Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#9
On n'est jamais excusable d'être méchant, mais il y a quelque mérite à savoir qu'on l'est; et le plus irréparable des vices est de faire le mal par bêtise. (Charles Baudelaire)
#21
Un signe. Que de fois ai-je entendu ce mot, et celui de « présage »! Tout devient signe ou présage pour qui est à l'affût, prêt à s'émerveiller, prêt à interpréter, prêt à imaginer des concordances et des rapprochements. (Amine Maalouf, Le Périple de Baldassare)
#24
[...] l'énergie, même dans les mauvaises passions, excite toujours en nous un étonnement et une espèce d'admiration involontaire. (Prosper Mérimée, La Vénus d'Ille)
Commentaire : excellente histoire!!
#29
Pauvre amant, je te plains qui ne sais pas encore
Que bien qu'une beauté mérite qu'on l'adore,
Pour en perdre le goût, on n'a qu'à l'épouser. (Pierre Corneille)
#47
Aucune mère n'est le camarade de son fils. Le fils devine vite l'espion derrière le camarade et la femme jalouse derrière l'espion. (Jean Cocteau)
#57
La poésie doit être faite par tous. Non par un. Toutes les tours d'ivoire seront démolies, toutes les paroles seront sacrées et l'homme s'étant enfin accordé à la réalité qui est sienne, n'aura plus qu'à fermer les yeux pour que s'ouvrent les portes du merveilleux. (Paul Éluard)
#60
Nommer un objet, c'est supprimer trois quarts de la puissance du poème qui est faite du bonheur de deviner peu à peu ; le suggérer, voilà le rêve. (Mallarmé)
#65
Il revient à l'homme d'habiller la femme qu'il déshabille et de parfumer celle qu'il enlace. Comme il lui revient de défendre au péril de sa vie le pas fragile qui s'est attaché au sien. (Amine Maalouf)
#71
On veut toujours que l'imagination soit la faculté de former des images. Or elle est plutôt la faculté de déformer les images fournies par la perception, elle est surtout la faculté de nous libérer des images premières, de chager les images. (Gaston Bachelard)
#96
Ajoutez à cela l'orgueil insupportable des humains, qui se persuadent que la nature n'a été faite que pour eux, comme s'il était vraisemblable que le soleil... n'eût été allumé que pour mûrir ses nèfles, et pommer ses choux. (Savinien de Cyrano de Bergerac, Voyage dans la Lune)

#106
Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer; c'est un secret qui prend la bouche pour oreille. (Savinien de Cyrano de Bergerac)
#119
Il n'était habile à exprimer que ce qu'il n'éprouvait pas. (Raymond Radiguet, Le bal du comte d’Orgel)
#120
Toutes les mères, par principe, ne souhaitent rien tant pour leurs fils que le mariage, mais désapprouvent la femme qu'ils choisissent. (Raymond Radiguet, le Diable au corps)
#133
La Poésie ne rythmera plus l'action. Elle sera en avant. (Arthur Rimbaud, Lettre à P. Demeny)
#140
Il est vrai que l'amour est si dangereux à voir qu'il ne laisse pas d'enflammer lors même qu'il ne s'adresse pas à vous. (Madame de La Fayette, Zaïde)
#149
On ne peut exprimer le trouble qu'apporta la jalousie dans un coeur où l'amour ne s'était pas encore déclaré. (Madame de La Fayette, Zaïde)
#152
Tous les jours je voit quelq'un de merveilleux à mon cabinet qui vaut le coup de ce que je fais
#163
Nos actes ne sont éphémères qu'en apparence. Leurs répercussions se prolongent parfois pendant des siècles. La vie du présent tisse celle de l'avenir. (G. Le Bon, Hier et Demain)
#165
Si nous connaissions les autres comme nous-mêmes, leurs actions les plus condamnables nous paraîtraient mériter l'indulgence. (André Maurois)
#169
L'action, c'est la vie de l'âme aussi bien que celle du corps. (G. Meredith, Les comédiens tragiques)
#191
L'adversité est pour moi ce qu'était la terre pour Antée: je reprends des forces dans le sein de ma mère. (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe)
#197
Il faut aimer sans cesse après avoir aimé. (Alfred de Musset)
Commentaire : Tiré de La Nuit d'Août.
#201
J'aimerais autant demander à un vieillard quel jour mourrez-vous, qu'à une jolie femme qui n'est pas trop jeune, quel jour êtes-vous née? (Gayot de Pitaval)
#207
Après le verbe « aimer », « aider » est le plus beau verbe du monde.
Commentaire : (Baronne Bertha von Suttner)
#209
Longtemps on aime encore en roudissant d'aimer. (Bernard-Joseph Saurin, Blanche et Guiscard)
#212
A Colette, qui lui confessait: « j'aime aimer! »:
— Moi, j'aime être aimé.
Commentaire : Edouard Herriot
#213
Dire que vous pouvez aimer une personne toute votre vie, c'est comme si vous prétendiez qu'une bougie continuera à brûler aussi longtemps que vous vivrez. (Léon Tolstoï, la Sonate à Kreutzer)
#215
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. (Antoine de Saint-Exupéry, Terre des Hommes)
#216
Aimer, c'est se surpasser (Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray)
#224
La politique, c'est comme les andouillettes, faut que ça sente un peu la merde, mais pas trop. (Edouard Herriot)
#264
Les amis de l'heure présente
Ont le naturel du melon;
Il faut en essayer cinquante
Avant d'en rencontrer un bon. (Claude Mermet, le temps passé)
#287
Faire un homme heureux, c'est mériter de l'être. (Jean-Jacques Rousseau)
#305
Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu'en répondant: « Parce que c'était lui, parce que c'était moi ». (Montaigne, Essais)
#309
Combien l'amitié mérite de respects et d'éloges! C'est elle qui fait naître, qui nourrit et entretient les plus beaux sentiments de générosité dont le cœur humain soit capable. (J. Boccace, le Décaméron)
#320
La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure. (Saint Augustin)
#326
Le miracle des hommes, c'est d'avoir obtenu d'une fonction un plaisir raffiné, et d'avoir créé un art d'aimer à son tour générateur de l'Amour dans l'Art. (Florent Fels, L'Art et l'Amour)
#334
Je n'aime dans l'histoire que les anecdotes. (Prosper Mérimée)
Commentaire : tiré de la Préface de la Chronique du Règne de Charles IX
#337
L'Anglais est, à mon sens, de tous les hommes celui qui a le plus de tenue. Il y a en lui ce qu'il apprécie en ses chevaux: du feu et du fond. (Emerson, Hommes représentatifs)
#343
Ils [les gens] diront sans pudeur du mal d'un chef-d'œuvre parce qu'ils croient qu'on a l'air de s'y connaître quand on dit du mal d'un ouvrage — mais dire du bien, s'enthousiasmer, attention! Il ne veulent pas être ridicules. (Saha Guitry)
Commentaire : de Théâtre, je t'adore.
#372
Le café qu'on y prend est mauvais et trop brûlé; la limonade dangereuse; les liqueurs malsaines, et à l'esprit de vin: mais le bon Parisien, qui s'arrête aux apparences, boit tout, dévore tout, avale tout. (Louis-Sébastien Mercier, Portrait de Paris)
#373
Ces Esclavons ne firent que chanter, manger de l'ail et fumer un mauvais tabac qui infectait l'air. (Casanova, Mémoires)
#384
L'amour est surtout la poésie des gens qui n'en sauraient avoir d'autre et c'est même par là que les jouissances qu'il prodigue sont un peu suspectes à ceux qui se sont exercés à conquérir les joies authentiques. (Abel Bonnard, Savoir Aimer)
#410
L'artiste doit aimer la vie et nous montrer qu'elle est belle. Sans lui, nous en douterions. (Anatolie Thibault, Le jardin d'Epicure)
Commentaire : Cet écrivain est connu sous le nom de "Anatolie France"
#465
Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce?
Un serment fait d'un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille.
Commentaire : (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac)
#491
Choisir, être choisi, aimer: tout de suite après viennent le souci, le péril de perdre, la crainte de semer le regret. (Sidonie Gabrielle Colette)
Commentaire : elle est connue sous le nom de Colette.
#494
Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant,
Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle. (Ronsard, Sonnets pour Hélène)
#505
Le discours (logos) sert à exprimer l’utile et le nuisible, et, par suite aussi, le juste et l’injuste. (Aristote)
#508
La tendresse est respect et émerveillement de libre connaissance à travers la fibre de la fidélité... (Rita Lasnier)
#515
La beauté, c'est quelque chose de rare, de merveilleux, que, dans le tourment de son âme, l'artiste extrait du chaos universel. Et, quand elle est créée, il n'est pas donné à tous de la voir. (Somerset Maugham, l'envoûte)
#517
Ce sont les esprits téméraires et grossiers qui réduisent à un effet sensuel la beauté, par laquelle toute saine intelligence se sent émue et transportée vers le ciel. (Michel-Ange, Poésies)
#525
La bêtise est souvent l'ornement de la beauté; c'est elle qui donne aux yeux cette limpidité morne des étangs noirâtres, et ce calme huileux des mers tropicales. (Charles Baudelaire, Journeaux intimes)
#549
A mesure que se développe la notion d'une responsabilité morale de la personne, le bonheur dont il s'agit est moins un bonheur échu qu'un bonheur mérité. (Robin, La morale antique)
#565
Emmenez-moi au bout de la terre. Emmenez-moi au pays des merveilles. Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil. - Emmenez-moi. (Charles Aznavour)
#579
Vous n'avez plus de droit de consommer le bonheur sans le produire que de consommer la santé sans la produire. (George-Bernard Shaw, Candide)
#608
Aimer, c'est trouver sa richesse hors de soi. (Emile Chartier)
Commentaire : dit Alain
#664
Oh! L'amour d'une mère! - amour que nul n'oublie! (...) (Victor Hugo)

#665
Les politiques grecs ne reconnaissent d'autre force que celle de la vertu. Ceux d'aujourd'hui ne vous parlent que de manufactures, de commerce, de finances, de richesses et de luxe même. (Montesquieu)
#672
J'ôtai mon manteau pour me reposer mieux; je me plaçai sous l'ombre d'un bel arbre. Ainsi étendu, je perdis tous mes soucis; j'entendis le chant des oiseaux pur et mélodieux: jamais hommes n'ouïrent orgues plus harmonieuses, ni qui puissent former des sons mieux accordés. (Gonzalo de Berceo, les miracles de Notre-Dame)
#684
Le bonheur est un parfum que l'on ne peut répandre sur autrui sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même. (Ralph Wolde Emerson)
#707
Certains respectent les églises. Moi, c'est devant l'éphémère que je m'agenouille. (Nicolas Rey)
#724
Supprimer l'Académie! Mais ce serait rétablir cette coutume ancienne de pendre les suicidés! (Alphonse Karr)
#736
Arrière, vaines chimères,
Soupçons de choses amères,
Eloignez-vous de nos cœurs. (Malherbe)
#806
Cloîtres silencieux, voûtes des monastères,
C'est vous, sombres caveaux, vous qui savez aimer!
Ce sont vos froids nefs, vos pavés et vos pierres.
Que jamais lèvre en feu n'a baisés sans pâmer. (Alfred de Musset, Poésies nouvelles; Rolla)
#818
Le cœur d'un homme vierge est un vase profond:
Lorsque la première eau qu'on y verse est impure,
La mer y passerait sans laver la souillure,
Car l'abîme est immense et la tache est au fond. (Alfred de Musset, la Coupe et les Lèvres)
#850
L'enfer, madame, c'est de ne plus aimer. (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#851
O chimères!
Nous ne connaissons réellement rien de ce monde, nous ne sommes pas au monde. (Georges Bernanos, Journal d'un curé campagne)
#857
"Est-ce possible? L'ai-je donc tant aimé?" me disais-je. Ces matins, ces soirs, ces routes. Ces routes changeantes, mystérieuses, ces routes pleines du pas des hommes. Ai-je donc tant aimé les routes, nos routes, les routes du monde? Quel enfant pauvre, élevé dans leur poussière, ne leur a confié ses rêves? Elles les portent lentement, majestueusement, vers on ne sait quelles mers inconnues, ô grands fleuves de lumières et d'ombres qui portez le rêve des pauvres! (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#891
La division du travail une fois généralement établie, chaque homme ne produit plus par son travail que de quoi satisfaire une très petite partie de ses besoins... Ainsi chaque homme subsiste d'échanges ou devient une espèce de marchand et la société elle-même est proprement une société commerçante. (A. Smith)
#897
La ligne de conduite la plus prudente consiste non à être exigeant dans notre attachement aux choses anciennes ou téméraires et peu pratique à l'égard des choses nouvelles, mais à tirer le meilleur parti possible des unes et des autres. (George-Bernard Shaw)
#911
Car, quand ils (les hommes) auront appris beaucoup de choses, ils croiront être bien savants, et ne seront que des ignorants pour la plupart et de faux-sages insupportables dans le commerce de la vie. (Platon, Phèdre)
#951
D'être content sans vouloir davantage,
C'est un trésor qu'on ne peut estimer. (Clément Marot, Rondeau)
#969
Donnez au garçon l'idée qu'il a un corpe merveilleux, qu'il doit le garder et le développer comme étant l'œuvre et le temple de Dieu. (Lord Baden-Powell)
#978
Verge et correction procurent la sagesse,
Un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère.
(Ancien Testament, Proverbes, XXIX, 15)
#983
Avais je atteint ici ce qu'on ne recommence point? Tout est ressemblant aux premières années de ma vie et je reconnais peu à peu au rétrécissement du domaine rurale, aux chats, à la chienne vieillie,à l'emerveillement, à une sérénité dont je sens de loin le souffle, je reconnais le chemin du retour. (Colette)
#987
Si les empires, les grades, les places ne s'obtenaient pas par la corruption, si les honneurs purs n'étaient achetés qu'au prix du mérite, que de gens qui sont nus seraient couverts, que de gens qui commandent seraient commandés. (Shakespeare, le Marchand de Venise)
#1000
France, mère des arts, des armes et des lois. (Joachim du Bellay, les Regrets)
#1001
Et ne vaut-il pas mieux quelque orage endurer,
Que d'avoir toujours peur de la mer importune?
Par la bonne fortune on se trouve abusé,
Par la fortune adverse on devient plus rusé. (Joachim du bellay, les Regrets)
#1030
La croyancce consiste à accepter les affirmations de l'âme; l'incroyance à les nier. Quelques esprits sont incapables de scepticisme. (Emerson, Hommes représentatifs)
#1033
Nous pouvons vivre sans poésie, musique ou art;
Nous pouvons vivre sans conscience et vivre sans cœur;
Nous pouvons vivre sans amis, et vivre sans livres,
Mais un homme civilisé ne peut pas vivre sans cuisinier. (Owen Meredith, Lucile)
#1037
Un de mes grands regrets est de n'avoir pas été, toute ma vie, curé d'une paroisse pauvre, afin de pouvoir soulager la misère des gens. (Cardinal Mercier)
#1039
Il n'est qu'un être véritablement intéressant qui mérite que l'on vienne toujours sans cesse sans restriction à son secours parce qu'il peut être toujours malheureux sans jamais avoir été coupable, c'est l'enfant. (Alexandre Dumas)
#1041
Supprimer la distance, c'est augmenter la durée du temps. Désormais, on ne vivra pas plus longtemps; seulement, on vivra plus vite. (Alexandre Dumas)
#1048
Un homme qui connaît le prix de chaque chose et la valeur d'aucune. (Oscar Wilde, l'Eventail de Lady Windermere)
#1077
Fermer les yeux devant le danger, c'est se donner en proie et renoncer à son libre arbitre. (George Meredith, les Comédiens tragiques)
#1092
Satan se déguise bien en ange de lumière. Ce n'est donc pas merveille si ses ministres se déguisent en ministres de justice. (Nouveau Testament, II Corinthiens, XI, 14)
#1113
La démocratie dont je suis partisan, c'est elle qui donne à tous les mêmes chances de réussite, selon la capacité de chacun. Celle que je repousse, c'est celle qui prétend remettre au nombre l'autorité qui appartient au mérite. (Henry Ford, Ma vie et mon œuvre)
#1132
Peu d'être sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions. (Albert Einstein)
#1157
Il y a deux désirs dans la vie: l'une est de ne pas satisfaire son désir et l'autre de le satisfaire. (Oscar Wilde, l'Eventail de Lady Wintermere - Acte III)
#1223
Aimer, c'est se donner corps et âme. (Alfred de Musset)
#1253
J'ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d'air, je la fermerai tout de suite. (Alphonse Allais)
#1282
L'écriture, c'est comme un iceberg, avec un dixième émergé. La partie émergée, c'est le premier roman. Ensuite, il y a le deuxième, le troisième... A chaque roman, on va plus profond. (Edna O'Brien)
#1283
Le but suprême du romancier est de nous rendre sensible l'âme humaine, de nous la faire connaître et aimer dans sa grandeur comme dans sa misère, dans ses victoires et dans ses défaites. Admiration et pitié, telle est la devise du roman. (Georges Duhamel, Essai sur le roman)
#1305
La dictature — dévotion-fétiche pour un homme — est une chose éphémère. Un état de société où l'on ne peut pas exprimer ses pensées, où des enfants dénoncent leurs parents à la police, un tel état de société ne peut pas durer longtemps. (Sir Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#1346
L'argent a son mérite, je ne trouve d'ennuyeux que les moyens de l'avoir. (Alphonse Karr)
#1364
Nul n'a le droit, en vérité, de me blâmer, de me juger
C'est bien la nature qui est seule responsable
Si je suis un homo, comme ils disent.
(Charles Aznavour, Comme ils disent)
Commentaire : Paroles de sa chanson
#1423
L'écrivain est une sorte de voyant émerveillé. (André Pieyre de Mandiargues)
#1434
On prononce certains mots non pour qu'ils soient entendu mais pas parce qu'on juge important de s'exprimer. (Alain de Botton)
#1438
La subjectivité, telle qu'elle émerge avec l'humanisme moderne se définit par deux propriétés: l'auto-réflexion (la transparence à soi) et l'autofondation ou si l'on préfère l'autonomie, le fait de se donner à soi-même la loi de son agir. (Alain Renaut)
#1441
Pourquoi est-il impossible de faire du bien à quelqu'un sans lui faire de mal? Pourquoi est-il impossible d'aimer quelqu'un sans le détruire? (Amélie Nothomb)
#1444
L'artiste doit aimer la vie et nous montrer qu'elle est belle. Sans lui, nous en douterions. (Anatole France)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.