Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#63
Celui qui, par quelque alchimie sait extraire de son cŇďur, pour les refondre ensemble, compassion, respect, besoin, patience, regret, surprise et pardon cr√©e cet atome qu'on appelle l'amour. (Gibran Khalil Gibran)
#64
Votre ami est la réponse à vos désirs. À quoi bon si vous le chercher afin de tuer le temps? Cherchez-le toujours pour les heures viants. Car il lui appartient de conbler votre besoin, mais non votre vide. (Gibran Khalil Gibran)
#84
Il n'est pas besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon Père)
#101
Je vis que la Terre ayant besoin de la lumière, de la chaleur, et de l'influence de ce grand feu, elle se tourne autour de lui pour recevoir également en toutes ses parties cette vertu qui la conserve. (Savinien de Cyrano de Bergerac, Les Etats et Empires de la lune)
#127
Aucun genre épistolaire n'est moins difficile que la lettre d'amour: il n'y est besoin que d'amour. (Raymond Radiguet, le Diable au corps)
#142
Il n'y a point de femme que le soin de sa parure n'empêche de songer à son amant. (Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves)
#195
Bon droit a besoin d'aide. (Molière, La Comtesse d'Escarbagnas)
#196
Qui sert bien son pays n'a pas besoin d'a√Įeux. (Voltaire)
Commentaire : Tiré de Mérope
#249
Mais, si dépourvues de matière qu'elles paraissent, les pensées aussi ont besoin d'un point d'appui, faute de quoi elles se mettent à tourner sur elles-mêmes dans une ronde folle. (Stefan Zweig)
#282
S'il faut obéir par force on n'a pas besoin d'obéir par devoir. (Jean-Jacques Rousseau)
#402
Un empire fondé sur les armes a besoin de se soutenir par les armes. (Montesquieu)
Commentaire : de: Considérations sur les causes de la grandeur des Romains
#416
Murs blancs, toit rouge, c'est l'Auberge fra√ģche au bord
Du grand chemin poudreux o√Ļ le ciel br√Ľle et saigne,
L'auberge gaie avec le Bonheur pour enseigne.
Vin bleu, pain tendre, et pas besoin de passeport. (Paul Verlaine, Jadis et Naguère)
#431
A quoi bon charger votre vie
Des soins d'un avenir qui n'est pas fait pour vous? (Jean de La Fontaine)
Commentaire : citation tirée de la fable "le Vieillard et les trois jeunes hommes"
#497
Je sais que sur les cŇďurs ses droits sont absolus;
Que tant qu'on est belle, on fait na√ģtre
Des désirs, des transports et des soins assidus;
Mais on a peu de temps à l'être,
Et longtemps à ne pas l'être. (Mme Deschoulières)
#510
Le droit naturel devient ce qui va de soi, ce que telle communauté considère comme obligation et droit si évidents qu'il lui semblerait ridicule de le formuler... Le droit naturel devient ainsi le droit non-écrit, supérieur au droit écrit parce qu'il n'a pas besoin de celui-ci pour être reconnu. Il n'en est pas moins historique... C'est ... lui qui, en évoluant, force le droit écrit à évoluer. (F. Weil, Philosophie politique)
#511
Celui qui ne se soucie aucunement d'autrui, qui pense n'en avoir nul besoin ou en est effectivement privé... demeure dans son être sur le mode de l'être-avec-autrui. (Heidegger, L'Être et le Temps)
#523
On a peu besoin quand on est vivement touché de ceux des autres. (G.-E. Lessing, Manuel de Moral)
#631
La calomnie ne peut être une force que si elle correspond à un besoin historique. (Trotsky, Ma Vie)
#891
La division du travail une fois généralement établie, chaque homme ne produit plus par son travail que de quoi satisfaire une très petite partie de ses besoins... Ainsi chaque homme subsiste d'échanges ou devient une espèce de marchand et la société elle-même est proprement une société commerçante. (A. Smith)
#936
Ne faut-il que délibérer?
La cour en conseillers foisonne:
Est-il besoin d'exécuter?
L'on ne rencontre plus personne. (Jean de La Fontaine, Conseil tenu par les rats)
#963
Oui, mon corps est moi-même, et j'en veux prendre soin:
Guenille si l'on veut; ma guenille m'est chère. (Molière, les Femmes savantes)
#1242
Le diable peut citer l'Ecriture pour ses besoins. (Shakespeare, le Marchand de Venise)
#1258
Quand il suffit d'un rien, on n'a pas besoin de grand-chose. (Alphonse Allais)
#1307
Si les hommes comprenaient mieux les dangers que comporte l'emploi de certains mots, les dictionnaires, aux devantures des librairies, seraient envelopp√©s d'une bande rouge: ¬ę Explosifs. A manier avec soin ¬Ľ. (Andr√© Maurois)
#1327
Le soin de chaque jour à chaque jour suffit. (Alphonse de Lamartine)
#1328
Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. (Charles Baudelaire, Journaux intimes)
#1409
Il n'y a point de droit naturel: ce mot n'est qu'une antique niaiserie. Avant la loi, il n'y a de naturel que la force du lion, ou le besoin de l'être qui a faim, qui a froid, le besoin en un mot. (Stendhal, le Rouge et le Noir)
#1479
Le lecteur aime celui qui lit et qui lui parle de lectures, et en vient même, par besoin de confidences intellectuelles à faire et à recevoir, à ne pouvoir plus se passer de lui. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1483
Je me reproche de n'avoir pas, au jour le jour, transcrit sur un carnet spécial les phrases glanées au cours de mes lectures, qui méritaient de retenir l'attention, dont je voudrais me souvenir pour pouvoir les citer au besoin. (André Gide, Journal 1939-1949 Souvenirs)
#1495
La lecture des histoires et romans sert à tuer le temps de deuxième ou troisième qualité. Le temps de première qualité n'a pas besoin qu'on le tue. C'est lui qui tue tous les livres. Il en engendre quelques-uns. (Paul Valéry, Mauvaises pensées et autres)
#1503
Après le pain, l'éducation est le premier besoin d'un peuple. (Danton)
#2139
La gloire de la France n'a pas besoin d'√™tre accrue, c'est sa libert√© qui demande √† l'√™tre. (√Čmile Ollivier, Journal, 12 janvier 1859)
#2171
L'excès de sévérité produit la haine. L'excès de l'indulgence affaiblit l'autorité. Sachez garder le milieu et vous ne serez exposé ni au mépris ni aux outrages. Il faut imiter le chirugien qui, suivant le besoin, applique le fer ou le baume sur la blessure. (Saadi, le Jardin des Roses)
#2234
Manger est un besoin de l'estomac; boire est un besoin de l'√Ęme. (Claude Tillier, Mon Oncle Benjamin, I)
#2338
Un visage commun s'embellit par le fard,
Le beau n'a pas besoin des ornements de l'art. (Jean Rotreau)
#2400
... Il n'y a pas pour l'homme, demeur√© libre, de souci plus constant, plus cuisant, que de chercher un √™tre devant qui s'incliner... Ce besoin de la communaut√© dans l'adoration est le principal tourment de chaque individu et de l'humanit√© tout enti√®re, depuis le commencement des si√®cles. (Dosto√Įevski)
#2402
La bonne action priv√©e continue √† exister parce qu'elle correspond √† un besoin de l'homme: au besoin vital d'exercer une influence directe sur son prochain. (Dosto√Įevski)
#2432
Il viendra un jour o√Ļ les images remplaceront l'homme et celui-ci n'aura plus besoin d'√™tre, mais de regarder.
Nous ne serons plus des vivants mais des voyants. (André Breton)
#2516
Les femmes ont un grand besoin de fierté: elles veulent être fières d'elles-mêmes, de leur mari, de leur entourage. Elles sont rarement fières de l'invisible. (Graham Greene, Le fond du problème)
#2519
L'être humain a besoin d'être flatté, sinon il ne devient pas ce qu'il est destiné à devenir, pas même à ses propres yeux. (Lagerkvist, Le Nain)
#2533
Maintenant j'écris de telle sorte que personne ne me comprend même plus. Aucun doute là-dessus. Personne n'a besoin de ce gendre de littérature. Mais on finira par me comprendre, de même qu'on a toujours fini par comprendre les peintres. Il n'y faut que du temps et cela exige seulement de la confiance. (Ernest Hemingway)
#2586
Je n'ai pas besoin de courir le pays pour découvrir des beautés, ni de fureter dans les rues pour les trouver, je n'ai pas besoin de juger et de trier. (Sören Kierkegaard)
#2671
... même l'intouchable a besoin de manutentionnaires. (Joseph Mouton)
#3144
La rose qui meurt de soif a besoin du jardinier, mais le jardinier a encore plus besoin de la rose qui meurt de soif: sans la soif de sa fleur, il n'existe pas. (Amélie Nothomb)
#3336
Nous avons eu besoin l'un de l'autre, nous ne nous sommes plus quittés, nos vies se sont entremêlées, et c'est ainsi que l'amour est né. (Van Gogh)
#3380
Si tu as besoin de quelque chose, appelle moi, je te dirais comment t'en passer. (Coluche)
#3510
Nous avons eu besoin l'un de l'autre, nous ne nous sommes plus quittés, nos vies se sont entremêlées, et c'est ainsi que l'amour est né. (Vincent Van Gogh)
#3541
Je demande à un livre de créer en moi le besoin de ce qu'il m'apporte. (Jean Rostand)
#3678
La civilisation crée plus de besoins qu'elle n'en comble. (Bernard Grasset)
#3775
Il y a dans le cŇďur d'une femme qui commence √† aimer un immense besoin de souffrir. (Charles Nodier)
#3986
Et en une attitude qui s'en doute lui √©tait habituelle, qu'elle savait convenable √† ces moments-l√† et qu'elle faisait attention √† ne pas oublier de prendre, elle semblait avoir besoin de toute sa force pour retenir son visage, comme si une force invisible l'e√Ľt attir√© vers Swann. (Marcel Proust, Du C√īt√© de Chez Swann)
#4080
La volupté, comme une fleur rare, demande les soins de la culture la plus ingénieuse. (Honoré de Balzac, La Femme Abandonnée)
#4083
Nous avons eu besoin l'un de l'autre, nous ne nous sommes plus quittés, nos vies se sont entremêlées, et c'est ainsi que l'amour est né. (Vincent Van Gogh, Correspondance)
#4155
Les gens heureux n'ont pas besoin de beaucoup pour être heureux. (Phil Bosmans)
#4168
On n'est pas ivre tant qu'on peut rester allongé dans un bar sans avoir besoin de se tenir au plancher. (Jos Lewis)
#4255
[...] qu'importe que tel ou tel besoin soit imaginaire: si rares sont les choses de la vie à ne pas tenir tout entières dans l'imagination. (Giacomo Leopardi, Pensées)
#4492
La prière, croyez-moi, n'est souvent pour beaucoup que le besoin, quand on se sent seul, de parler à la seconde personne. (André Gide)
#4495
Je ne puis me satisfaire du nihilisme absolu de Roger Martin du Gard. Je ne m'en √©carte pas, ne le repousse pas, mais pr√©tends passer outre, le traverser. C'est par-del√†, que je veux reconstruire. Il me parait monstrueux que l'homme ait besoin de l'id√©e de Dieu pour se sentir d'aplomb sur terre; qu'il soit forc√© de consentir √† des absurdit√©s pour √©difier quoi que ce soit de solide; qu'il se reconnaisse incapable d'exiger de lui-m√™me ce qu'obtenaient artificiellement de lui des convictions religieuses, de sorte qu'il laisse aller tout √† n√©ant sit√īt qu'on d√©peuple son ciel. (Andr√© Gide)
#4504
Le christianisme, avant tout, console; mais il y a des √Ęmes naturellement heureuses et qui n'ont pas besoin d'√™tre consol√©es. Alors, celles-ci, le christianisme commence par les rendre malheureuses, n'ayant sinon pas d'action sur elles. (Andr√© Gide, Journal)
#4506
Ce qu'il y a de plus extraordinaire peut-être dans le besoin de l'extraordinaire, c'est que c'est, de tous les besoins de l'esprit, celui qu'on a le moins de peine à contenter. (André Gide, Journal)
#4663
Nous agissons comme si le confort et le luxe étaient les deux choses les plus importantes au monde quand tout ce dont nous avons besoin pour être heureux est d'un peu d'enthousiasme. (Charles Kingsley)
#4697
Un roman n'a pas besoin de s'engager politiquement pour être politique. C'est, à l'inverse, quand il s'engage politiquement qu'il cesse d'être politique. (Lydie Salvayre)
#7713
Ce n'est pas tellement de libert√© qu'on a besoin, mais de n'√™tre encha√ģn√© que par ce qu'on aime. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#7715
J'ai tellement besoin de temps pour ne rien faire, qu'il ne m'en reste plus assez pour travailler. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#7538
Laisse à chacun le soin de sa vie. (André Gide, Les nourritures terrestres)
#7617
Deux êtres qui s'aiment seuls, isolés du monde, c'est très beau. Mais de quoi nourriraient-ils leur tête-à-tête ? Si méprisable que soit le monde, ils en ont besoin pour pouvoir se parler. (Milan Kundera)
#4967
S'il est vrai que l'on soit riche de tout ce dont on n'a pas besoin, un homme fort riche, c'est un homme qui est sage. (Jean de La Bruyère, Caractères)
#5152
J'aime la vérité. Je crois que l'humanité en a besoin; mais elle a bien plus grand besoin encore du mensonge qui la flatte, la console, lui donne des espérances infinies. Sans le mensonge, elle périrait de désespoir et d'ennui. (Anatole France, La Vie en fleur)
#5361
[...]Le gouvernement d'une conversation ressemble beaucoup √† celui d'un Etat; il faut qu'on se doute √† peine de l'influence qui la conduit. L'administrateur et la ma√ģtresse de maison ne doivent jamais se m√™ler des choses qui vont d'elles-m√™mes, mais √©viter les maux et les inconv√©nients qui viennent √† la traverse, √©loigner les obstacles, ranimer les objets qui languissent. Une ma√ģtresse de maison doit emp√™cher que la conversation ne prenne un tour ennuyeux, d√©sagr√©able ou dangereux; mais elle ne doit faire aucun effort tant que l'impulsion donn√©e suffit et n'a pas besoin d'√™tre renouvel√©e; trop acc√©l√©rer c'est g√™ner. (Madame de Sta√ęl, L'√Ęge de la conversation)
#5185
Quand on était lent, on était capable de beaucoup de choses, mais on avait besoin de bons amis. (Sten Nadolny, La découverte de la lenteur)
#5410
Certes Dieu n'a pas besoin de l'existence; c'est bien plut√īt l'existence qui a besoin de Dieu. (Alain, Portrait de famille)
#5691
On envoie les enfants à l'école dit Dieu.
Je pense que c'est pour oublier le peu de choses qu'ils savent.
On ferait mieux d'envoyer les parents à l'école.
C'est eux qui en ont besoin.
Mais naturellement il faudrait une école de moi.
Et non pas une école d'hommes.
(Charles Péguy, Des Saints innocents)
#5726
L'égalité n'existe que lorsque chacun produira selon ses forces et consommera selon ses besoins. (Louis Blanc)
#5780
Moi, je suis méchante: ça veut dire que j'ai besoin de la souffrance des autres pour exister. (Jean-Paul Sartre, Huis Clos)
#5817
- Deux êtres qui s'aiment, seuls, isolés du monde, c'est très beau. Mais de quoi nourriraient-ils leurs tête-à-tête? Si méprisable que soit le monde, ils en ont besoin pour pouvoir se parler.
- Ils pourraient se taire.
- [...] Oh non, aucun amour ne survit au mutisme.
(Milan Kundera, L'identité)
#5860
L'enfant, un chercheur... sous tutelle. Semblable en cela √† un v√©ritable chercheur, l'enfant peut mener des investigations qui le conduisent vers la connaissance. Mais il a besoin d'√™tre guid√© et accompagn√© par les questions du ma√ģtre et d'oeuvrer dans le cadre d'un sujet construit, non pas choisi uniquement en fonction des occasions. (Georges Charpak, La main √† la p√Ęte)
Commentaire : Entretien pour L'Humanité
#5861
L'enfant, un chercheur... sous tutelle. Semblable en cela √† un v√©ritable chercheur, l'enfant peut mener des investigations qui le conduisent vers la connaissance. Mais il a besoin d'√™tre guid√© et accompagn√© par les questions du ma√ģtre et d'oeuvrer dans le cadre d'un sujet construit, non pas choisi uniquement en fonction des occasions. (Georges Charpak - La main √† la p√Ęte)
#5901
Une dictature est un pays dans lequel on a pas besoin de passer toute une nuit devant son poste pour apprendre le résultat des élections. (Georges Clemenceau)
#5906
[Le socialisme] a besoin de la pensée vraiment libre, libre de tous les préjugés religieux et capitalistes, pour soulever les nations qui travaillent contre les oligarchies qui les exploitent et qui vivent en parasites. Il a besoin des hommes qui pensent librement sur tous les problèmes de la vie. Car le socialisme, c'est l'émancipation intégrale de l'homme. (Adéodat Compère-Morel - Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière)
#5924
En m√™me temps qu'il perd son adversaire historique le communisme, le capitalisme perd aussi l'esp√®ce de justification n√©gative que cet adversaire lui offrait comme sur un plateau. Aussi, le "triomphe" du capitalisme n'a-t-il d'√©gal que son d√©sarroi. Le soup√ßon na√ģt qu'il ait vaincu pour rien. A quoi bon vaincre quand on ne sait pas pourquoi vivre. Le capitalisme ne se pose pas la question. C'est en partie ce qui fait sa force: il n'a pas besoin de sens pour fonctionner. (Andr√© Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#5937
"Le travail éloigne de nous trois grand maux : l'ennui, le vice et le besoin"
Commentaire : voltaire (candide)
#5955
Que la morale fasse partie d'une éducation publique commune à toutes les classes de citoyens. Que l'on écarte avec soin de cette éducation toute influence sacerdotale. (Condorcet, Discours d'avril 1790)
#6142
En général, il est bon, du moins de temps à autre, de se rappeler que les gens qui ont toujours semblé savoir quoi faire dans la vie [...] donnent couramment l'impression de n'avoir jamais besoin d'agenda. (Bernard Arcand, L'agenda)
#6354
Puisque la vie au travail a √©t√© optimis√©e au maximum, le besoin d'optimisation se propage √† l'ensemble de nos autres activit√©s. M√™me au repos, on n'est plus libre d'¬ę √™tre ¬Ľ; on doit ¬ę √™tre en train ¬Ľ. Par exemple, seul un n√©ophyte se relaxe sans avoir appris les techniques de relaxation. √áa ne se fait pas d'avoir un simple violon d'Ingres. (Pekka Himanen, L'√©thique hacker)
#6375
Il est vital pour le poète de lever des échos, et de le savoir. Nul mieux que lui ne s'accorde aux solitudes; mais aussi, nul n'a plus besoin que sa terre soit visitée. (Andrée Chedid, Terre et poésie)
#6399
En somme pour gouverner l'Alg√©rie ‚ÄĒ c'est toujours le prince qui parle ‚ÄĒ pas n'est besoin d'une forte t√™te, ni m√™me de t√™te du tout. Il suffit d'un k√©pi, d'un beau k√©pi galonn√© reluisant au bout d'une trique comme la toque de Gessler. (Alphonse Daudet, Tartarin de Tarascon)
#6413
Un écrit lié au temps est comme un sentier dans la neige: on ne s'en sert qu'en hiver; le printemps l'emporte et en été il n'existe plus, on n'en a pas besoin, alors on l'oublie. (Arto Paasilinna, Prisonniers du paradis)
#6533
Les hommes auraient parfois besoin d'un "jour de congé de vie". (Stanislaw Jerzy Lec, Nouvelles pensées échevelées)
#6592
Ch√©rubin: [...] Enfin le besoin de dire √† quelqu'un ¬ę Je vous aime ¬Ľ, est devenu pour moi si pressant, que je le dis tout seul, en courant dans le parc, √† ta ma√ģtresse, √† toi, aux arbres, aux nuages, au vent qui les emporte avec mes paroles perdues. (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro - Acte I, sc√®ne 7)
#6566
Un signe certain d'un esprit lourd, c'est de s'occuper longtemps du soin du corps, comme de s'exercer longtemps, de boire longtemps, de manger longtemps, et de donner beaucoup de temps aux autres n√©cessit√©s corporelles. Toutes ces choses ne doivent pas √™tre le principal, mais l'accessoire de notre vie, et il ne les faut faire que comme en passant: toute notre application et toute notre attention doivent √™tre pour notre esprit. (√Čpict√®te, Pens√©es - LXVII)
#6644
Quand je pense à l'humanité, quand je pense à tous ces bougres d'hommes, ce que je leur reproche le plus, ce n'est pas le mal qu'ils font; c'est de ne pas s'arranger pour qu'une fois de temps en temps on ait le besoin impérieux de se prosterner devant l'un d'eux, de lui embrasser les pieds, de lui jurer fidélité, de le servir comme ferait un esclave, ou un chien. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#6648
La joie humaine, monsieur, est un sentiment curieux et impur: elle a toujours besoin de prendre appui sur des choses matérielles que l'on s'introduit dans l'estomac. Même quand la joie semble détachée de toutes ces bassesses, il lui faut, si elle veut durer, s'adjoindre des arguments digestifs. Il est rare qu'elle les reconnaisse pour cause essentielle, mais elle cherche en eux des confirmations, des renforcements, des conclusions. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#6842
N'use des choses n√©cessaires au corps qu'autant que le demandent les besoins de l'√Ęme, par exemple de la nourriture, des habits, du logement, des domestiques. Et rejette tout ce qui sent la mollesse ou la vanit√©. (√Čpict√®te, Pens√©es - L)
#6799
Les petits soins sont les grands pour les femmes. (Jules Barbey d'Aurevilly, Une vieille ma√ģtresse)
#6840
Et Socrate, à la vue d'objets de luxe exposés pour la vente, s'écriait: "Combien il y a de choses dont je n'ai pas besoin!" (Arthur Schopenhauer, Aphorismes sur la sagesse dans la vie)
#6835
Hercule ne s'affligeait point de laisser ses enfants orphelins, car il savait qu'il n'y a point d'orphelins dans le monde, et que tous les hommes ont partout un p√®re qui a soin d'eux, et qui ne les abandonne jamais. (√Čpict√®te, Entretiens - Livre III, LI)
#7074
Et √† la fin de tout, on s‚Äôaper√ßoit que personne n‚Äôest capable r√©ellement de penser √† personne, f√Ľt-ce dans le pire des malheurs. Car penser √† quelqu‚Äôun, c‚Äôest y penser minute apr√®s minute, sans √™tre distrait par rien, ni les soins du m√©nage, ni la mouche qui vole, ni les repas, ni une d√©mangeaison. Mais il y a toujours des mouches et des d√©mangeaisons. C‚Äôest pourquoi la vie est difficile √† vivre.¬†(Albert Camus, La peste. )
#6915
Sur le printemps de ma jeunesse folle,
Je ressemblais l'arondelle qui vole
Puis √ß√†, puis l√†: l'√Ęge me conduisait,
Sans peur ni soin, o√Ļ le coeur me disait.
(Clément Marot, Eglogue au roi sous les noms de Pan et Robin)
#7385
Les Etats nés des parties de notre ancien empire se sont, à quelques minorités près, guéris du rhumatisme de la colonisation. La francophonie est un besoin qu'éprouvent, tout simplement, les pays qui partagent notre langue. (Maurice Druon)
#7402
Le premier soin des gens parvenus à une grande fortune est de se forger une généalogie [...] (Sénac de Meilhan, Considérations sur l'esprit et les moeurs in OEuvres philosophiques et littéraires, Vol. 1)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.