Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#1090
Nous vivons avec nos défauts comme avec les odeurs que nous portons: nous ne les sentons plus; elles n'incommodent que les autres. (Marquise de Lambert)
#2271
J'ai cueilli ce brin de bruyère
L'automne est morte souviens t'en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t'attends. (Guillaume Apollinaire)
#4020
Quand, les deux yeux fermés, en un chaud soir d'automne,
Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone.
(Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal)
#4051
Pour tous ceux qui ont le flair de la femme, et qui en respirent la vraie odeur à travers tous les voiles blancs et parfumés de vertu dans lesquels elle s'entortillen, la Rosalba fut reconnue tout de suite pour la plus corrompue des femmes corrompues - dans le mal, une perfection! (Jules Barbey D'Aurevilly, Les Diaboliques)
#4429
Ses mouvements sont pleins d'une gr√Ęce chinoise,
Et près d'elle on respire autour de sa beauté
Quelque chose de doux comme l'odeur du thé.
(Théophile Gautier, Emaux et Camées)
#4904
Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.
(Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal)
#5737
Je ne vois pas pourquoi l'argent n'aurait pas d'odeur, lui qui peut tout avoir. (√Črik Satie, √Čcrits r√©unis par Ornella Volta)
#7931
Quelle bénédiction du Ciel quand on aime manger ! Le matin tu te laisses réveiller par l'odeur du café torréfié. C'est l'odeur du Brésil, et c'est la plus délicieuse de la terre. Tu es déjà de bonne humeur, et tu te dis que tu vas avoir trois festins avant que la journée ne soit finie. Trois grandes fêtes quotidiennes ! Mille cent fêtes par an ! Qui a dit que la gourmandise était un vice ? C'est un cadeau du Ciel ! C'est une bénédiction ! Et c'est un art ! [...] C'est le plus beau mariage entre le raffinement et l'animalité. (Amin Maalouf, Les Désorientés, Livre de Poche, p. 428)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.