EspaceFrançais.com

                    

 
Lumière sur... | Exercices : Langue - Littérature - Culture | Apprendre en chansons | Jeux
 

Exercices, questionnaires et jeux Langue vous êtes ici

Exercice à trous

Le futur simple de l'indicatif (1)

- Verbes du 1er groupe -

 

Savez-vous conjuguer correctement au présent de l'indicatif ?

Complétez les quinze phrases de l'exercice en conjuguant les verbes entre parenthèses au futur simple de l'indicatif. Cet exercice s'attarde sur les verbes du 1er groupe.

Attention ! L'emploi des accents (aigu, grave et circonflexe) est obligatoire, si nécessaire. Sinon, votre réponse sera considérée comme incorrecte.
Niveau de l'exercice : facile.

Le futur simple de l'indicatif marque surtout une action qui se fera dans l'avenir par rapport au moment où l'on parle.
Au besoin, vous pouvez consulter cette page :  Emploi du futur simple de l'indicatif.

 

- Je veux bien en manger, répondit le reporter, mais qu'est-ce que je (manger) ?
- Du cochon de lait. (Jules Verne, L'Île mystérieuse, 1874)
→ Votre réponse :

   

J'ai faim, je suis las, je ne puis plus marcher, dormons ici. Demain nous (marcher) encore. Maintenant sous cet arbre il vaut mieux nous coucher. (André Chénier, Les Bucoliques, 1794)
→ Votre réponse :

   
Il appellera des magiciens de tous les pays. Il (parler) tous les langages. Il connaîtra toutes les écritures. (Gustave Flaubert, La Tentation de saint Antoine, 1856)
→ Votre réponse :
   

[...] tu (entrer) dans Rome sur mon char, à la tête de mon armée. (Jean-Pierre Florian, Numa Pompilius, 1786)
→ Votre réponse :

   

[...] et mes filles (crier) : « ô ciel ! Il est blessé ! » (Alfred de Musset, À quoi rêvent les jeunes filles, 1832)
→ Votre réponse :

   

[...] je vous envoie mon album, où vous (trouver) des dessins de Decams, de Delacroix et de Meissonnier. (François Ponsard, L'Honneur et l'argent, 1853)
→ Votre réponse :

 
J'y viendrai tous les jours à cette prairie, et je n'y (rencontrer) plus mon ami. (Jean-Pierre Florian, Estelle, 1788)
→ Votre réponse :
   
Les astres (tomber) comme des figues mûres
Qui tombent d'un figuier secoué par le vent. (Victor Hugo, La Légende des siècles : 3ème série : t. 6, 1883)
→ Votre réponse :
   
Rester tout mouillé comme tu es, ça n'est pas sain, et tu (attraper) du mal. (Pierre Loti, Mon Frère Yves, 1883)
→ Votre réponse :
   
Moi, je (sauter) dans la chambre. (Gaston Leroux, Le Mystère de la chambre jaune, 1907)
→ Votre réponse :
   

[...] tous les êtres (pousser) un cri de joie. (Joseph de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, 1821)
→ Votre réponse :

   
Aussitôt que vous aurez donné ces ordres, vous (monter) dans la chambre du général [...]. (Gaston Leroux, Rouletabille chez le tsar, 1912)
→ Votre réponse :
   

Eh bien, répondit Harbert, je (chercher) une grotte dans ces roches, et je finirai bien par découvrir quelque trou dans lequel nous pourrons nous fourrer ! (Jules Verne, L'Île mystérieuse, 1874, 1874)
→ Votre réponse :

   
En mesurant cette attraction, nous (mesurer) la vitesse de la terre ; non pas sa vitesse par rapport au soleil ou aux étoiles fixes, mais sa vitesse absolue. (Henri Poincaré, La Valeur de la science, 1905)
→ Votre réponse :
   
En mon absence, tu (garder) nos prisonniers. (Edmond About, Le Roi des montagnes, 1857)
→ Votre réponse :

 

 

Votre note


Articles connexes

Exercices connexes