Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#11
Ce n'est pas la souffrance de l'enfant qui est révoltante en elle-même, mais le fait que cette souffrance ne soit pas justifiée. (Albert Camus)
#40
Le trépas vient tout guérir;
Mais ne bougeons d'oĂą nous sommes.
PlutĂ´t souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes. (J. de La Fontaine, La Mort et le Bûcheron)
#58
Je dis qu'il faut ĂŞtre voyant, se faire voyant.
Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences. (Arthur Rimbaud)
#210
Je puis regretter d'avoir menti, d'être la cause de ruines et de souffrances, mais fussé-je sur le point de mourir, je ne pourrais me repentir d'avoir aimé. (Graham Greene, Le fond du problème)
#300
Ton amitié m'a souvent fait souffrir;
Sois mon ennemi, au nom de l'amitié. (William Blake)
#328
Madame, sous vos pieds dans l'ombre, un homme est lĂ 
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile,
Qui souffre, ver de terre amoureux d'une Ă©toile. (Victor Hugo, Ruy Blas)
#541
Le bien que l'on fait à son frère
Pour le mal que l'on souffre est un soulagement. (Florian, Fables)
Commentaire : la citation est tirée de la fable: l'Aveugle et le Paralytique.
#652
L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console. (Shakespeare, le roi Lear)
#692
Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés! (Charles Baudelaire)
#835
Ceux qui ont souffert, l'éventualité de la souffrance les fait souffrir autant que la douleur même. (Sénèque)
#859
Les moines souffrent pour les âmes. Nous, nous souffrons par elles. (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#1042
Quand tu souffres, regarde la douleur en face: elle te consolera elle-mĂŞme et t'apprendra quelque chose. (Alexandre Dumas)
#1230
Devoir! Ah, je ne puis souffrir ce vilain mot, cet odieux mot! Il est si pointu, si aigre, si froid. Devoir, devoir, devoir! On dirait des coups d'Ă©pingles. (Henrik Ibsen, Solness le Constructeur)
#1317
Les femmes sont héroîques pour souffrir dans le monde, leur champ de bataille. (Alphonse Daudet)
#1413
Ce qui est tragique dans la vie des hommes, c'est moins leurs souffrances que leurs Ă©checs. (Thomas Carlyle)
#1829
Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie,
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie. (Scarron)
#1880
Et ayant plus d'idées, ils eurent plus de souffrance. (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, chap. 1)
#1937
Beauté mon beau souci, de qui l'âme incertaine
A comme l'Océan son flux et son reflux:
Pensez de vous résoudre à soulager ma peine,
Ou je me vois résoudre à ne la souffrir plus.
(François de Malherbe, Stances)
#1942
En vain, pour satisfaire à nos lâches envies,
Nous passons près des rois tout le temps de nos vies
A souffrir des mépris et ployer les genoux.
(François de Malherbe)
#2218
Les pieds: les chers souffrants. (Antoine Baudeau de Somaize, Le Dictionnaire des Précieuses ou la Clef de la langues des ruelles)
#2270
C’est de souffrance et de bonté
Que sera faite la beauté
Plus parfaite que n’était celle
Qui venait des proportions
Il neige et je brûle et je tremble. (Guillaume Apollinaire)
#2301
Et quand notre souffrance a passé de pitié en pitié ainsi que de bouche en bouche, il me semble que nous ne pouvons plus la respecter ni l’aimer. (Georges Bernanos)
#2305
Pour beaucoup de niais vaniteux que la vie déçoit, la famille reste une institution nécessaire, puisqu’elle met à leur disposition, et comme à portée de la main, un petit nombre d’êtres faibles, que le plus lâche peut effrayer. Car l’impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d’autrui. (Georges Bernanos)
#2314
Le nombre est infini des hommes-enfants qui croient souffrir sans mesure, et qui souffrent, en réalité, fort peu. Le nombre est infini de ceux qui s’imaginent posséder la Foi, et dont la foi ne soulèverait pas un grain de poussière. Pour ce qui est de l’Espérance et de l’Amour, quels mots ont été plus prostitués? (Léon Bloy)
#2493
Tant de choses nous Ă©chappent. Nous ne savons que donner un nom Ă  des souffrances que nous sommes incapables d'arrĂŞter. (Julien Green)
#2542
Il faut oublier des mots comme Dieu, la Mort, la Souffrance, l'Éternité. Il faut devenir aussi simple et aussi muet que le blé qui pousse ou la pluie qui tombe. Il faut se contenter d'être. (Etty Hillesum)
#2616
Le plus horrible n'a pas été la souffrance physique, mais ce que cette douleur a réveillé de lâcheté chez des hommes ordinaires. L'effacement de la surface policée de la morale, l'éveil d'une abjection plus cruelle que celle d'un animal parce qu'élaborée, érigée en système où, pour avoir une chance de survivre, il faut renoncer à l'amour sous toutes ses formes, il faut déchoir. (Jacques Lepage)
#2634
Oh humanité, combien d'injustices et d'inégalités, de souffrances et de cruautés, de vole et de viole, de meurtres et de morts, devrons-nous encore subir avant de s’écrier : " C’EST ASSEZ! " ? (Dominic Devost)
#2642
Nous avons des neuroleptiques, et nous n'avons plus de prophètes. C'est calculé pour. L'homme désormais peut souffrir autant qu'il faut, sans ressentir l'explosion du Verbe. (Vladimir Makanine)
#2688
Savoir aimer suffit, savoir aimer délivre;
Âmes simples et cœurs souffrants, vivons ce livre.
(Germain Nouveau)
#2841
Sentir, aimer, souffrir, se dévouer, sera toujours le texte de la vie des femmes. (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet)
#2895
Existe-t-il de par le monde une race d'ĂŞtres plus sensibles que les autres, qui souffrent davantage et que rien ne peut satisfaire? (Georges Simenon)
#2933
Ah! frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie.
C'est là qu'est la pitié, la souffrance et l'amour. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#3039
Lorsqu'on souffre d'une vraie souffrance, comme on regrette mĂŞme un faux bonheur! (Armand Salacrou)
#3055
Il n'y a pour l'homme que trois événements: naître, vivre et mourir.Il ne se sent pas naître, il souffre à mourir,et il oublie de vivre. (Jean de La Bruyère)
#3350
Le bonheur? Il est partout, quand on le cherche avec les yeux de la foi; il est mĂŞme dans la souffrance. (J.-B. Caouette)
#3365
Ce n'est pas l'alcool qui rend l'homme semblable Ă  la bĂŞte, c'est la souffrance physique. (Claire de Lamirande)
#3473
On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas... (Victor Hugo)
#3501
J'aime, et je veux pâlir; j'aime, et je veux souffrir;
J'aime, et pour un baiser je donne mon génie;
J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie
Ruisseler une source impossible Ă  tarir.
J'aime et je veux chanter la joie et la paresse,
Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,
Et je veux raconter et répéter sans cesse
Qu'après avoir juré de vivre sans maîtresse.
J'ai fait serment de vivre et de mourir d'amour.
(Alfred de Musset, Poésies, « La Nuit d'août »)
#3710
Je crois que la plus grande maladie dont souffre le monde aujourd'hui est le manque d'amour. (Lady Diana)
#3737
On ne vit pas pour ĂŞtre un homme, Souffre, Meurs.
Mais sois ce que tu dois ĂŞtre: un Homme.
(Romain Rolland, Jean-Christophe)
#3763
Souffrir en silence n'est pas qu'une preuve de courage, car c'est également un signe de grande stupidité! (Ashley Thiébaut)

#3772
Celui à qui la souffrance est épargnée doit se sentir appelé à soulager celle des autres. (Albert Schweitzer)
#3775
Il y a dans le cœur d'une femme qui commence à aimer un immense besoin de souffrir. (Charles Nodier)
#3958
Il n'y a pas de souffrance que le sommeil ne sache vaincre. (Abla Farhoud, Le bonheur Ă  la queue glissante)
#3962
La souffrance des mères qui mettent fin à leur vie est plus grande que l'amour qu'elles ont pour leurs enfants. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3983
Il y a douze heures, nous Ă©tions encore ensemble; hier, Ă  cette heure-ci, je tenais dans mes bras... t'en souviens-tu? ... [...] N'importe, ne songeons ni Ă  l'avenir, ni Ă  nous, ni Ă  rien. Penser, c'est le moyen de souffrir. Laissons-nous aller au vent de notre coeur tant qu'il enflera le voile; qu'il nous pousse comme il lui plaira, et quant aux Ă©cueils... ma foi tant pis! nous verrons. (Gustave Flaubert, Lettre Ă  Louise Colet)
#4019
Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous,
Seigneur, que tant de mers me séparent de vous?
(Jean Racine, Bérénice)
#4048
Un homme qui, en général, souffre les infidélités de sa femme n'est point désapprouvé; au contraire, on le loue de sa prudence: il n'y a que les cas particuliers qui déshonorent. (Montesquieu, Lettres Persanes)
#4487
Après avoir souffert, il faut souffrir encore;
Il faut aimer sans cesse, après avoir aimé.
(Alfred de Musset, Poésies)
#4527
L'amour est la seule passion qui ne souffre ni passé ni avenir. (Honoré de Balzac, Les Chouans)
#4572
Il suffit d'aimer pour comprendre ce que signifie souffrir. (Sophie Boez)
#4647
La jalousie est en quelque manière juste et raisonnable, puisqu'elle ne tend qu'à conserver un bien qui nous appartient, ou que nous croyons nous appartenir; au lieu que l'envie est une fureur qui ne peut souffrir le bien des autres. (La Rochefoucauld, Maximes)
#4666
On n'est pas sur la terre pour s'amuser.
Pardon, voudriez-vous me dire pourquoi on y est, si ce n'est pas pour s'amuser. Serait-ce pour souffrir? (LĂ©on Bloy)
#4920
Rien ne nourrit mieux l'inspiration que l'amour. La souffrance peut la stimuler, rarement l'Ă©panouir. (Isabelle Jarry)
#4927
Celui qui souffre seul, souffre surtout par imagination; mais l'âme dompte aisément la souffrance, quand sa douleur a des camarades d'épreuve. (William Shakespeare, Le roi Lear)
#4939
La langue française est une noble gueuse, et elle ne souffre pas qu'on l'enrichisse malgré elle. (Marcel Prévost, Les Bavardages de Françoise)
#5069
Il vaut mieux souffrir d'une absence que d'une présence. (Frédéric Dard)
#5141
Un des mensonges: on souffre plus en maltraitant, en torturant et en tuant quelqu'un qu'en étant maltraité, torturé et tué. (Stephen Vizinczey, Vérités et mensonges en littérature)
#5297
Combien nous pouvons faire souffrir ceux qui nous aiment et quel affreux pouvoir de mal nous avons sur eux. (Albert Cohen, Le livre de ma mère)
#5392
L'espérance est un de ces remèdes qui ne guérissent pas mais qui permettent de souffrir plus longtemps. (Marcel Achard, Je ne vous aime pas)
#5780
Moi, je suis méchante: ça veut dire que j'ai besoin de la souffrance des autres pour exister. (Jean-Paul Sartre, Huis Clos)
#5781
L'amour de la justice n'est en la plupart des hommes que la crainte de souffrir l'injustice. (La Rochefoucauld, RĂ©flexions ou Sentences et Maximes morales)
#5854
De même qu'il faut de la souffrance pour connaître le bonheur, il faut de la prose pour qu'il y ait poésie. (Edgar Morin; Amour, poésie, sagesse)
#6124
Celui qui souffre seul, souffre surtout par imagination, en pensant aux destinées privilégiées, aux éclatants bonheurs qu'il laisse derrière lui; mais l'âme dompte aisément la souffrance, quand sa douleur a des camarades d'épreuve. (William Shakespeare, Le roi Lear)
#6141
La télévision c'est le monde qui s'effondre sur le monde, une brute geignarde et avinée, incapable de donner une seule nouvelle claire, compréhensible. La télévision c'est le monde à temps plein, à ras bord de souffrance, impossible à voir dans ces conditions, impossible à entendre. (Christian Bobin, L'inespérée)
#6342
Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l'auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l'iniquité, contre le mensonge et l'injustice. Lutte! La lutte c'est la vie d'autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6696
Il n'y a pas de souffrance plus atroce que celle d'aimer une femme qui vous donne son corps et qui pourtant est incapable de livrer son être véritable - parce qu'elle ne sait pas où le trouver. (Lawrence Durrell, Justine)
#6841
[...] faire souffrir était la seule façon de se tromper. (Albert Camus, Caligula)
#6747
Les souffrances d'un enfant sont des souffrances imméritées. Le Destin martyrise quelqu'un qui se plie et qui pleure avec tant de faiblesse que l'on pense: Nature, tu es forte, mais tu es bien injuste. (Charles-Louis Philippe, La Mère et l'enfant)
#6974
Ils disent que ce n'est rien, qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée.
Eh! qu'est-ce donc que cette agonie de six semaines et ce râle de tout un jour ? Qu'est-ce que les angoisses de cette journée irréparable, qui s'écoule si lentement et si vite ? Qu'est-ce que cette échelle de tortures qui aboutit à l'échafaud ? (Victor Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Chapitre XXXIX)
#7038
[...] toute souffrance est lâche: elle recule devant la puissance du vouloir-vivre qui est ancré plus fortement dans notre chair que toute la passion de la mort ne l'est dans notre esprit. (Stefan Zweig, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme)
#7137
Quand je serai mort, on ne me fera plus souffrir. (Paul Claudel, Connaissance de l'Est)
#7139
A celui qui souffre, les consolations d'un consolateur joyeux ne sont pas de grand prix, et son mal n'est pas pour nous ce qu'il est pour lui. (Paul Claudel, L'annonce faite Ă  Marie)
#7156
[...] Ă  celui qui souffre, les consolations d'un consolateur joyeux ne sont pas de grand prix, et son mal n'est pas pour nous ce qu'il est pour lui. (Paul Claudel, L'Annonce faite Ă  Marie)
#7162
Et je prie que cette tentation ne me vienne pas, car il ne le faut pas et cela ne serait pas noble et juste.
Et toute noblesse est de souffrir et de résister.
(Paul Claudel, Partage de midi)
#7458
Quand quelqu'un te fait du tort ou dit du mal de toi, persuade-toi qu'il croit y être obligé. Il n'est donc pas possible qu'il suive tes jugements, mais les siens propres, de sorte que, s'il juge mal, il est seul blessé, comme il est le seul qui se trompe. En effet, si quelqu'un croit faux un syllogisme très juste et très suivi, ce n'est pas le syllogisme qui en souffre, mais celui qui se trompe en en jugeant mal. Si tu te sers bien de cette règle, tu supporteras patiemment tous ceux qui parleront mal de toi ; car, à chaque injure, tu ne manqueras pas de dire : « Il croit avoir raison. » (Épictète, Pensées - LXVIII)
#7318
Sang ô sang noir de mes frères, vous tachez l'innocence de mes draps, vous êtes le sueur où baigne mon angoisse, vous êtes la souffrance qui enroue ma voix. (Léopold Sédar Senghor)
#7408
Elle voulait vivre en français, souffrir, rire, pleurer, aimer, fantasmer, espérer, délirer en français, elle voulait que le français vive en elle. (Chahdortt Djavann)
#7474
Est-ce qu’il y a une chose plus amère que de dévisager une scène de souffrance tout en restant les bras croisés ?
(Achref SNOUSSI, la braise d'amour et de la vengeance)
#7934
L'amour souffre mais ne meurt pas. (Eric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d'amour, Livre de Poche, p. 129)
#7970
Vous savez, j'ai toujours cru qu'il existait un âge pour conjuguer les verbes : marcher, grandir, aimer, perdre, souffrir, mentir, baisser les yeux, apprendre, se battre, avouer, esperer, partir ou laisser partir. Maintenant, je sais que c'est faux. Il n'y a pas d'âge pour conjuguer les verbes, il faut juste les circonstances. (Gilles Legardinier, Et soudain tout change, Pocket, p. 21)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.