Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#11
Ce n'est pas la souffrance de l'enfant qui est révoltante en elle-même, mais le fait que cette souffrance ne soit pas justifiée. (Albert Camus)
#16
Certainement, Dieu est un très bon-enfant d'avoir donné le vin à l'homme. Si j'avais été Dieu, j'en aurais gardé la recette pour moi seul. (Théophile Gautier)
#36
Quand on doit diriger des enfants ou des hommes, il faut de temps en temps commettre une belle injustice, bien nette, bien criante: c'est ça qui leur en impose le plus! (Marcel Pagnol, Topaze)
#75
Je crois que l'homme est naturellement cruel: les enfants et les sauvages en font la preuve chaque jour. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon père)
#82
Il est permis de mentir aux enfants, lorsque c'est pour leur bien. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon père)
#161
Voyez-vous, mes enfants, quand le blé est mûr, il faut le couper; quand le vin est tiré, il faut le boire. (Alphonse Daudet, Lettres de mon Moulin)
#239
Sous la couche épaisse de nos actes, notre âme d'enfant demeure inchangée; l'âme échappe au temps. (François Mauriac, la fin de la nuit)
#382
Car l'amour d'une femme est semblable Ă  l'enfant
Qui, las de ses jouets, les brise triomphant,
Foule d'un pied volage une rose immobile
Et suit l'insecte ailé qui fuit sa main débile. (Alfred de Vigny, Dolorida)
#437
Il y a toujours dans notre enfance, un moment oĂą la porte s'ouvre et laisse entrer l'avenir. (Graham Greene, la puissance et la gloire)
#448
Si de Noé l'un des enfants maudits
De son seigneur perdit la sauvegarde,
Ce ne fut point pour avoir, comme on dit,
Surpris son père en posture gaillarde,
Mais c'est qu'ayant fait cacher sa guilbarde
Au fond de l'arche, en guise de relais,
Il en tira cette espèce bâtarde,
Qu'on nomme gens de robe et de palais.
Commentaire : Jean-Baptiste Rousseau, Epigrammes.
#462
Comment Cupidon fait-il? Quel secret a-t-il pour ne point sortir de l'enfance? C'est que, se moquant du sérieux et du solide, il s'en tient uniquement au badinage. (Erasme, Eloge de la Folie)
#469
O baiser! mystérieux breuvage que les lèvres se versent comme des coupes altérées! (Alfred de Musset, Confession d'un enfant du siècle)
#475
Donne, donne un baiser, fille aimable et naĂŻve!
Tes lèvres sur ma bouche aussitôt ont volé;
Mais, comme un faible enfant par la frayeur troublé,
Tu retires soudain ta lèvre fugitive.
Ce n'est pas lĂ  donner le baiser du plaisir:
C'est laisser un regret et donner un désir. (Jean Second, Les baisers)
#536
Ce qui doit faire la gloire et la fierté d'une bibliothèque, ce n'est pas la quantité d'ouvrages rares qu'elle contient, éditions du XVIe siècle ou manuscrits du Xe, mais le nombre de livres lus par le peuple, le nombre de nouveaux lecteurs, la rapidité du service, le nombre de livres prêtés, le nombre d'enfants gagnés à la lecture et fréquentant la bibliothèque. (Lénine)
#623
Le calembour, enfant gâté
Du mauvais goût et de l'oisiveté,
Qui va guettant, dans ses discours baroques,
De nos jargons nouveaux les termes Ă©quivoques,
En se jouant des phrases et des mots,
D'un terme obscur fait tout l'esprit des sots. (Jacques Delille)
#632
Plus une calomnie est difficile Ă  croire,
Plus pour la retenir les sots ont de mémoire. (Casimir Delavigne, les Enfants d'Edouard)
#669
Rappelez-vous bien, mes enfants, qu'il n'existe rien de constant si ce n'est le changement. (Bouddha)
#732
Le plus bel amour ne va pas loin si on le regarde courir. Mais plutot il faut le porter à bras comme un enfant chéri. (Emile Chartier, dit Alain)
#857
"Est-ce possible? L'ai-je donc tant aimé?" me disais-je. Ces matins, ces soirs, ces routes. Ces routes changeantes, mystérieuses, ces routes pleines du pas des hommes. Ai-je donc tant aimé les routes, nos routes, les routes du monde? Quel enfant pauvre, élevé dans leur poussière, ne leur a confié ses rêves? Elles les portent lentement, majestueusement, vers on ne sait quelles mers inconnues, ô grands fleuves de lumières et d'ombres qui portez le rêve des pauvres! (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#967
Bien doit chacuns son affaire arréer.
A ce qu'il puist sa vie en bien user. (Adenet Le Roi, Les enfances Ogier)
#976
N'Ă©pargne pas la correction Ă  l'enfant;
Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.
En le frappant de la verge,
Tu délivres son âme du séjour des morts.
(Ancien Testament, Proverbes, XXIII, 13-14)
#978
Verge et correction procurent la sagesse,
Un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère.
(Ancien Testament, Proverbes, XXIX, 15)
#982
Aujourd'hui ou on s'Ă©pouse et on n'a pas d'enfant ou on ne s'Ă©pouse pas et on a des enfants. (Colette)
#1039
Il n'est qu'un être véritablement intéressant qui mérite que l'on vienne toujours sans cesse sans restriction à son secours parce qu'il peut être toujours malheureux sans jamais avoir été coupable, c'est l'enfant. (Alexandre Dumas)
#1044
Chaque culture traverse les phases évolutives de l'homme en particulier. Chacune a son enfance, sa jeunesse, sa maturité et sa vieillesse. (Oswald Spengler, le déclin de l'Occident)
#1305
La dictature — dévotion-fétiche pour un homme — est une chose éphémère. Un état de société où l'on ne peut pas exprimer ses pensées, où des enfants dénoncent leurs parents à la police, un tel état de société ne peut pas durer longtemps. (Sir Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#1310
Après tout, qu'est Dieu? Un enfant éternel jouant à un jeu éternel dans un éternel jardin. (Shrî Aurobindo, Aperçus et Pensées)
#1430
Je ne suis pas sûr qu'il ne soit pas meilleur pour eux (les enfants) de les instruire oralement pour commencer. Il faudrait d'abord développer ses mains, son cerveau et son âme. Les mains sont presque atrophiées. Quant à l'âme, on l'ignore entièrement. Des parents sages permettent à leurs enfants de se tromper. Il est bon qu'ils se brûlent les doigts de temps à autre. (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#1548
Si les enfants devenaient ce qu'en attendent ceux qui leur ont donné la vie, il n'y aurait que des dieux sur la terre. (A. Poincelot, Etudes de l'homme)
#1549
Je ne l'aime pas parce qu'il est bon, mais parce qu'il est mon petit enfant. (R. Tagore, le Croissant)
#1550
Qu'il est plus aigu que la dent d'un serpent
D'avoir un enfant ingrat. (Shakespeare, le roi Lear)
#1551
Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit Ă  grands cris. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#1552
Il est si beau, l'enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vites apaisés. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#1553
Quand ils ont tant d'esprit, les enfants vivent peu. (Casimir Delavigne, Les Enfants d'Edouard)
#1570
Enfants d'un jour, ô nouveau-nés,
Pour le bonheur que vous donnez
A vous voir dormir dans vos langes,
Espoir des nids,
Soyez bénis,
Chers anges. (Alphonse Daudet, Les Amoureux; Aux petits enfants)
#1573
Je choisis mes amis pour leur bonne présentation, mes connaissances pour leur bon caractère et mes enfants ennemis pour leur bonne intelligence. Un homme ne peut être trop soigneux dans le choix de ses ennemis. (Oscar Wilde, le Portrait de Dorian Gray)
#1636
C'est peut-être l'enfance qui approche le plus de la vraie vie. (André Breton)
#1686
Ce qu'on dit de soi est toujours poésie. (Ernest RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse (Calmann-Lévy), préface)
#1743
Un enfant, c'est un insurgé. (Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée)
Commentaire : tiré de la troisième partie.
#1811
À quoi sert la vie si les enfants n'en font pas plus que leurs pères. (Gustave Courbet, Manuscrit, Cabinet des estampes)
#1842
Comme, chez les enfants, le rire est près des pleurs! (Casimir Delavigne, Les Enfants d'Édouard, acte I, scène 1)
#1995
Les enfants n'ont ni passé ni avenir, et, ce qui ne nous arrive guère, ils jouissent du présent. (Jean de La Bruyère, Les Caractères, De l'hommme, 51)
#2007
Ce serpent, dit-il, est le génie de notre race. Comprends-tu? (Camara Laye, L'Enfant noir)
#2228
Dieu! pourquoi l'orphelin dans ses langes funèbres
Dit-il: "j'ai faim". L'enfant, n'est-ce pas un oiseau?
Pourquoi le nid a-t-il ce qui manque au berceau? (Victor Hugo, Les contemplations)
#2263
La familiarité engendre le mépris... et les enfants. (Mark Twain, Journaux inédits)
#2310
Le mythe de la source originelle ne se pénètre guère / sauf si des enfants jouent à l’obstruer... (Patrick Beurard-Valdoye)
#2314
Le nombre est infini des hommes-enfants qui croient souffrir sans mesure, et qui souffrent, en réalité, fort peu. Le nombre est infini de ceux qui s’imaginent posséder la Foi, et dont la foi ne soulèverait pas un grain de poussière. Pour ce qui est de l’Espérance et de l’Amour, quels mots ont été plus prostitués? (Léon Bloy)
#2322
Quand la musique vient de loin, les souvenirs qu'elle éveille sont ceux de l'enfance, de soirées où nous n'avions pas la permission de sortir cependant que sur la place retentissait la fanfare d'un cirque. (Emmanuel Bove)
#2332
Celui qui possède femme et enfants a donné des otages à la fotune; car ce sont des obstacles aux grandes entreprises, qu'elles soient vertueuses ou malfaisantes. (Sir Francis Bacon, Du mariage et du célibataire)
#2359
... désir comme enfance, pour rien, en-deçà ou au-delà du dicible, sans finalité sinon sans origine, sans perspective, sans utilité, sans grandeur; une puissance toutefois, mais infiniment nocive, qui ruine, depuis le commencement, toutes les chances du savoir, du pouvoir et de l'amour. (Claude Louis-Combet)
#7872
Mon enfance n'a été qu'un ténébreux orage,
Traversé ça et là par de brillants soleils. (Charles Baudelaire)
#2446
Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants. (Proverbe Africain)
#2463
Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement. (Albert Einstein)
#2521
Le flatteur qui nous perd est mieux venu souvent
Que l'ami qui nous sauve en nous désapprouvant. (Casimir Delavigne, Les Enfants d'Edouard)
#2568
La femme, enfant malade et douze fois impur. (Alfred de Vigny, Les Destinés)
#7870
Je ne peux pas croire en un Dieu qui fait mourir les petits enfants innocents (Albert Camus - Rieu dans "la Peste")
#2609
Blancs enfants de chœur de la lune
Et lunologues Ă©minents,
Leur Ă©glise ouvre Ă  tout venant,
Claire d'ailleurs comme pas une. (Jules Laforgue)
#2655
...les enfants des hommes..., tout en tétant, regardent calmement et fixement autre chose que les seins qui les allaitent (comme s’ils menaient deux vies différentes et, tandis qu’ils sucent une nourriture naturelle, se repaissent de quelque surnaturelle réminiscence)... (Herman Melville)
#2792
Ne croyez pas que le Destin soit plus que la densité de l'Enfance... (Rainer Maria Rilke)
#2808
Le Sud me rappelait les misérables incidents de mon enfance, mes désespoirs d'été, l'horrible quantité de force et de science que le sort a toujours éloignée de moi. (Arthur Rimbaud)
#2817
Il y a une belle phrase de Mao - il y en a, tout de mĂŞme: "Je me fais volontiers le buffle de l'enfant." (Olivier Rolin)
#2904
Dans cette vie nous nous efforçons avant tout de changer le corps de l'enfance en un autre, où l'entendement signifie à la mémoire et à l'imagination qu'elles sont presque insignifiantes. (Spinoza)
#3180
Il y a deux moments de sa vie oĂą tout homme est respectable: son enfance et son agonie. (Henry de Montherlant)
#3252
Nous les grands, nous avons des angoisses que l'enfance ignore. (Marc Levy)
#3311
On n'hérite pas de la terre de nos parents, on ne fait que l'emprunter à nos enfants. (Antoine Saint Exupéry)
#3317
L'enfant noir, l'enfant blanc
Ont tous deux le sang
Rouge (Pierre Osenet)
#3346
Vous pouvez amener un enfant à l'école, mais vous ne pouvez pas le forcer à réfléchir. (Elbert Hubbard)
#3397
Enfant, vous êtes l'aube, et mon âme est la plaine qui des plus douces fleurs embaume son haleine quand vous la respirez. (Victor Hugo)
#3521
J'Ă©tais un enfant, ce monstre que les adultes fabriquent avec leurs regrets. (Jean-Paul Sartre)
#3525
Il est permis de violer l'histoire, Ă  condition de lui faire un enfant. (Alexandre Dumas)
#3558
J'ai mis toute ma vie Ă  savoir dessiner comme un enfant. (Pablo Picasso)
#3647
Personne ne garde un secret comme un enfant. (Victor Hugo)
#3661
Les grandes personnes ne sont que des enfants déguisés. (Pierre Daninos)
#3707
L'enfance... Cette heureuse et brève période de l'existence où l'on a tout juste assez de conscience pour savourer la joie d'être et d'inconscience pour ignorer les difficultés de la vie. (André Duval)
#3717
N'oublions pas que les enfants suivent les exemples mieux qu'ils n'Ă©coutent les conseils. (Roy Lemon Smith)
#3767
Un enfant prodige, c'est un enfant dont les parents ont beaucoup d'imagination. (Jean Cocteau)
#3816
Quel enfant tu fais! Dix-huit ans et tu te laisses impressionner par une idylle! Idylle, mon vieux, ça commence comme idiot et ça finit comme imbécile. (Maurice Donnay, le Geste)
#3844
La première partie de notre vie est gâchée par nos parents, la seconde par nos enfants. (Clarence Darrow)
#3889
Rappelle-toi cet excellent homme! Il descendait, en soufflant un peu, les escaliers de la cave, et toi, enfant, tu le suivais en tenant le vieux chandelier de fer et le taste-vin d'argent. Il faisait le tour des casiers; il souriait en passant Ă  ce subtil Meursault, limpide et brillant d'une belle teinte d'or vert; Ă  ce sublime Montrachet dont la grappe a la couleur de l'ambre; Ă  ce Chambertin dont la pourpre rappelle les plus magnifiques soleils couchants. (Guillaume Apollinaire)
#3890
Dans les contes pour enfants, les princesses donnent des baisers aux crapauds.
Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds. (Paulo Coelho)
#3942
Car roses et muguets, tes lèvres et tes dents
Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
Et dans le soir, tu m'es en riant apparue
Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant gâté
Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger des blancs bouquets d'étoiles parfumées.
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#3947
Quel sublime enfantillage que l'amour! (Alexandre Dumas Fils, La Dame aux Camélias)
#3954
La vieillesse a quand même la délicatesse de venir pas à pas, jour après jour, sinon on ne saurait l'accepter et apprendre à se dire que tant qu'on est vivant, tant que nos enfants et petits-enfants sont vivants, le reste est sans importance. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3955
Mon pays, ce n'est pas le pays de mes ancĂŞtres ni mĂŞme le village de mon enfance, mon pays, c'est lĂ  oĂą mes enfants sont heureux. (Abla Farhoud, Le bonheur Ă  la queue glissante)
#3959
Parler est si difficile... Montrer sa petitesse... Raconter ses exploits est sans doute plus facile que d'avouer à ses enfants que l'on s'est laissé écraser par le destin, que l'on ne s'est pas relevé... (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3962
La souffrance des mères qui mettent fin à leur vie est plus grande que l'amour qu'elles ont pour leurs enfants. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3973
Un enfant apprend Ă  marcher, un vieux apprend Ă  mourir. (Abla Farhoud, Le bonheur Ă  la queue glissante)
#3974
Mes enfants sont sortis de mon ventre, je les ai nourris de mon sein, c'est sûr, mais à part ce que je ne peux nier, qu'est-ce qui fait que je suis leur mère? Parce que je les aime et qu'ils m'aiment? J'aime l'arbre qui grandit lentement devant ma fenêtre, j'aime les oiseaux. Je les regarde tous les jours de la fenêtre de ma chambre, ils sont beaux et je les aime... Alors aimer ce n'est pas suffisant, il y a sûrement autre chose, mais je n'arrive pas à savoir quoi. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3976
Un jour, j'ai demandé à mon père: « Qui aimes-tu le plus de tous tes enfants? ». Il a répondu: « J'aime le petit jusqu'à ce qu'il grandisse, le malade jusqu'à ce qu'il guérisse et l'absent jusqu'à ce qu'il revienne.
— Et moi? Je ne suis pas petite, je ne suis pas malade, je suis à côté de toi.
— Le petit devient grand, le malade finit par guérir, l'absent finit par revenir, mais toi, tu es toujours mon enfant, jusqu'à la mort, même au-delà de la mort ». (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#4010
On s'étudie trois semaines, on s'aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans et les enfants recommencent. (Hippolyte Taine, Vie et Opinions de Frédéric Thomas Graindorge)
#4041
Notre conscience contemporaine n'est qu'un petit enfant qui commence à peine à dire "je". (Carl Gustav Jung, L'homme à la découverte de son âme)
#4099
L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée. (André Laurendeau)
#4123
Les hommes ont peur de la mort, comme les enfants du noir; chez les enfants cette peur est due aux histoires qu’on leur raconte, chez les hommes aussi. (Maya Angelou)
#4286
CHARLOTTE: On marie ta fille dans trois semaines et toi, tu lis?
ANTOINE: Oui.
CHARLOTTE: Qu'est-ce que tu lis?
ANTOINE: Le code civil. Au chapitre des divorces. J'étudie les moyens de la tirer de là l'année prochaine.
CHARLOTTE: Tu es un monstre! Ces enfants s'aiment!
ANTOINE: C'est ce qui me fait peur. Nous nous aimions nous aussi.

(Jean Anouilh, Les poissons rouges)
#4306
Les mots avec lesquels on empoisonne le coeur d'un enfant, par petitesse ou ignorance, restent enkystés dans sa mémoire et, tôt ou tard, lui brûlent l'âme. (Carlos Ruiz Zafón, L'ombre du vent)
#4319
Oh! Que la providence est grande! Elle donne à chacun son jouet, la poupée à l'enfant, l'enfant à l'homme, l'homme à la femme, et la femme au diable! (Victor Hugo, [Marie Tudor, Journée 1, Scène 2])
#4411
Scène possible. L'enfant est mort. La mère et le père sont en larmes. Mais l'amant prend la main de la femme, frappe sur l'épaule du mari et dit:
- Allons, du courage! nous en ferons un autre.
(Jules Renard, Journal)
#7824
Les dieux sans cœur se livrent aux distractions de l'enfance et arrachent les ailes des mouches (Jean Cocteau, La machine infernale)
#4428
Alors commença l'intimité enfantine et charmante des niaiseries d'amour, des petits mots bêtes et délicieux, le baptême avec des noms mignards de tous les détours et contours et replis de leur corps où se plaisaient leur bouches. (Guy de Maupassant, Une Vie)
#4509
Les lois et les morales sont essentiellement éducatrices, et par cela même provisoire. Toute éducation bien entendue tend à pouvoir se passer d'elles. Toute éducation tend à se nier d'elle-même. Les lois et les morales sont pour l'état d'enfance: l'éducation est une émancipation. Une cité, un État parfaitement sage vivrait, jugerait sans lois, les normes étant dans l'esprit de son aréopage. L'homme sage vit sans morale, selon sa sagesse. Nous devons essayer d'arriver à l'immoralité supérieure. (André Gide, Journal)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.