Culture et jeunesse

Conseils pour une rentrée scolaire réussie

Conseils pour une rentrée scolaire réussieUne préparation toute en douceur

La plupart des écoles offrent aux parents et à leurs tout-petits une journée porte ouverte. Vous êtes donc sûrement allés à l’école une première fois votre enfant et vous. Vous avez probablement fait le tour des classes avec lui, il connaît peut-être déjà certains copains… mais avec les vacances votre enfant a sûrement un peu oublié ! Ça ne sert à rien d’entamer un compte à rebours qui pourrait l’angoisser. Profitez cependant de toutes les occasions que vous avez pour lui en parler : « tu vois, cette jolie boîte à lunch c’est pour aller à l’école »… S’il est à l’écoute, profitez-en pour ajouter des détails. Il s’agit que l’idée d’aller à l’école prenne tranquillement sa place comme quelque chose qui fera désormais partie de son quotidien.

Que doit-il savoir au moment d’aller à l’école ?

Votre enfant apprendra vite par imitation. Il voudra faire seul ce que ses petits camarades font. Mais on peut lui faciliter la tâche. Par exemple :

  • Sait-il son nom au complet ?
  • Connaît-il son adresse, son numéro de téléphone, son âge…
  • Peut-il aller aux toilettes seul ?
  • S’est-il déjà servi de ciseaux, de peinture, de pâte à modeler, de crayons à colorier ?
  • Manifeste-t-il un besoin ?
  • Sait-il attendre son tour ?
  • Est-il capable d’obéir à certaines règles ?

Des points de repère

La plupart des écoliers de la maternelle prennent maintenant l’autobus scolaire. Mais, si votre enfant doit marcher, faites avec lui le trajet plusieurs fois et donnez-lui quelques repères rassurants : ici habite ton ami Mathieu, on doit maintenant passer devant l’épicerie avant de tourner…

Quand il a fait le chemin plusieurs fois, demandez-lui de vous conduire à son école. Ce sera alors un nouveau jeu où il sera fier de montrer qu’il est un grand maintenant.

S’il prend l’autobus, faites le trajet avec lui en auto et procédez de la même façon. Il aura besoin, même s’il a confiance au conducteur, de savoir où il est rendu.

Le dodo et le petit déjeuner

Vous connaissez votre enfant et vous savez le rythme qui lui convient le mieux. N’oubliez pas qu’un enfant a besoin d’une dizaine d’heures de sommeil pour bien récupérer. Après le souper, procurez-lui des activités calmes, il faut à tout prix lui éviter les exercices violents et même les programmes de télévision qui pourraient perturber son sommeil. Plusieurs jours avant la rentrée, établissez un rituel du dodo qui ressemblerait à l’horaire des jours d’école.

Le matin, éveillez-le en douceur avec des câlins et surtout ne lui montrez pas votre angoisse (si vous en avez), soyez rassurants, drôles, de bonne humeur…

Invitez-le à prendre un bon petit déjeuner, il a besoin de vitamine C, de minéraux, de protéines, de calcium etc… un petit déjeuner complet, copieux et nourrissant. Donnez-lui l’exemple, vous êtes son modèle.

Habillement

Vous serez tenté de sortir la plus jolie robe ou ce bel ensemble acheté pour son anniversaire. Votre enfant sera-t-il à l’aise avec cette tenue pour aller aux toilettes, s’asseoir par terre pour une causerie, jouer avec ses camarades à la récréation, faire de la pâte à modeler ou de la peinture ? Une tenue propre mais toute simple, une tenue qu’il connaît bien et dans laquelle il se sentira à l’aise est à privilégier. Ce sera rassurant de porter un vêtement qu’il connaît déjà.

L’enseignant

Le jour de la rentrée, si cela vous est possible, n’hésitez pas à parler avec le professeur de votre enfant. Votre enfant doit sentir que vous lui faites confiance.

Si votre petit bout-de-chou a des problèmes particuliers : timidité excessive, allergies… s’il rencontre des difficultés à cause d’un déménagement, d’une séparation, de l’arrivée d’un nouveau petit frère etc…, écrivez-le dans une lettre que vous remettrez à son enseignante.

Invitez-la à vous téléphoner si nécessaire. N’oubliez pas qu’elle aura vingt, trente enfants à accueillir. Elle n’aura peut-être pas, ce jour-là, le loisir de vous parler longtemps. Sa priorité sera les enfants. Quand elle connaîtra les petits problèmes de chacun, et elle doit les connaître, elle saura adapter ses méthodes, elle a été formée pour ça. Faites-lui confiance !

Au moment de partir

Il vous faudra le quitter et peut-être ne voudra-t-il pas. Ne vous éternisez pas trop, plus vous attendrez, pire ce sera. Faites, avec lui, une petite visite dans sa classe, laissez-le devant une activité qu’il aime, demandez-lui de faire quelque chose pour vous: un dessin, un bricolage… et expliquez-lui que vous serez là à sa sortie de l’école puis, après des bisous, partez d’un pas décidé et rassuré !

Les jours suivants 

À la maternelle, de même qu’en première année, les écoles offrent maintenant des entrées progressives. L’horaire est donc plus souple et on est plus permissif pour la présence des parents. Cependant, il viendra un temps où les parents seront invités à quitter les lieux à la cloche.

Expliquez-le à l’avance à votre enfant. Dites-lui que, vous aussi, vous avez un horaire à respecter, que lorsqu’il sera à l’école, vous serez au travail. C’est important de respecter un horaire. Racontez-lui le vôtre, ce que vous faites à l’heure où lui est à la récréation par exemple…
Dites-lui que vous penserez à lui à cette heure-là !

N’OUBLIEZ PAS QUE…

L’école c’est important ! Les enfants sont très perspicaces. Ce qui n’est pas important pour vous, ne le sera pas pour lui.
Si vous êtes en désaccord avec certaines règles de l’école ou avec certaines méthodes de l’enseignante, c’est avec les personnes concernées qu’il faut en parler. En discuter avec votre conjoint ou les amis devant votre enfant risque de le perturber et il en souffrira.

Vos attentes ne doivent pas être trop élevées. Votre enfant cessera de faire des efforts s’il s’aperçoit que ce n’est jamais assez pour vous. Discutez avec le professeur de votre enfant pour connaître ce qu’un enfant de cet âge devrait pouvoir accomplir, ils le savent, c’est leur métier.

Et rappelez-vous que ce qui vous paraît facile maintenant ne l’était pas nécessairement lorsque vous étiez enfant.

Intéressez-vous à ce qu’il fait dans la journée, félicitez-le, encouragez-le comme vous l’avez fait quand il a appris à marcher, à parler…
Demandez des trucs aux enseignants.

Boutique de la rentrée des classes : Organisez votre rentrée scolaire en toute tranquillité ! Quelques clics, et toutes vos fournitures et vos manuels scolaires arriveront directement chez vous. Consultez aussi la liste des livres et des manuels indispensables pour une rentrée sereine.

Boutique de la rentrée des classes
Organisez votre rentrée scolaire en toute tranquillité ! Quelques clics, et vos fournitures et vos manuels scolaires arriveront directement chez vous. Consultez aussi la rubrique des livres et des manuels indispensables pour une rentrée sereine.
http://www.espacefrancais.com/boutique/

Bonne rentrée scolaire !

Articles connexes

Suggestion de livres


Une autre école pour nos enfants?

Apprendre à apprendre

Apprendre à réviser

Donner l’envie d’apprendre

Les méthodes qui font réussir les élèves

Les 7 profils d’apprentissage

Que se passe-t-il dans la tête de votre enfant?

Aidez votre enfant à réussir

Maman, papa, j’y arrive pas!

Réussir, ça s’apprend

J’aide mon enfant à mieux apprendre

Tous les enfants peuvent réussir

J’aide mon enfant à développer son estime de soi

100 idées pour aider les élèves en difficulté à l’école primaire

Dénouer l’échec scolaire

Ça y est, j’ai compris!

Apprendre sans peur

100 stratégies pour mobiliser les élèves

Secrets d’une Bonne Concentration

Le guide des méthodes de travail de l’étudiant



À lire également...