Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#2487
Et quand la tempête mugit et craque dans la forêt...
Alors tu me conduis à la sûre caverne, tu me montres
À moi-même; les merveilles profondes
Et mystérieuses de ma propre poitrine s'ouvrent. (Jean-Luc Godard)
#2488
Et quand la tempête mugit et craque dans la forêt...
Alors tu me conduis à la sûre caverne, tu me montres
À moi-même; les merveilles profondes
Et mystérieuses de ma propre poitrine s'ouvrent. (Goethe)
#2712
J'ai revu ma forêt, captive des hivers,
S'éveiller mollement à de tièdes haleines:
Déjà, dans l'air plus bleu, les grands arbres sont verts
Et le parfum des bois s'exhale vers les plaines. (Fernand Séverin, Un Chant dans l'Ombre)
#7509
Demain, dés l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
Je partirai. Vois-tu je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps ( Victor Hugo, Les Contemplations)
#6003
La vie, c'est comme une forêt où, toujours, on découvre des poteaux indicateurs et des repères, jusqu'au moment où on n'en rencontre plus. Et la forêt est infinie et la faim ne cesse qu'avec la mort. Et toujours on avance dans des couloirs d'où l'on ne peut jeter un regard à l'extérieur. Même l'univers est trop étroit en certains cas. Mais je refuse d'indiquer à qui les ignore les chemins qui mènent au point où j'en suis à présent. Je travaille avec mes conceptions durement arrachées au chaos, par moi seul. (Thomas Bernhard, Gel)
#6279
Si une forêt surgit pour vous empêcher d'avancer, écartez les arbres. Les ronces vous suivront. (Eugène Ionesco, Notes et Contre-Notes)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.