Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#2266
Notre grande erreur est d'essayer d'obtenir de chacun en particulier les vertus qu'il n'a pas, et de négliger de cultiver celles qu'il possède. (Marguerite Yourcenar, Les Mémoires d'Hadrien, Varius Multiplex Multiformis)
#2472
Le plus grand obstacle à la vie est l'attente, qui espère demain et néglige aujourd'hui. (Sénèque)
#2619
Un mauvais ouvrage porte en lui sa punition, - le m√©pris et le ridicule; un bon excite l'envie et vaut √† son auteur mille mortifications. Il se voit assailli de critiques partiales et malveillantes: l'un censure le plan, l'autre le style, un troisi√®me le but moral qu'il s'est propos√©; et ceux qui n'ont rien trouv√© √† reprocher au livre s'occupent √† fl√©trir l'auteur...visent √† blesser l'homme, ne pouvant nuire √† l'√©crivain. Bref, entrer dans la lice des litt√©rateurs, c'est vous exposer volontairement aux traits de la n√©gligence, du ridicule, de l'envie et du d√©sappointement. Que vous √©criviez bien ou mal, soyer s√Ľr que vous n'√©chapperez pas au bl√Ęme; c'est l√†-m√™me la principale consolation d'un jeune auteur; il se souvient que Lope de Vega et Calderon ont eu des envieux et d'injustes critiques, et sa modestie en conclut qu'il est absolument dans la m√™me cat√©gorie. (Matthew Gregory Lewis)
#2928
Elle n'est ni plus moins libre ou amorale que les générations qui l'ont précédée. Seulement, elle néglige, elle, de tirer les rideaux. (Edwige Feuillère)
#4753
La véritable source du droit est le devoir. Si nous nous acquittons tous de nos devoirs, le respect de nos droits sera facile à obtenir. Si, négligeant nos devoirs nous revendiquons nos droits, ils nous échapperont. (Ghandi)
#5076
Sans la Terre, l'humanit√© n'est rien. En l'absence de palliatifs, on ne peut pas prendre le risque de dispara√ģtre √† cause de nos n√©gligences. (Eddy Onix, Mon utopie : la F√©d√©ration Terrienne)
#5377
[...] comme un homme obligé à deux devoirs, je m'arrête ne sachant par lequel commencer, et je les néglige tous deux. (William Shakespeare, Hamlet)
#5723
Ce qui effraie dans les partis, ce n'est pas ce qu'ils disent, c'est ce qu'ils négligent ou refusent de dire. (Louis Blanc, Organisation du travail)
#6536
La premi√®re et la plus n√©cessaire partie de la philosophie est celle qui traite de la pratique des pr√©ceptes; par exemple: il ne faut point mentir. La seconde, est celle qui en fait les d√©monstrations: pourquoi il ne faut point mentir. Et la troisi√®me, celle qui fait la preuve de ces d√©monstrations, en expliquant en quoi consiste une d√©monstration, et ce qui en fait la v√©rit√© et la certitude ; elle d√©finit ces diff√©rents termes: d√©monstration, cons√©quence, opposition, v√©rit√©, fausset√©. Cette troisi√®me partie est n√©cessaire pour la seconde, et la seconde pour la premi√®re; mais la premi√®re est la plus n√©cessaire de toutes, et celle o√Ļ il faut s'arr√™ter et se fixer. D'ordinaire, nous renversons cet ordre; nous nous arr√™tons enti√®rement √† la troisi√®me; tout notre travail, toute notre √©tude, est pour la troisi√®me, pour la preuve, et nous n√©gligeons absolument la premi√®re, qui est l'usage et la pratique. Il arrive par l√† que nous mentons; mais en revanche nous sommes toujours pr√™ts √† bien prouver qu'il ne faut pas mentir. (√Čpict√®te, Pens√©es - LXXX)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.