Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#28
La misère de l'homme ne consiste pas seulement dans la faiblesse de sa raison, l'inquiétude de son esprit, le trouble de son coeur; elle se voit encore dans un certain fond ridicule des affaires humaines. Les révolutions surtout découvrent cette insuffisance de notre nature: si vous les considérez dans l'ensemble, elles sont imposantes; si vous pénétrez dans le détail, vous apercevez tant d'ineptie et de bassesse, tant d'hommes renommés qui n'étaient rien, tant de choses dites l'oeuvre du génie, qui furent l'oeuvre du hasard, que vous êtes également étonné et de la grandeur des conséquences et de la petitesse des causes. (Chateaubriand, Pensées et Premières Poésies)
#55
La Po√©sie n'√©tait au premier √Ęge qu'une Th√©ologie all√©gorique, pour faire entrer au cerveau des hommes grossiers par fables plaisantes et color√©es les secrets qu'ils ne pouvaient comprendre. (Ronsard)
#57
La po√©sie doit √™tre faite par tous. Non par un. Toutes les tours d'ivoire seront d√©molies, toutes les paroles seront sacr√©es et l'homme s'√©tant enfin accord√© √† la r√©alit√© qui est sienne, n'aura plus qu'√† fermer les yeux pour que s'ouvrent les portes du merveilleux. (Paul √Čluard)
#131
Je suis le caillou d'or et de feu que Dieu jette,
Comme avec une fronde, au front noir de la nuit.
Je suis ce qui rena√ģt quand un monde est d√©truit,
O nations! je suis la po√©sie ardente. (Victor Hugo, Les Ch√Ętiments)
#132
La poésie se poursuit dans l'espace de la parole, mais chaque pas en est véritable dans le monde réaffirmé. (Yves Bonnefoy, L'acte et le lieu de la poésie)
#133
La Poésie ne rythmera plus l'action. Elle sera en avant. (Arthur Rimbaud, Lettre à P. Demeny)
#134
La poésie n'est pas une chose rassurante, c'est une aventure colossale. (Eugène Guillevic, Vivre en poésie)
#136
La poésie est ce qu'il y a de plus réel, c'est ce qui n'est complètement vrai que dans un autre monde. (Charles Baudelaire, Puisque réalisme)
#155
L'absence ni le temps ne sont rien quand on aime. (Alfred de Musset, Poésies nouvelles)
#311
Qui que tu sois, voici ton ma√ģtre:
Il l'est, le fut, ou doit l'être. (Voltaire, Poésies Mêlées)
#312
Amour, fléau du monde, exécrable folie. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#365
Si ce n'est pas l'amour, qu'est-ce donc que je sens? Mais si c'est l'amour, pour Dieu, qu'est-ce que l'amour peut √™tre? S'il est bon, pourquoi son effet est-il √Ępre et mortel? S'il est mauvais, pourquoi tous ces tourments ont-ils l'air si doux? (P√©trarque, Po√©sies)
#384
L'amour est surtout la poésie des gens qui n'en sauraient avoir d'autre et c'est même par là que les jouissances qu'il prodigue sont un peu suspectes à ceux qui se sont exercés à conquérir les joies authentiques. (Abel Bonnard, Savoir Aimer)
#468
Et je sens des baisers qui me viennent aux lèvres. (Arthur Rimbaud, Poésies)
Commentaire : citation tirée de "A la musique"
#517
Ce sont les esprits téméraires et grossiers qui réduisent à un effet sensuel la beauté, par laquelle toute saine intelligence se sent émue et transportée vers le ciel. (Michel-Ange, Poésies)
#572
Tel en bl√Ęmant autrui se codamne soi-m√™me, car qui se pla√ģt √† jouir des perfidies qu'il accomplit ne saurait se lamenter s'il se voyait √† son tour tromp√© par son semblable. (P√©trarque, Po√©sies)
#614
La poésie est de toutes les eaux claires celle qui s'attarde le moins aux reflets de ses ponts. (René Char)
#656
La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres. (Stéphane Mallarmé, Poésies; Brise marine)
#662
Tout art s'apprend par art, la seule poésie est un pur don céleste. (Guillaume du Bartas)
#671
Le plus humble chant populaire, si un rayon d'humanité y resplendit, est poésie et peur affronter toute autre sublime poésie. (Benedetto Croce)
#722
La chevalerie est en elle-même la poésie de la vie. (Schlegel, Philosophie de l'Histoire)
#738
Choisissez, pendant qu'on vous laisse
Le temps de choisir vos amours;
Et songez que dans la jeunesse,
Les bonnes nuits font les beaux jours. (Abbé Régnier-Desmarais, Poésies françaises, I)
#741
Dis-je quelque chose assez belle?
L'Antiquité toute en cervelle
Me dit: je l'ai dit avant toi.
C'est une plaisante donzelle;
Que ne venait-elle après moi?
J'aurai dit la chose avant elle. (Jacques de Cailly, Recueils de poésies)
Commentaire : la citation est tirée du poème "Epigrammes"
#806
Clo√ģtres silencieux, vo√Ľtes des monast√®res,
C'est vous, sombres caveaux, vous qui savez aimer!
Ce sont vos froids nefs, vos pavés et vos pierres.
Que jamais l√®vre en feu n'a bais√©s sans p√Ęmer. (Alfred de Musset, Po√©sies nouvelles; Rolla)
#949
Brillante étoile, que n'ai-je ta constance? (John Keats, Poésies complètes)
#1033
Nous pouvons vivre sans poésie, musique ou art;
Nous pouvons vivre sans conscience et vivre sans cŇďur;
Nous pouvons vivre sans amis, et vivre sans livres,
Mais un homme civilisé ne peut pas vivre sans cuisinier. (Owen Meredith, Lucile)
#1178
Car les mythes sont à la religion ce que la poésie est à la vérité, des masques ridicules posés sur la passion de vivre. (Albert Camus, Noces)
#1227
C'est en deuil surtout que je l'aine.
Le noir sied à son front poli.
Et par ce front le chagrin même
Est embelli. (Sully Prud'homme, Poésies; En Deuil)
#1581
Amis ou ennemis, il est toujours bon de bien conna√ģtre ceux qu'on aime, et meilleur encore de mieux conna√ģtre ceux qu'on aime moins. (Georges Bonneau, Le Probl√®me de la po√©sie japonaise)
#1639
La po√©sie n'a de r√īle √† jouer qu'au-del√† de la philosophie. (Andr√© Breton)
#1660
Un jeune médecin vit moins qu'un vieil ivrogne. (Mathurin Régnier, Poésies diverses)
#1686
Ce qu'on dit de soi est toujours poésie. (Ernest RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse (Calmann-Lévy), préface)
#1732
Sans la justesse de l'expression, pas de poésie. (Théodore de Banville, Petit traité de poésie française)
#1804
Je serai poète et toi poésie... (Français Coppée, Poèmes divers; Ritournelle)
#1816
Du célèbre Boileau tu vois ici l'image,
"Quoi, c'est là, diras-tu, ce critique achevé?
D'o√Ļ vient ce noir chagrin qu'on lit sur son visage?
C'est de se voir si mal gravé". (Boileau, Poésies diverses)
#1835
a critique devra d√©truire sans piti√© toute oeuvre inutile : ce qui n'est pas n√©cessaire est mauvais. (Ren√© Daumal, Chaque fois que l'aube para√ģt, La po√©sie et la critique)
#1845
Ce qu'on donne à l'amour est à jamais perdu. (Marceline Desbordes-Valmore, Poésies; L'isolement)
#1853
Un mauvais mot, une expression bizarre m'en a quelquefois plus appris que dix belles phrases. (Denis Diderot, Pens√©es d√©tach√©es sur la peinture, la sculpture et la po√©sie, Du go√Ľt)
#1855
L'ouvrage qui ne touche point et qui n'attache pas ne vaut rien. (Jean-Baptiste Dubos, Réflexions critiques sur la Poésie et la Peinture)
#1938
C'est Dieu qui nous fait vivre
C'est Dieu qu'il faut aimer.
(François de Malherbe, Poésies)
#1980
L'érotisme, ce triomphe du rêve sur la nature, est le haut refuge de l'esprit de poésie, parce qu'il nie l'impossible. (Emmanuelle Arsan, Emmanuelle)
#2006
[...] les liaisons commencent dans le champagne et finissent dans la camomille. (Valery Larbaud, Les Poésies de A. O. Barnabooth, Journal intime)
#2064
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur. (Alfred de Musset, Poésies nouvelles, La nuit de mai)
#2065
L'habitude, qui fait de la vie un proverbe. (Alfred de Musset, Poésies nouvelles, Rolla, II)
#2152
La poésie est une salve contre l'habitude. (Henri Pichette, Apoèmes)
#2153
La po√©sie, comme l'art, est ins√©parable de la merveille. (Andr√© Pieyre de Mandiargues, L'√āge de craie, introduction)
#2219
La po√©sie est le langage naturel de tous les cultes. (Madame de Sta√ęl, De L'Allemagne, deuxi√®me partie, chap. 10)
#2280
En général, le sens nécessaire à l'intelligence de la poésie est rare en France... (Honoré de Balzac)
#2281
Pour être traduite par la voix, comme pour être saisie, la poésie exige une sainte attention. (Honoré de Balzac)
#2356
Rimbaud est le premier qui ait employ√© le langage et la po√©sie, non plus seulement √† l‚Äôexpression des choses connues mais √† une t√Ęche de d√©couverte. (Paul Claudel)
#2645
Ce qui distingue la poésie de la parole machinale, c'est que la poésie justement nous réveille, nous secoue en plein milieu du mot. (Ossip Mandelstam)
#2686
...il faut deux choses essentielles à la poésie, le poète qui croit ce qu'il dit, et l'auditeur qui croit le poète. Cette rencontre est devenue fort rare et la poésie aussi. (Charles Nodier)
#2740
Les beautés ont dans les arts le même fondement que les vérités dans la philosophie. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2742
Les passions détruisent plus de préjugés que la philosophie. Et comment le mensonge leurs résisterait-il? Elles ébranlent quelquefois la vérité. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2743
Qu'est-ce que la beauté d'imitation? La conformité de l'image avec la chose. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2746
Qu'est-ce que la vérité? La conformité de nos jugements avec les êtres. (Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique)
#2766
Il faut périodiquement désaffubler la poésie. (Francis Ponge)
#2857
Combien j'ai douce souvenance
Du joli lieu de ma naissance!
Ma sŇďur, qu'ils √©taient beaux les jours
De France!
O mon pays, sois mes amours
Toujours!
(Chateaubriand, Poésies diverses)
#2884
Rien d'étonnant à ce que la poésie, comme toutes les belles, soit entourée d'eunuques. (Arno Schmidt)
#2894
On l'a justement souligné, ni la rime ni le vers ne font la poésie. On peut être poète sans faire de vers, et faire des vers sans être poète. (Phillip Sidney, La Défense de la poésie)
#2902
Plus on devient habile en poésie plus les messages sont évidents (encule pour pendule) mais on oublie l'amour qui leur donnait le Temps. (Jack Spicer)
#2913
La poésie est guérison de l'esprit. (Wallace Stevens)
#2914
En poésie, il faut aimer les mots, les idées, les images et les rythmes avec toute la capacité qu'on a d'aimer. (Wallace Stevens)
#2933
Ah! frappe-toi le cŇďur, c'est l√† qu'est le g√©nie.
C'est là qu'est la pitié, la souffrance et l'amour. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#3116
Des mots rayonnants, des mots de lumière, avec un rythme et une musique, voilà ce qu'est la poésie. (Théophile Gautier)
#3205
La po√©sie est une √©ternelle jeunesse qui ranime le go√Ľt de vivre jusque dans le d√©sespoir. (Andr√© Suar√®s)
#3293
On est savant quand on boit bien;
Qui ne sait boire ne sait rien.
(Nicolas Boileau, Poésies diverses)
#3301
La poésie est une solitude... et nous sommes des moines qui échangent des silences. (Jean Cocteau)
#3457
C'est √† la fois par la po√©sie et √† travers la po√©sie que l'√Ęme entrevoit les splendeurs situ√©es derri√®re le tombeau. (Charles Baudelaire)
#3501
J'aime, et je veux p√Ęlir; j'aime, et je veux souffrir;
J'aime, et pour un baiser je donne mon génie;
J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie
Ruisseler une source impossible à tarir.
J'aime et je veux chanter la joie et la paresse,
Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,
Et je veux raconter et répéter sans cesse
Qu'apr√®s avoir jur√© de vivre sans ma√ģtresse.
J'ai fait serment de vivre et de mourir d'amour.
(Alfred de Musset, Po√©sies, ¬ę La Nuit d'ao√Ľt ¬Ľ)
#3502
Se voir le plus possible et s'aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge,
Vivre √† deux et donner son cŇďur √† tout moment. (Alfred de Musset, Po√©sies)
#3509
O volupté calme et profonde
Des amours qui sont nés sans pleurs,
Volupté saine comme une onde
Qui chante sur un lit de fleurs. (Sully Prudhomme, Poésie)
#3942
Car roses et muguets, tes lèvres et tes dents
Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
Et dans le soir, tu m'es en riant apparue
Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant g√Ęt√©
Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger des blancs bouquets d'étoiles parfumées.
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#4006
Métaux qui donnez à ma jeune chevelure
Une splendeur fatale et sa massive allure.
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#4028
Mon √Ęme vers ton front o√Ļ r√™ve, √ī calme soeur,
Un automne jonché de taches de rousseur,
Et vers le ciel errant de ton oeil angélique
Monte, comme dans un jardin mélancolique...
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#4050
[...] Boire à sa bouche rose
Son souffle en un baiser.
(Théophile Gautier, Poésies)
#4052
√Ē volupt√© calme et profonde
Des amours qui sont nés sans pleurs,
Volupté saine comme une onde
Qui chante sur un lit de fleurs.
(Sully Prud'Homme, Poésies)
#4147
Créer ce que jamais nous ne verrons, c'est cela la Poésie. (Gerardo Deio)
#4215
Elle était charmante ainsi, et dans son regard fuyant mille choses m'apparurent, mille choses ignorées jusqu'ici. J'y vis des profondeurs inconnues, tout le charme des tendresses, toute la poésie que nous rêvons, tout le bonheur que nous cherchons sans fin. Et j'avais un désir fou d'ouvrir les bras, de l'emporter quelque part pour lui murmurer à l'oreille la suave musique des paroles d'amour. (Guy de Maupassant, Au Printemps)
#4315
Et moi qui vous ai tant aimée,
Et toi qui ne t'en souviens plus!
(Alfred de Musset, Premières Poésies)
#4354
En ce temps-là j'aimais, et maintenant j'arrange
Mes beaux amours en méchants vers.
(Théophile Gautier, Poésies)
#4427
Nous n'aurons qu'une vie
Et n'aurons qu'un trépas.
Je ne veux pas ta mort,
Je désire la mienne.
Mais ma mort est ta mort
Et ma vie est la tienne.
Ainsi, je peux mourir
Et je ne le veux pas.

(Marguerite de Valois, Poésies)
#4430
Ma seule amour, ma joie et ma Ma√ģtresse,
Puisqu'il me faut loin de vous demeurer,
Je n'ai plus rien, à me réconforter,
Qu'un souvenir pour retenir liesse.
(Charles d'Orléans, Poésies)
#4477
Les parfums de la chair et des cheveux flottants
S'√©parpillent dans l'air br√Ľlant, et comme au temps
De Capr√©e, o√Ļ Tib√®re √©pouvantait les nues,
Entrelaçant leurs corps impudiques et beaux,
Sur les rouges tapis cinquante femmes nues
Dansent effrontément, aux clartés des flambeaux.
(Théodore de Banville, Poésies)
#4487
Après avoir souffert, il faut souffrir encore;
Il faut aimer sans cesse, après avoir aimé.
(Alfred de Musset, Poésies)
#4630
Baise et rebaise-moi; belle bouche pourquoi
Te gardes-tu là-bas, quand tu seras blêmie,
A baiser (de Pluton ou la femme ou l'amie),
N'ayant plus ni couleur, ni rien semblable à toi?
En vivant presse-moi de tes lèvres de roses,
Bégaye, en me baisant, à lèvres demi-closes
Mille mots tronçonnés, mourant entre mes bras.
(Pierre de Ronsard, Poésies)
#4693
La poésie est un engagement à aller vers l'autre. (Jean-Pierre Siméon)
#4709
L'amour est un risque terrible car ce n'est pas seulement soi que l'on engage. (Edgar Morin; Amour, poésie, sagesse)
#4739
Pousser la raison à ses limites aboutit au délire. (Edgar Morin, Amour, poésie, sagesse)
#4750
Marie, vous avez de vos lentes oeillades
G√Ęt√© de mes deux yeux les lumi√®res malades,
Et si nous chaut point mal que vous m'avez fait,
Ou guérissez mes yeux, ou confessez l'offense;
Si vous la confessez, je serai satisfait,
Me donnant un baiser pour toute récompence.
(Pierre de Ronsard, Poésies)
#4764
L'azur de tes grands yeux m'est cher;
C'est un lointain que je regarde
Sans cesse et sans y prendre garde,
Un ciel de mer.
(Sully Prud'Homme, Poésies)
#4765
Mais ta chevelure est une rivière tiède,
O√Ļ noyer sans frisson l'√Ęme qui nous obs√®de
Et trouver ce Néant que tu ne connais pas!
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#4807
Tant√īt, rebelle injuste et jaloux, je la blesse
Et je sens dans mon coeur sourdre la cruauté.
Elle ne comprend pas, et je lui semble inf√Ęme.
Oh! que je serais doux si tu n'√©tais qu'une √Ęme!
Ce qui me rend méchant, vois-tu, c'est ta beauté.
(Sully Prud'Homme, Poésies)
#4837
Ses beaux seins effarés, au tic tac de son coeur,
Tremblaient et palpitaient, comme deux tourterelles
Surprises dans le nid, qui font un grand bruit d'ailes
Entre les doigts de l'oiseleur.
(Théophile Gautier, Poésies)
#7721
La poésie est à la vie ce qu'est le feu de bois. Elle en émane et la transforme. (Pierre Reverdy)
#7692
La poésie est à la vie ce qu'est le feu au bois. Elle en émane et la transforme. (Pierre Reverdy, Le livre de mon bord)
#7639
La musique n'est jamais que de l'art quand la parole peut être poésie. (Robert Desnos, la revue Le Journal littéraire - 2 Mai 1925)
#7590
La poésie est la mathématique du langage et de l'existence, le roman en est la physique. (Marc Gendron)
#5331
Si quelques heures font une grande différence dans le coeur de l'homme, faut-il s'en étonner? il n'y a qu'une minute de la vie à la mort. (Chateaubriand, Pensées et Premières Poésies)
#5201
Le danger, c'est quand on se met à composer sa vie comme une oeuvre d'art. Le danger, c'est quand l'imagination n'écoute plus que sa propre poésie... (Madeleine Monette, Amandes et melon)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.