Expressions et locutions autour du mot « corps »

Leçons d’expression ► Exprimer et s’exprimerExpressions et locutions françaises expliquées  ► vous êtes ici

Exprimer et s’exprimer

Expressions et locutions expliquées autour du mot « corps »

💡 Info 💡
Pour ajouter un peu d’originalité à votre production écrite, nous vous proposons, ci-dessous, plus de 40 expressions, locutions et syntagmes construits autour du mot « corps ».
Vous trouverez également une liste pour exprimer la peurla joiela tristesse et des sensations, et une autre série d’expressions et de locutions françaises expliquées. Ainsi, vous ne rencontrerez plus de clichés entre vos lignes mais plutôt de nouvelles idées qui méritent d’être retenues !

Définition du mot corps

👤 Le mot corps peut avoir plusieurs sens. C’est la partie matérielle d’un être animé envisagée globalement du point de vue de sa forme ou de ses performances physiques (muscler son corps). Le mot désigne la partie matérielle de l’être animé après la mort (le corps est enveloppé dans un linceul). Il implique également la partie matérielle d’un être animé du point de vue de son fonctionnement physiologique ou de son état de santé (la température du corps). Dans un autre sens, il peut signifier tronc, en opposition avec les membres et la tête (il a deux cents cartouches autour de son corps). Sinon le mot corps peut désigner n’importe quel objet matériel (les corps célestes).

Les dictionnaires de la langue française vont plus loin encore pour toucher aux domaines de la religion, de la chimie, de la musique, de la typographie et le domaine des métiers. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter votre dictionnaire.

📽 15 expressions et locutions françaises expliquées

📃 Liste des expressions et des locutions utilisées dans la vidéo :

● À corps perdu : Au mépris du danger ; impétueusement, sans précaution.

● À son corps défendant : Contre sa volonté, de mauvais gré, à contre-cœur.

● Avoir une mauvaise affaire sur le corps : Être impliqué dans une affaire compromettante, dangereuse.

● Avoir l’âme/la vie chevillée au corps : Avoir la vie dure, résister à toutes les maladies, à un terrible accident.

● Avoir le diable au corps : Manifester une grande énergie, de la vivacité ; faire le mal consciemment ; être pris d’une passion amoureuse violente.

● Avoir un corps de fer (figuré, familier) : Être de constitution robuste, être résistant.

● Châtier son corps, sa chair : S’imposer des souffrances ou des privations par esprit de pénitence.

  Publicité
 

● Corps à corps : Au contact immédiat de l’adversaire ; en abordant directement, résolument quelqu’un ou quelque chose.

● Corps et âme : Tout entier, sans réserve.

● Donner corps à… : Lui donner plus de consistance, donner une réalité à ce qui n’était qu’une idée, une possibilité, confirmer.

● Être comme l’ombre et le corps : Être inséparables, ne pas se déplacer l’une sans l’autre.

● Faire (un) bouclier de son corps à quelqu’un (littéraire) : Se jeter devant lui pour le préserver des coups.

● Faire bon marché de son corps : Ne pas craindre d’exposer sa vie.

● N’avoir rien dans le corps : Être sans courage, sans force ; être à jeun.

● Travailler au corps (familier) : Frapper son adversaire à la poitrine et au buste (à la boxe) ; entreprendre quelqu’un avec persévérance pour l’amener à accepter quelque chose.

Autres expressions et locutions expliquées

● Avoir du corps : En parlant d’un vin, donner une sensation de plénitude résultant d’un ensemble de qualités ; en parlant d’un tissu, avoir de l’épaisseur, de la solidité.

● Avoir du corps : Avoir de larges et longues côtes, bien développées.

● Avoir la gorge, l’estomac, le corps noué : Être contracté sous l’effet de l’émotion, de la fatigue, de la nervosité.

● Bourreau de son corps (familier) : Personne qui abuse de ses forces, se dépense sans se ménager.

● C’est un corps glorieux (par plaisanterie) : C’est une personne qui ne semble pas soumise à certaines nécessités physiologiques.

● C’est un drôle de corps : C’est un homme singulier.

● C’est un pauvre corps (familier, vieilli) : C’est un homme sans vigueur et dépourvu d’esprit.

  Publicité
 

● Corps certain : Chose bien déterminée, non susceptible d’être remplacée par une autre, contrairement à une chose fongible.

● Corps et biens : Les personnes comme les biens matériels.

● Corps étranger : Substance ou objet se trouvant indûment dans un organe, un orifice ou un conduit du corps humain.

● Corps sans âme : Corps privé de vie ; ce qui est dépourvu de l’élément moteur qui lui donne un sens.

● Détacher les bras du corps : Les lever plus ou moins le long et à une certaine distance du corps.

● En corps : Tous les membres de la collectivité, du corps, étant unis et solidaires.

● Enlever quelqu’un comme un corps(-)saint : L’enlever de vive force et sans qu’il ait le temps de résister.

● Esprit de corps : Esprit de solidarité existant entre les membres d’un même corps de métier. Par extension, esprit de solidarité, communauté de pensée…

● Être en bon/en mauvais corps (vieilli) : (Être) en bonne/en mauvaise santé.

Être séparés de corps : Être autorisés par jugement à ne plus vivre ensemble et à administrer librement et respectivement leurs biens.

  Publicité
 

● Faire corps avec : En parlant de deux ou plusieurs personnes ou choses, être solidaire de, être uni à, ne faire qu’un avec ; adhérer à, ne former qu’un tout, qu’une masse avec.

● Gagner sa vie, gagner son pain, manger son pain à la sueur de son corps : Gagner sa vie… durement, en travaillant et en se donnant beaucoup de peine.

● Marcher sur quelqu’un, sur le corps, sur le ventre de quelqu’un : Ne pas hésiter à nuire à autrui pour s’assurer un avantage.

● Passer, marcher sur le corps de quelqu’un : Le culbuter, le fouler aux pieds ; parvenir à ses fins sans ménager les personnes.

● Pleurer à chaudes larmes, toutes les larmes de son corps : Pleurer abondamment.

● Prendre corps :

  • Prendre consistance, avoir un début de réalisation.
  • Le sujet désigne une chose abstraite : Devenir perceptible, sensible, comme matériel; se matérialiser.
  • Grossir, devenir corpulent, prendre de l’embonpoint.

● Prendre l’ombre pour le corps (locution figurée, vieillie) : Confondre de trompeuses apparences avec la réalité.

● Près du corps : Se dit d’un vêtement assez ajusté ; se dit d’un vêtement, d’une ligne de vêtement qui épouse la forme du corps.

● Tenir au corps : Être nourrissant, en parlant d’un aliment.

Expression

  Publicité
 

Articles connexes

Suggestion de livres


Au bonheur des expressions françaises

1001 expressions préférées des Français

Les Expressions françaises pour les Nuls

300 expressions bien françaises pour épater la galerie

500 expressions décortiquées

1001 expressions préférées des Français

500 expressions populaires décortiquées

Dictionnaire des expressions et locutions traditionnelles


Articles recommandés pour vous…


À lire également...

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!