours sur la Constitution à donner à la France)
#2251
La critique est une de ces professions qui prospèrent dans les temps malheureux. (François Villemain, Mélanges littéraires, Discours sur la critique)
#2428
Oui, c'est l'Europe depuis l'Atlantique jusqu'√† l'Oural, toutes ces vieilles terres o√Ļ naquit, o√Ļ fleurit la civilisation moderne, c'est toute l'Europe qui d√©cidera du destin du monde. (De Gaulle, discours de Strasbourg, 23 novembre 1959)
#2479
Un jour qu'il jouait dans le jardin, une auto est arrivée. Petey a couru dans la rue. Il a couru droit vers le pare-chocs. Il a été renversé et écrasé et il est mort sur le coup. (John Fante)
#2496
Les femmes courent après les fous; elles fuient les sages comme des animaux venimeux. (Erasme, Eloge de la Folie)
#2513
Courtisans, qui jetez vos dédaigneuses vues
Sur ce chien délaissé, mort de faim par les rues,
Attendez ce loyer de la fidélité. (Théodore Agrippa d'Aubigné, Mémoires)
#2586
Je n'ai pas besoin de courir le pays pour découvrir des beautés, ni de fureter dans les rues pour les trouver, je n'ai pas besoin de juger et de trier. (Sören Kierkegaard)
#2605
Bien que légère bride, en pleine course,
Freine souvent un destrier fougueux,
Bien rarement le mors de la raison
Fait reculer le feu libidineux
Quand le plaisir est là...
(L'Arioste)
#2651
Nous ne pouvons lutter contre l'invincible découragement que par la continuité de l'effort. (Guy de Maupassant)
#2665
Il nous √©choit √† nous-m√™mes, qui ne sommes qu'avortons d'hommes, d'√©lancer parfois notre √Ęme, √©veill√©e par les discours ou exemples d'autrui, bien loin au-del√† de son ordinaire; mais c'est une esp√®ce de passion qui la pousse et agite, et qui la ravit aucunement hors de soi: car ce tourbillon franchi, nous voyons que sans y penser, elle se d√©bande et rel√Ęche d'elle-m√™me, sinon jusques √† la derni√®re touche, au moins jusques √† ne plus √™tre celle-l√†... (Montaigne)
#2678
Ni du foudre éclatant l'épouvantable bruit,
Ni les affreux démons qui volent jour et nuit,
Ni les crins hérissés de l'horrible Cerbère,
Ni du Cocyte creux la rage et le tourment,
Ni du père des dieux le saint commandement,
Ne saurait empêcher la femme de mal faire.
(Le Style des Courtisanes, 1618)
#2681
La femme ne voit jamais ce que l'on fait pour elle; elle ne voit que ce qu'on ne fait pas. (Georges Moineaux Courteline, La Paix chez moi)
#2702
J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. (Nouveau Testament, II Timothée, IV, 7)
#2714
Un souffle éloigne seul l'incrédulité de la foi.
Il n'est, entre le doute et la certitude, qu'un souffle.
De ce souffle si court, faisons le plus joyeux emploi.
De la vie à la mort, on glisse en l'espace d'un souffle.
(Omar Khayyam, Roubaiyat)
#2728
Le travail, entre autres avantages, a celui de raccourcir les journées et d'étendre la vie. (Denis Diderot)
#2734
Parce qu'un homme a tort de ne pas croire en Dieu, avons-nous raison de l'injurier? On n'a recours aux invectives que quand on manque de preuves. (Denis Diderot, Pensées philosophiques)
#2740
Les beautés ont dans les arts le même fondement que les vérités dans la philosophie. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2742
Les passions détruisent plus de préjugés que la philosophie. Et comment le mensonge leurs résisterait-il? Elles ébranlent quelquefois la vérité. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2743
Qu'est-ce que la beauté d'imitation? La conformité de l'image avec la chose. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2746
Qu'est-ce que la vérité? La conformité de nos jugements avec les êtres. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2749
... un livre devrait √™tre un pur produit de courage, rien d'autre. (Ya√ęl Pachet)
#2773
Rochers, le chant, le roi, l'arbre longtemps bercé,
Astres longtemps liés à mon premier visage,
Singulier soleil de calme couronné.
(Catherine Pozzi)
#2788
De deux choses l'une est le portrait de l'imbécillité courante. (Georges Ribemont-Dessaignes)
#2790
La lune courait parmi les nuages. Les choses et les hommes cessaient d'exister. Il n'y avait plus que les plaintes des hommes. (Mario Rigoni Stern)
#2831
Il y a des fortunes qui crient "Imbéciles!" à l'honnête homme. (Edmond et Jules Goncourt, Les Frères Zemganno)
#2845
Une femme vertueuse est la couronne de son mari,
Mais celle qui fait honte est comme la carie dans ses os. (Ancien Testament)
#2901
Mon grand-père me disait ceci:
"Quand tu as la chance de mesurer la distance qui te sépare du mal, aide ceux qui s'en délectent à s'en éloigner. Pas par des coups de pied aux fesses ou des humiliations. En les encourageant à fouiller au fond d'eux-mêmes pour réactiver le point de lumière qui doit éclairer cette distance." (Aminata Sow Fall)
#2934
Il n'est pas de genres inférieurs; il n'est que des productions ratées, et le bouffon qui divertit prime le tragique qui m'émeut pas. (Georges Moineaux Courteline, la Philosophie de G. Courteline)
#2956
Le go√Ľt n'est pas seulement une partie et un index de la moralit√©; c'est la "seule" moralit√©. (John Ruskin, la Couronne d'Olivier Sauvage)
#2958
Le gouvernement a un bras long et un bras court; le long sert à prendre et arrive partout, le bras court sert à donner, mais il arrive seulement à ceux qui sont tout près. (Ignazio Silone, le pain et le vin)
#3000
C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un. (Marcel Jouhandeau)
#3018
Les plus pessimistes d'aujourd'hui ont été les plus optimistes autrefois. Ils poursuivaient de vaines illusions. L'échec les a découragés. (Hou Che)
#3027
Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort. (Albert Camus)
#3114
La gaieté est la forme la plus aimable du courage. (Anatole France)
#3191
Le vrai miroir de nos pensées est le cours de nos vies. (Montaigne)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.