Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#472
Quand on donne un baiser à quelqu'un, c'est qu'on avait envie d'être embrassé soi-même. (Sacha Guitry, les Femmes et l'Amour)
#872
Mieux vaut être sans compagnie
Qu'en tenir une de l'envie,
Et sans compagnon, nuit et jour,
Qu'en posséder un sans amour. (Thomas, Tristan et Iseult)
#1536
Fi de l'éloquence qui nous laisse envie de soi, non des choses. (Montaigne, Essais, Livre I)
#1605
La vertu dans le monde est toujours poursuivie.
Les envieux mourront, mais non jamais l'envie. (Molière, Le Tartuffe)
#1606
Les l√Ęches clameurs de l'envie
Te suivent jusque dans les cieux;
Crois-moi, dédaigne d'en descendre,
Ne t'abaisse pas pour entendre
Ces bourdonnements détracteurs. (Alphonse de Lamartine, Méditations, I)
#1829
Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie,
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie. (Scarron)
#1934
Vous m'étiez un trésor aussi cher que la vie:
Mais puisque votre amour ne se peut acquérir,
Comme j'en perds l'espoir, j'en veux perdre l'envie.
(François de Malherbe)
#1942
En vain, pour satisfaire √† nos l√Ęches envies,
Nous passons près des rois tout le temps de nos vies
A souffrir des mépris et ployer les genoux.
(François de Malherbe)
#2619
Un mauvais ouvrage porte en lui sa punition, - le m√©pris et le ridicule; un bon excite l'envie et vaut √† son auteur mille mortifications. Il se voit assailli de critiques partiales et malveillantes: l'un censure le plan, l'autre le style, un troisi√®me le but moral qu'il s'est propos√©; et ceux qui n'ont rien trouv√© √† reprocher au livre s'occupent √† fl√©trir l'auteur...visent √† blesser l'homme, ne pouvant nuire √† l'√©crivain. Bref, entrer dans la lice des litt√©rateurs, c'est vous exposer volontairement aux traits de la n√©gligence, du ridicule, de l'envie et du d√©sappointement. Que vous √©criviez bien ou mal, soyer s√Ľr que vous n'√©chapperez pas au bl√Ęme; c'est l√†-m√™me la principale consolation d'un jeune auteur; il se souvient que Lope de Vega et Calderon ont eu des envieux et d'injustes critiques, et sa modestie en conclut qu'il est absolument dans la m√™me cat√©gorie. (Matthew Gregory Lewis)
#2643
Vous m'étiez un trésor aussi cher que la vie:
Mais puisque votre amour ne se peut acquérir,
Comme j'en perds l'espoir, j'en veux perdre l'envie. (François de Malherbe)
#3488
Quand je n'aime plus, j'ai autant d'envie de ne plus être aimé, que j'en ai d'être aimé quand j'aime. (Fontenelle)
#3968
La vraie pauvret√© n'est pas celle que l'on croit et que la vraie richesse n'est celle que l'on accumule et que l'on peut compter. La vraie richesse est l√† ou elle n'est pas l√†, elle s'en va sans pr√©venir et revient si elle en a envie. On ne peut en tirer ni orgueil ni vanit√©. On la porte en soi sans en conna√ģtre la valeur jusqu'au jour o√Ļ on la perd. Petite √©tincelle, si petite qu'on ne lui a pas trouv√© de nom... (Abla Farhoud, Le bonheur √† la queue glissante)
#4096
A No√ęl je n'ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J'aime chaque saison pour ce quelle apporte. (William Shakespeare)
#4257
Luxure, fruit de mort à l'arbre de vie.
Fruit défendu qui fait claquer les dents d'envie.
(Samain, Albert)
#4275
Les coquettes se font honneur d'être jalouses de leurs amants, pour cacher qu'elles sont envieuses des autres femmes. (La Rochefoucauld, Maximes)
#4336
Dans les p√©riodes o√Ļ tu sens l'envie de tomber amoureux, tu dois faire attention o√Ļ tu mets les pieds: comme avoir bu un philtre, de ceux qui te font tomber amoureux du premier √™tre que tu rencontres. Ce pourrait √™tre un ornythorinque.
(Umberto Eco, Le Pendule de Foucault, 36)
#4341
Vouloir brusquement revoir son mari après une séparation de cinq ans, cela peut être une envie de femme enceinte. (Sophie Arnould)
#4482
Jamais il n'avait vu cette splendeur de sa peau brune, la s√©duction de sa taille, ni cette finesse des doigts que la lumi√®re traversait. [...] Il souhaitait conna√ģtre les meubles de sa chambre, toutes les robes qu'elle avait port√©es, les gens qu'elle fr√©quentait; et le d√©sir de la possession physique m√™me disparaissait sous une envie plus profonde, dans une curiosit√© douloureuse qui n'avait pas de limites. (Gustave Flaubert, L'Education Sentimentale)
#4591
[...] être envieux, c'est en réalité n'avoir aucun désir assez fort. On envie quand on n'a envie de rien. (Claude Roy, Le malheur d'aimer)
#4647
La jalousie est en quelque manière juste et raisonnable, puisqu'elle ne tend qu'à conserver un bien qui nous appartient, ou que nous croyons nous appartenir; au lieu que l'envie est une fureur qui ne peut souffrir le bien des autres. (La Rochefoucauld, Maximes)
#4932
La course de nos jours arrive bien vite au relais.
La mort les suit en croupe. Aussi, tant que j'aurai la vie,
Deux de mes jours comptés ne me tourmenteront jamais:
Hier, cet oublié, Demain, dont je n'au nulle envie.
(Omar Khayyam, Roubaiyat)
#5354
Quand je t'aimais, pour toi j'aurais donné ma vie,
Mais c'est toi, de t'aimer, toi qui m'√ītas l'envie.
A tes pièges d'un jour on ne prendra plus;
Tes ris sont maintenant et tes pleurs superflus.
(Alfred de Musset, A Madame X...)
#5411
J'ai souvent envie de demander aux femmes par quoi elles remplacent l'intelligence. (Alain,)
#5612
L'envieux me loue sans le savoir. (Khalil Gibran, Le sable et l'écume)
#5689
Les dieux jettent les dés et ne demandent pas si nous avons envie de jouer. (Paulo Coelho, Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré)
#6043
La musique, on a tous la n√ītre, un air √† soi. L'important, c'est de savoir le jouer assez bien pour que les gens aient l'envie de l'√©couter. Ce n'est pas de la technique, √ßa, ni de l'inspiration ou du g√©nie. C'est de l'√©motion. (Maxence Fermine, Billard blues)
#6804
Les grands hommes sont comme les plus belles fleurs. Ils croissent sous le fumier et à travers le fumier que jettent sur eux les envieux et les imbéciles. (Jules Barbey d'Aurevilly, Disjecta Membra)
#7045
Entrez l'émulation sur un bon naturel, si vous ne voulez pas la voir dégénérer en envie. (Jean-Benjamin de Laborde, Pensées et maximes)
#7981
[...] la vie, c'est comme un tour de magie. Quand on est enfant, on ne voit que le devant de la scène. C'est fabuleux, on s'émerveille, on se pose des questions, on a envie d'en savoir plus. Et puis, on grandit. Peu à peu, les coulisses se dévoilent, on réalise que c'est compliqué. C'est moins joli, c'est même parfois moche, on est déçu. Mais on continue quand même à s'émerveiller. (Virginie Grimaldi, Le Premier Jour du reste de ma vie, Livre de Poche, p. 202)
#8057
La mort a toujours cet effet : elle ne laisse personne à l'abri de la sensiblerie. Face à un cercueil, tout le monde devient bon et ne voit plus que ce qu'il a envie de voir. (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 412)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.