Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#41
Ce que nous prenons pour des vertus n'est souvent qu'un assemblage de diverses actions et de divers intérêts, que la fortune ou notre industrie savent arranger; et ce n'est pas toujours par valeur et par chasteté que les hommes sont vaillants, et que les femmes sont chastes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#392
L'amour-propre est, hélas! le plus sot des amours. (Mme Antoinette du Ligier de la Garde Deshoulières, Réflexions diverses)
#518
En maintenant la beauté, nous préparerons ce jour de renaissance où la civilisation mettra au centre de sa réflexion, loin des principes formels et des valeurs vivante qui fonde la commune dignité du monde et de l'homme. (Albert Camus, l'Homme révolté)
#626
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage. (Sacha Guitry, Toutes réflexions faites)
#844
Je vais donc enfin vivre seul! Et déjà, je me demande avec qui. (Sacha Guitry, toutes réflexions faites)
#961
Mais vous, réfléchir, vous n'y avez jamais songé, puisque ça exige de la réflexion! (Achille Talon)
#1062
Le théâtre est le premier sérum que l'homme ait inventé pour se protéger de la maladie de l'Angoisse. (Jean-Louis Barrault, Nouvelles réflexions sur le théâtre)
#1076
Contentons-nous de dire que le théâtre, comme la Vie, est un songe, sans trop nous soucier du mensonge. (Jean-Louis Barrault, Nouvelles réflexions sur le théâtre)
#1093
La délicatesse est à l'esprit ce que la saveur est au fruit. (A. Poincelot, Etudes de l'homme ou Réflexions morales)
#1280
Entre le roman sensuel et le roman sexuel, il y a cet écart essentiel; que le premier voit dans la vie du sexe la chose la plus curieuse du monde, le second la chose la plus sérieuse du monde. (Albert Thibaudet, Réflexions sur la littérature)
#1438
La subjectivité, telle qu'elle émerge avec l'humanisme moderne se définit par deux propriétés: l'auto-réflexion (la transparence à soi) et l'autofondation ou si l'on préfère l'autonomie, le fait de se donner à soi-même la loi de son agir. (Alain Renaut)
#1658
La grâce de la nouveauté est à l'amour ce que la fleur est sur les fruits: elle y donne un lustre qui s'efface aisément et qui ne revient jamais. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#1855
L'ouvrage qui ne touche point et qui n'attache pas ne vaut rien. (Jean-Baptiste Dubos, Réflexions critiques sur la Poésie et la Peinture)
#1887
Nous ne sommes parfaits sur rien, non pas même sur le mal. (Fontenelle, Réflexions sur la poétique)
#1922
La vie passe à user une passion et à en reprendre un autre. (Charles-Jean-François Hénault, Réflexions)
#2010
Tout arrive en France. (François de La Rochefoucauld, Maximes, Réflexions morales)
#2016
Le temps use l'erreur et polit la verité. (Gaston, duc de Lévis, Maximes, préceptes et réflexions, avant-propos)
#2017
L'on peut aimer plus d'une fois, mais non pas la même personne. (Gaston, duc de Lévis, Réflexions, Sur l'amour et l'amitié)
#2244
Les grandes pensées viennent du coeur. (Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions)
#2668
Les critiques ne manquent jamais ces sortes de réflexion, parce qu'on les peut faire sans essayer beaucoup son esprit. (Montesquieu)
#3823
Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois. (Sacha Guitry, Toutes réflexions faites)
#4024
L'art de plaire est l'art de tromper. (Vauvenargues, Maximes et Réflexions)
#4467
C'est plutôt par l'estime de nos propres sentiments que nous exagérons les bonnes qualités des autres, que par l'estime de leur mérite; et nous voulons nous attirer des louanges, lorsqu'il semble que nous leur en donnons. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#4627
Donc ne condamnons pas trop vite ce qui nous choque, faute d'habitude et de réflexion suffisante! (Auguste Villiers de l'Isle-Adam, L'analyse chimique du dernier soupir)
#4761
Il est plaisant qu'on ait fait une loi de la pudeur aux femmes, qui n'estiment dans les hommes que l'effronterie. (Vauvenargues, Maximes et Réflexions)
#7772
Le jugement capital rompt la seule solidarité humaine indiscutable, la solidarité contre la mort. (Albert Camus, Réflexion sur la guillotine - 1947).
#5021
La politesse de l'esprit consiste à penser des choses honnêtes et délicates. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#5323
Combien de malheureux, qui auraient pu mieux faire, se sont mis en tête d'écrire, parce qu'en fermant un beau livre, ils s'étaient dit: J'en pourrais faire autant! et cette réflexion-là ne prouvait rien, sinon que l'ouvrage était inimitable. En littérature comme en morale, plus une chose est belle plus elle semble facile. (Victor Hugo, Littérature et philosophie mêlées)
#5326
Il y a une différence fondamentale entre la façon de penser d'un philosophe et celle d'un romancier. On parle souvent de la philosophie de Tchekhov, de Kafka, de Musil, etc. Mais essayez de tirer une philosophie cohérente de leurs écrits! Même quand ils expriment leurs idées directement, dans leurs carnets, celles-ci sont plutôt exercices de réflexions, jeux de paradoxes, improvisations que l'affirmation d'une pensée. (Milan Kundera, L'art du roman)
#5195
Tout le monde se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#5254
Quelques exemples rapportés en peu de mots, donnent plus d'éclat, plus de poids aux réflexions: mais trop d'exemples et trop de détails énervent toujours un discours. (Vauvenargues, Réflexions et maximes)
#5298
On n'avance guère dans le monde quand on n'a que du mérite. (Bonaventure d'Argonne, Maximes et Réflexions de Monsieur de Moncade)
#5435
Tout mérite d'être lu dans le traité des tropes, jusqu'à l'errata; il contient des réflexions sur notre orthographe, sur ses bizarreries, ses inconséquences et ses variations. (Jean le Rond d' Alembert, Eloges; du Marsais)
#5621
Nous pardonnons aisément à nos amis les défauts qui ne nous regardent pas. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales [428])
#5781
L'amour de la justice n'est en la plupart des hommes que la crainte de souffrir l'injustice. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#5896
Si vous croyez que ce n'est pas parler de soi que de donner son opinion sur autrui! (Sacha Guitry, Toutes réflexions faites)
#5912
On ne peut juger de la vie par une plus fausse règle que la mort. (Vauvenargues, Réflexions et maximes)
#5916
Ce qui fait que les amants et les maîtresses ne s'ennuient point d'être ensemble, c'est qu'ils parlent toujours d'eux-mêmes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#6215
Le langage est une expérience tellement quotidienne qu'il est rare que nous nous arrêtions pour nous en émerveiller. Nous avons bien tort: une simple minute de réflexion permet à la plupart des gens de découvrir à quel point le langage humain est prodigieusement étonnant et digne de notre émerveillement. (Normand Baillargeon, Petit cours d'autodéfense intellectuelle)
#6224
Lorsqu'une chose ne peut nous nuire, il faut se moquer de ceux qui nous en détournent. (Vauvenargues, Réflexions et maximes)
#6243
Mauvais éloge d'un homme que de dire : son opinion politique n'a pas varié depuis quarante ans. C'est dire que pour lui il n'y a eu ni expérience de chaque jour, ni réflexion, ni repli de la pensée sur les faits. C'est louer une eau d'être stagnante, un arbre d'être mort ; c'est préférer l'huître à l'aigle. Tout est variable au contraire dans l'opinion ; rien n'est absolu dans les choses politiques, excepté la moralité intérieure de ces choses. Or, cette moralité est affaire de conscience et non d'opinion. L'opinion d'un homme peut donc changer honorablement, pourvu que sa conscience ne change pas. Progressif ou rétrograde, le mouvement est essentiellement vital, humain, social.
Ce qui est honteux, c'est de changer d'opinion pour son intérêt, et que ce soit un écu ou un galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa. (Victor Hugo, Littérature et philosophie mêlées)
#6304
Dire beaucoup en peu de mot [...] signifie donner à reconnaître en peu de mots l'abondance de réflexion. (G.C. Lichtenberg, Le miroir de l'âme)
#6356
Les vieux fous sont plus fous que les jeunes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales [444])
#6526
S'il n'y avait point de fourbes au monde, il n'y aurait plus guère de sorciers. (Bonaventure d'Argonne, Maximes et Réflexions de Monsieur de Moncade)
#6563
On doit se consoler de n'avoir pas les grands talents, comme on se console de n'avoir pas les grandes places. On peut être au-dessus de l'une et de l'autre par le cœur. (Vauvenargues, Réflexions et maximes)
#6694
Tous les sentiments ont chacun un ton de voix, des gestes et des mines qui leur sont propres. Et ce rapport bon ou mauvais, agréable ou désagréable. est ce qui fait que les personnes plaisent ou déplaisent. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales - 255)
#7083
Une personne tendre a toujours du coeur, et en fait dépense pour les autres ; une personne aimable semble en avoir, et peut en manquer ; une personne bonne n'en manque jamais, mais elle ne le montre pas toujours. (Lucien Arréat, Réflexions et maximes)
#7070
L'art, quel qu'il soit, transfigure le sentiment qu'il exprime ; et c'est par là que les divers arts restent voisins l'un de l'autre, tandis qu'ils semblent si différents, par leurs moyens d'expression, par leur langage. (Lucien Arréat, Réflexions et maximes)
#7011
Un conquérant n'est qu'un roi blasé qui veut à tout prix de grandes émotions ; c'est un joueur déterminé qui prend un million d'hommes pour jetons et le monde entier pour tapis. (Louis-Philippe de Ségur, Pensées, maximes, réflexions - CCCLVII)
#7013
Il n'existe qu'un moyen de jouir paisiblement de ses conquêtes ; c'est de laisser aux peuples conquis leurs lois et leurs coutumes, et de n'en exiger que des tributs plus légers que ceux qu'ils payaient avant la conquête : c'est ce que la raison enseigne, et ce que l'ambition n'apprend jamais. (Louis-Philippe de Ségur, Pensées, maximes, réflexions - CCCLVI)
#7032
Ce n'est que lorsque les peuples se montrent sérieux et tristes qu'ils sont à craindre. (Louis-Philippe de Ségur, Pensées, maximes, réflexions- CCCXCVI)
#7033
Dans les pays soumis au despotisme, on voit presque toujours le trône renversé ou usurpé par la force destinée à le défendre. (Loui-Philippe de Ségur, Pensées, maximes, réflexions - CCCXCVII)
#7034
Quand un trône est fondé sur des crimes, on peut en tomber, on n'ose pas en descendre. (Loui-Philippe de Ségur, Pensées, maximes, réflexions - CCCXCVIII)
#7052
L'art nous associe dans une même recherche de la beauté, dans un même effort vers une existence noble. Son office est plus grand encore : il rattache le présent au passé lointain, il crée la société des hommes à travers le temps ; par lui nous deviennent intelligibles et respectables les moeurs, les croyances qui ne sont plus les nôtres, et ce qui fut hier revit pour une heure dans la pensée inquiète d'aujourd'hui. (Lucien Arréat, Réflexions et maximes)
#7149
Le poète a pour but la représentation ; il atteint au plus haut degré de l’art lorsqu’il rivalise avec la réalité, c’est-à-dire lorsque ses tableaux sont tellement animés par l’esprit, que chacun les croit avoir sous les yeux. À son plus haut point de perfection, la poésie paraît toute extérieure ; plus elle se retire dans le monde intérieur, plus elle est en danger de se perdre. Représenter le sentiment intérieur sans le revêtir d’une forme matérielle empruntée au monde extérieur, ne pas animer et spiritualiser la forme extérieure, sont les deux extrêmes par lesquels on entre dans la prose. (Goethe, Maximes et réflexions - Première partie)
#7179
[...] Le génie poétique suprême est une certaine Grâce d'attention. (Paul Claudel, Réflexions sur la poésie)
#8050
La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L'imbécile, ou la brute, ne s'attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un bœuf de labour, convaincu qu'il fait le bien, qu'il a toujours raison, et fier d'emmerder, sauf votre respect, tout ce qu'il voit différer de lui, que ce soit par la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou [...] la manière de se distraire. En fait, le monde aurait besoin de plus de gens vraiment méchants et de moins de simples crétins... (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 214-215)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.